«Find a job»

06 avril 2017 16:54; Act: 07.04.2017 13:19 Print

Neuer Ratgeber für «Luxemburg-​​Anfänger»

LUXEMBURG - Autorin Natalia Zvereva spricht im Interview über «Find a job», ein praktisches Handbuch für Ausländer, die in Luxemburg eine Arbeitsstelle finden wollen.

storybild

Natalia Zvereva hat in Eigenregie einen Ratgeber über den luxemburgischen Arbeitsmarkt veröffentlicht.

op Däitsch
Une faute?

Eine herkömmliche Broschüre veränderte ihr Leben. 20 Jahre später hat sich Natalia Zvereva dazu entschieden, anderen Menschen das Leben leichter zu machen. Im Januar stellte die 40-jährige verheiratete Frau und Mutter von zwei Kindern den Ratgeber «Find a job» vor. Dieser 238 Seiten starke Leitfaden über den Arbeitsmarkt Luxemburg richtet sich an die vielen tausend Ausländer, die jedes Jahr nach Luxemburg kommen, um hier eine berufliche Karriere zu verfolgen. Wie Natalia damals.

«Ich war noch Studentin in Moldawien, als ich beschloss, auszuwandern. Die Idee kam mir, wie es der Zufall so will, beim Lesen eines Ratgebers», erzählt die 40-Jährige, die seit 20 Jahren im Großherzogtum lebt. Zvereva, die mittlerweile die luxemburgische Staatsbürgerschaft besitzt, hat eine beachtliche Karriere als Übersetzerin und als Mitarbeiter im Integrationsbüro Olai vorzuweisen.

5000 Exemplare bereits gedruckt

«Die erste Frage, die sich Neuankömmlinge stellen, ist, was sie hier arbeiten können», sagt Natalia. Im Handbuch «Find a job» finden Interessierte alle Informationen über dynamische Branchen, Gehälter, Arbeitnehmerrechte oder auch Beschäftigungsmaßnahmen in Luxemburg.

Mit der Ausarbeitung war Natalia 1,5 Jahre beschäftigt. Vom Konzept bis zum Redigieren hat die Autorin alles selbst erledigt. 5000 Exemplare des Ratgebers wurden bereits gedruckt. Sie werden in Kiosken verkauft. «Ich möchte, dass dieser Guide eine Referenz wird. Es wird jedes Jahr eine aktualisierte Auflage geben.»

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.