09 janvier 2008 21:49; Act: 10.01.2008 07:15 Print

Le Grand-​​Duché, paradis des noms de domaines

LUXEMBOURG - Le Grand-Duché exonère désormais de 80 % l'imposition des revenus et des plus-values générés par les noms de domaines. Très intéressant pour le e-commerce.

Une faute?

Le gouvernement a déjà trouvé une nouvelle niche pour le e-commerce. En décembre dernier, les ministres des Finances de l'Union européenne ont prévu la fin de l'avantage fiscal du Luxembourg. Avec 15 % de TVA, le Grand-Duché a attiré des entreprises de commerce en ligne comme eBay. Cet avantage disparaîtra en 2019.

Le même mois, le gouvernement a voté une loi qui exonère de 80 % l'imposition des revenus et des plus-values générés par les droits d'auteur et notamment les noms de domaines. «Le Luxembourg veut jouer la carte de l'e-commerce», confirme Jean-Louis Schiltz, ministre des Communications, «cette législation est un atout supplémentaire pour faire de Luxembourg un endroit duquel il est bon de faire des affaires».

«La taille du marché des noms de domaines est déjà colossale», renchérit Xavier Buck, administrateur délégué d’EuroDNS. Sa société vend des noms de domaines avec toutes les extensions. «Des noms comme "Londonhotel" se sont vendus à des prix impressionnants. Et le marché ne va faire que croître dans les prochaines années», poursuit le directeur.

L'exonération touchera les revenus générés par l'activité des noms de domaines tout comme la session de ces noms. «Il existe des fonds d'investissement spécialisés dans les noms de domaines. Ils auront intérêt à s'installer ici», assure Xavier Buck.

Linda Cortey