14 octobre 2007 22:24; Act: 15.10.2007 18:08 Print

Blogs: petit à petit, ils deviennent moins petits

Comment et de quoi blogue-t-on du côté de chez nous?

Une faute?

En quelques années, le phénomène des blogs a connu un boom phénoménal. De l'adolescent qui tient son journal au photographe qui publie son carnet de bord, chacun semble avoir le sien.

Au Luxembourg, serions-nous les derniers irréductiblesà résister à la lame de fond? On dirait bien si on considère le chiffre de «200 à 300 blogs» annoncé par Emmanuel Vivier de Culture-buzz, agence de conseil en buzz marketing et marketing viral.

Pourtant, tout n'est pas perdu: «Sur ce type de phénomène, le Luxembourg accuse, en général, un ou deux ans de retard». Mais la qualité est déjà au rendez-vous avec quelques bons blogs thématiques au contenu solide. Les blogs les plus courants restent les blogs personnels.

Ici, la qualité varie. La population des blogueurs est dans l'ensemble bigarrée malgré la prédominance des plus jeunes. Seule caractéristique luxembourgeoise et frein aux blogs, les langues. Difficile de faire sauter les barrières entre communautés quand, sur un nombre aussi restreint de blogs, on relève au moins quatre langues: luxembourgeois, allemand, portugais et français.

Côté institutionnel et politique, on constate déjà quelques timides tentatives d'apprivoiser l'outil. La presse elle, tarde encore, et à côté de sites comme celui du «Monde», les nôtres font encore pâle figure. romis, le blog on y pense!

Séverine Goffin

Vous connaissez des blogs luxembourgeois? Donnez-nous les adresses, présentez-les à nos lecteurs!

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).