16 octobre 2008 21:12; Act: 16.10.2008 21:17 Print

«Les gens remarquent plus le collant que la jupe»

LUXEMBOURG - Chez Jean-Pierre, Madame porte le pantalon et... Monsieur la jupe!

Sur ce sujet
Une faute?

En jeans, coton, courtes ou longues, dans son armoire, Jean-Pierre a six jupes. Il a rejoint le club grandissant des hommes décomplexés qui, en hiver, hésitent entre du 20 ou du 60 deniers.

Jean-Pierre ne revendique pas le port de la jupe. Il se contente de la porter. Depuis quatre ans. Au début par jeu puis par plaisir. Au supermarché, dans la rue, jusqu'à la pointeuse du bureau où il la troque contre le costume-cravate de rigueur. La tentative de porter la jupe au-delà de ce point ayant promptement avorté. En fait, il n'y a guère que pour bricoler que Jean-Pierre préfère le pantalon.

Pour les achats, il passe par la vente par correspondance ou les grandes surfaces. «Certaines boutiques pour hommes en vendent, mais... pourquoi acheter une jupe d'homme à 200 euros alors que celles de femmes sont à 25?», raisonne-t-il.

Quant à l'acceptation, «bien souvent, les gens ne réalisent pas que je suis en jupe, c'est le collant qu'ils remarquent». Certains sont alors «amusés, d'autres vexés, fâchés, d'autres encore trouvent ça bien». Son épouse, elle, n'est encore que très moyennement convaincue.

Reste à faire passer la jupe dans les mœurs. «J'ai demandé à un ami algérien, qui me trouvait hors norme, si les djellabas le choquaient. Il m'a répondu: "Ah, tiens! non"».

Séverine Goffin

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Olivier Smotes le 12.03.2015 23:03 Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour, je me reconnais bien dans cette exemple. En générale je n'aime pas les modèles de jupe pour homme, et je porte que de très simple modèle type jupe en jean pour femme. Mais pas facile de faire accepter sa différence.

Les derniers commentaires

  • Olivier Smotes le 12.03.2015 23:03 Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour, je me reconnais bien dans cette exemple. En générale je n'aime pas les modèles de jupe pour homme, et je porte que de très simple modèle type jupe en jean pour femme. Mais pas facile de faire accepter sa différence.