30 janvier 2008 21:23; Act: 30.01.2008 21:25 Print

Nicolas Sarkozy en chute libre dans les sondages

Sa cote a perdu 8 points en un mois. 41 % des Français pensent que Nicolas Sarkozy peut résoudre leurs problèmes.

Une faute?

La cote de Nicolas Sarkozy enregistre une chute de 8 points avec 41 % des Français qui lui font confiance pour résoudre les problèmes de la France, contre 55 % qui ne lui font pas confiance, selon le dernier baromètre TNS-Sofres pour Le Figaro Magazine à paraître samedi.

La baisse de confiance dans l’action du chef de l’État, qui confirme toutes les enquêtes depuis la mi-janvier, intervient sur fond de morosité des Français. 68 % (+4) estiment que les choses «ont tendance à aller plus mal», 15 % seulement (-4) estimant qu’elles vont en «s’améliorant». Ils sont 66 % (+5) à penser qu’il y aura «beaucoup de conflits sociaux» dans les deux ou trois mois à venir, contre 26 % (-5) d’un avis inverse.

À cinq semaines des municipales, premier grand rendez-vous électoral de son mandat, Nicolas Sarkozy est donc confronté à une détérioration de son image dans les enquêtes d’opinion qui témoigne, selon les sondeurs, d’une «frustration» de l’électorat sur le pouvoir d’achat. Depuis la mi-janvier, la cote du président de la République s’inscrit en négatif avec une majorité de mécontents.

En un mois, M. Sarkozy perd entre 5 et 7 points de satisfaits, les avis négatifs progressant d’autant. Sur deux mois, la chute atteint voire dépasse les 10 points.

Pour Brice Teinturier (Sofres), les Français ont «le sentiment d’avoir été dupés» et Sarkozy, du fait de sa forte implication dans l’action de l’exécutif, «prend de plein fouet cette frustration». Quant à un vote sanction aux municipales, les sondeurs restent prudents.