29 mai 2008 17:45; Act: 29.05.2008 21:08 Print

«J’étais très bien préparé à Second Life»

Simone Brunozzi est un cas à part. Ce cadre d’Amazon.com a été recruté lors du dernier Working Worlds. Ce jeudi, il est du côté des recruteurs. Il nous donne ses conseils.

Sur ce sujet
Une faute?

Devant le stand d’Amazon, ils sont une petite dizaine à arborer les couleurs de la société de vente par Internet. Parmi eux, des recruteurs connectés à partir des quatre coins du monde: Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Luxembourg et… Seattle.

En formation dans la ville de la côte ouest, Simone Brunozzi s’est connecté en habitué des lieux: lors du précédent Working Wolrds, il s’est fait recruté par Amazon. Aujourd’hui, c’est lui qui recrute.

Lessentiel.lu: Comment avez-vous eu connaissance de ce salon de l’emploi? Simone Brunozzi, Amazon Web Services Evangelist for Europe: En fait, je fréquente assidument Second Life depuis deux ans et je voulais changer de boulot. L’entretien s’est à peu près déroulé comme dans la vraie vie. Mon «plus», c’est que j’étais très bien préparé à Second Life. Après, je pense que mes réponses ont simplement plu aux recruteurs.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui se rend à Working Worlds? D’abord, être familier de l’univers de Second Life. À tout le moins d’être capable de parler et de se mouvoir dans ce monde virtuel. Si possible, il faut aussi étudier le profil des entreprises présentes, ainsi que les postes offerts. Histoire de savoir à quelles portes frapper.

Concernant l’aspect vestimentaire, ce n’est pas très important sur Second Life. Enfin, sans être accoutré de façon trop étrange! En résumé, tout se déroule comme lors d’un entretien normal, sauf qu’il ya les frais de déplacement en moins.

Combien de temps dure un entretien? Après 15 à 20 minutes, le recruteur commence à avoir une idée assez précise du candidat. Selon moi, le mieux est de passer entre 15 et 20 minutes en entretien si vous parlez déjà d’un poste particulier. Sinon, 10 minutes suffisent.

Quel est le but d’une entrevue sur Second Life? D’obtenir un rendez-vous plus long sur Second Life ou pour un entretien téléphonique, bien sûr. Avant, peut-être, d’obtenir un rendez-vous face à face.

recueilli par Guillaume Guichard/lessentiel.lu

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).