Cinéma luxembourgeois

08 mars 2014 10:06; Act: 11.03.2014 18:31 Print

«Doudege Wenkel» triomphe aux Filmpräis

LUXEMBOURG – Le palmarès des 6e Lëtzebuerger Filmpräis 2014 a été dévoilé vendredi soir au Goodbye Monopol 2. «Mr Hublot», récemment oscarisé, y a reçu une énième récompense.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Plus de 800 invités ont participé à la sixième édition des «Lëtzebuerger Filmpräis». Parmi eux le Premier ministre Xavier Bettel, qui n’a pas manqué de féliciter Laurent Witz et Alexandre Espigarès, les deux réalisateurs oscarisés pour "Mr Hublot". D’oscar il en a été question tout au long de la soirée animée par Gabriel Boisanté, au Goodbye Monopol 2. Comme si le triomphe de Los Angeles avait dynamisé le petit monde du cinéma luxembourgeois. Sans surprise, "Mr Hublot" a d’ailleurs encore embelli sa collection de trophée avec le prix du «meilleur court métrage d’animation».

Une récompense qui a tout de même une saveur particulière pour les deux héros du dimanche 2 mars. «Les oscars sont une formidable récompense pour le travail réalisé, mais la récompense de ce soir signifie beaucoup plus au niveau personnel. Ici dans la salle, il y a tous les gens que je connais», s’est enthousiasmé Alexandre Espigarès, après la cérémonie. «C’est le retour à la maison de "Mr Hublot". Ceci symbolise l’évolution du cinéma luxembourgeois. Un cinéma qui grandit, qui est mature et qui est parti pour d’autres belles aventures», poursuit Laurent Witz.

«Nourrir le monde du cinéma au Luxembourg»

Si "Mr Hublot" a marqué les esprits, c’est bien "Doudege Wenkel" qui ressort grand gagnant de cette édition. Après un véritable succès en salle (20 150 entrées), le film repart des «Lëtzebuerger Filmpräis 2014» avec pas moins de trois prix, dont le plus prestigieux, celui du «meilleur film luxembourgeois». Quelques minutes auparavant, Jako Raybaut était distingué avec le prix de la «meilleure contribution technique». Jules Werner recevait lui celui de la «meilleure contribution artistique».

«C’est une reconnaissance de notre travail. Je ne sais pas si un film comme "Doudege Wenkel" permet de lancer une carrière internationale. Celle-ci arrive parfois un peu par hasard, grâce à une participation à une grosse production. Pour moi, l’important est surtout de nourrir le monde du cinéma au Luxembourg. C’est de notre responsabilité. Peut-être devrions-nous moins regarder vers l’étranger… », a réagi l’acteur après avoir reçu son prix.

(Thomas Holzer)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).