Dr Sex

22 février 2019 14:04; Act: 22.02.2019 14:07 Print

«Depuis qu’on vit en couple, je n'ai plus de libido!»

Bianca souffre, mais son petit ami ne semble pas comprendre pourquoi. Comment changer cette situation?

storybild

Être en présence permanente de son partenaire peut déclencher différentes réactions. (photo: iStock/Charday Penn)

Sur ce sujet
Une faute?

Question de Bianca (34 ans) à Dr Sex: Depuis que mon petit ami a emménagé chez moi par nécessité, il y a un an, j’ai perdu ma libido. Les premières semaines, c’était agréable de l’avoir constamment autour de moi, mais il est très vite devenu un poids. Maintenant, je connais tous ses défauts, je lave son linge sale et j’entends les bruits qu’il fait aux toilettes - et tout cela m’a coupé l’envie de faire l'amour.

Le pire, c’est qu’il ne le comprend pas. S’ajoute à cela que dans son esprit, l’échange de câlins est forcément synonyme de rapport sexuel. Il ne peut pas juste se contenter de caresses, de sexe oral ou de câlins - il faut qu’il y ait un rapport sexuel! Je me sens vraiment sous pression, car j’ai le sentiment que je n'ai pas le droit de le faire languir.

Mais je n’arrive tout simplement pas à avoir des rapports détendus et sans douleur quand il me harcèle et pleurniche comme un gamin de cinq ans pour, au final, être vexé quand je me refuse à lui. Ce n’est pas l’envie de sexe qui manque, mais seulement quand j’ai du temps pour moi et pas de contraintes. Depuis un an, il cherche désespérément un appartement, sans succès. Comment puis-je régler cette situation?

Réponse de Dr Sex

Chère Bianca,

Pour faire naître le désir et en particulier la passion sexuelle, il faut une certaine distance – tant psychique que physique. Au début d’une relation, elle est naturellement présente étant donné qu'on se connaît à peine et qu’on ne vit pas encore ensemble.

Mais avec le temps, le caractère étranger laisse place à la familiarité et, plus tard, souvent même à un certain confort. On se connaît par cœur, on partage la salle de bains, le lit et le lave-linge. Ce n’est alors qu’une question de temps avant que l’un ou l’autre en ait assez et prenne ses distances.

On connaît les conséquences. Commence alors la lutte quotidienne sur la question de savoir lequel des deux est lésé et voit ses besoins non satisfaits. Il ne s’agit plus de trouver des solutions à deux, mais uniquement de se mettre dans la peau de la plus grande victime et de faire passer l’autre pour l’auteur du crime.

Outre les caractéristiques individuelles, la même dynamique est, dans l'ensemble, en cours au sein de votre couple. La question que je me pose est de savoir ce qui te – ou vous –motive a vous accrocher à quelque chose qui vous fait manifestement souffrir tous les deux? Et que cache la recherche d’appartement infructueuse de ton petit ami?

Je crois que le temps est venu de quitter la zone de confort et de prendre le taureau par les cornes. Si cela vous paraît trop compliqué, faites appel à une personne compétente qui saura vous accompagner dans cette démarche et qui n’hésitera pas à appeler un chat un chat. Certes, ce sera une vraie épreuve pour votre relation, mais on ne peut pas vraiment dire que la situation actuelle soit bonne. Bon courage!

(L'essentiel/wer)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ooooh madonna le 22.02.2019 17:22 Report dénoncer ce commentaire

    Tout le monde va au toilette, tout le monde a des défauts et des qualités. Si tout ça la dérange, elle n'a cas cesser la relation parce que le problème vient d'elle. Alors prend un chat et reste célibataire parce que le prochain il fera aussi des bruits au toilette et peut être même qu'il ronflera

  • Solution le 22.02.2019 15:55 Report dénoncer ce commentaire

    Si au bout d'un an tu en as déjà marre… c'est simple change de mec. Après je pense que tu auras le même soucis avec le prochain car le problème vient de toi.

  • pile ou face le 22.02.2019 17:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tu dois travailler sur toi meme ou alors... ne pas vivre avec ton mec, tout simplement.

Les derniers commentaires

  • kdbdbwk le 26.02.2019 12:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est qu'a ca que les femmes pensent.. marre

  • Amicale le 23.02.2019 19:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Apres 1 an!!!

  • Drago le 22.02.2019 23:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    no comment.... reste célibataire

  • pauvreriche le 22.02.2019 19:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ne perd pas de temps avec ce genre de mec il y a bien mieux au coin de chez toi

  • jc le 22.02.2019 18:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les femmes.......dans le tome 8 (comprendre les femmes) elle trouvera la réponse.....