Dr Sex

16 octobre 2019 16:04; Act: 16.10.2019 16:11 Print

«Depuis que je suis enceinte, il me rejette!»

Depuis qu'Orna attend un bébé, son mari est devenu distant et s'est retiré émotionnellement et physiquement. Qu'est-ce qui ne va pas chez lui?

storybild

Au cours d'une grossesse, les rapports sexuels peuvent devenir un véritable problème. (photo: Kjekol)

op Däitsch
Une faute?

Question d'Orna (35 ans) à Dr Sex: Je suis enceinte de cinq mois et mon mari ne veut plus avoir de rapports sexuels avec moi. Il dit qu'il a peur de faire mal au bébé, ce que je peux comprendre. Mais je crains qu'il n'ait d'autres raisons.

Il ne me regarde plus de la même manière qu'auparavant et il ne me fait plus ni câlins, ni bisous. Sur le plan physique, rien ne va plus.

Je ne me sens pas aimée et cela me déprime d'être constamment rejetée. Je me demande comment cela sera après la naissance. Je ne conçois pas le mariage sans relation sexuelle! Je ne le tromperais jamais, car je l'aime plus que tout. Que puis-je faire?

Réponse de Dr Sex

Chère Orna,

Une grossesse entraîne des changements. Le couple, qui n'était jusqu'à présent basé que sur un partenariat relationnel, se voit subitement catapulté dans le rôle de parents, ce qui peut être ressenti comme un véritable défi par certains. Il n'est pas rare que les neuf mois précédant la naissance d'un enfant soient non seulement un moment de joie, mais également une période de souffrance plus ou moins marquée.

Il doit y avoir un peu de tout cela chez ton partenaire. Les éventuelles raisons à son comportement sont multiples. Sa propre vie, tout comme la représentation qu'il se fait du rôle de père, voire de mère, peut également être une raison. Mais peut-être qu'il appréhende simplement cette nouvelle situation et qu'il se demande comment il va assumer ce nouveau rôle, en plus de tous les autres qu'il doit déjà endosser.

Et, tout comme chez lui, cela déclenche aussi des empreintes biographiques ou des attentes par rapport aux rôles à jouer, chez toi. Tes idées, tes espoirs et tes attentes se heurtent aux siens et le résultat est un mélange complexe et potentiellement explosif. Heureusement, il est possible de neutraliser les tensions qui en résultent en adoptant un discours ouvert.

N'hésite pas à aller vers ton mari et à lui parler de ce que tu éprouves. Fais-lui part de ton ressenti et fais-lui, avant tout, comprendre ce dont tu as besoin. En exprimant tes besoins, tu lui donnes la possibilité d'y répondre. Même pendant une grossesse, les partenaires respectifs ne se transforment pas en devins.

On conçoit aisément que les rapports sexuels puissent devenir problématiques au cours de cette période. Il n'est pas non plus rare que ce soient les hommes qui ne veulent plus avoir de rapports durant la grossesse. En dehors du fait qu'ils aient peur de déclencher des contractions, certains d'entre eux craignent de faire du mal au bébé. Mais l'embryon est parfaitement protégé dans l'utérus. Il ne peut donc rien lui arriver pendant un rapport sexuel «normal» des parents.

Il est également important de communiquer l'un avec l'autre, tant au cours, qu'après la grossesse et de rester au fait des souhaits émanant de chacun. Il est parfaitement légitime de vouloir avoir des rapports sexuels. Il convient, toutefois, de redéfinir régulièrement la manière dont on peut satisfaire cette envie dans les circonstances du moment. Bon courage!

(L'essentiel/wer)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Domi-nique le 17.10.2019 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    Une femme enceinte connait un chamboulement physique et hormonal intéressant. Au bout de quelques mois, les zones érogènes sont plus sensibles et avec les hormones en ébullition ça peut donner un effet des plus beau. Certaines femmes connaissent leur premier vrai orgasme ou éjaculation féminine durant cette période. C'est donc très dommage de ne pas en profiter. Bon dans certains cas (nausées permanentes, douleurs, etc.) et quelques semaines avant l'accouchement, c'est compréhensible de s'abstenir.

  • 110685 le 17.10.2019 13:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’ai une fille de 2ans et mon mari était pareil il se posait bcp de questions et avait peur de faire mal au bébé c’est tout c’est pas qu’il ne vous aime pas ils ont du mal à gérer..après l’accouchement il était impatient d’avoir des rapports..communiquer ensemble courage

  • gonzi le 18.10.2019 08:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personnellement le gynécologue a dit pour ne pas avoir de restriction mais avec douceur et chercher les positions les plus confortable pour les 2. C’est une expérience géniale

Les derniers commentaires

  • feminist le 19.10.2019 21:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut vraiment arrêter de faire des enfants avec de tels mecs franchement vaut mieux s abstenir!

  • FullmétalJF le 18.10.2019 11:31 Report dénoncer ce commentaire

    Triste de voir des hommes se comporter ainsi, même si c'est explicable. Et encore, j'en connais qui ont carrément abandonné compagne et enfant à naître dans de telles circonstances, et qu'on n'a jamais plus revu...

  • Carlo Darwino le 18.10.2019 11:05 Report dénoncer ce commentaire

    je crains le pire pour l'avenir de notre espèce

  • gonzi le 18.10.2019 08:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personnellement le gynécologue a dit pour ne pas avoir de restriction mais avec douceur et chercher les positions les plus confortable pour les 2. C’est une expérience géniale

  • Domi-nique le 17.10.2019 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    Une femme enceinte connait un chamboulement physique et hormonal intéressant. Au bout de quelques mois, les zones érogènes sont plus sensibles et avec les hormones en ébullition ça peut donner un effet des plus beau. Certaines femmes connaissent leur premier vrai orgasme ou éjaculation féminine durant cette période. C'est donc très dommage de ne pas en profiter. Bon dans certains cas (nausées permanentes, douleurs, etc.) et quelques semaines avant l'accouchement, c'est compréhensible de s'abstenir.