Dr Sex

09 janvier 2019 15:08; Act: 10.01.2019 14:42 Print

«Elle ne se sent pas bien dans son corps!»

Si la relation amoureuse entre Claude et sa petite amie est au beau fixe, il n'en va pas de même en ce qui concerne leur vie sexuelle. Que peut-il faire pour remédier à cela?

storybild

Claude n’a de relation sexuelle avec sa petite amie qu'environ une fois par trimestre. Elle lui assure pourtant que le problème ne vient pas de lui. Mais le jeune homme de 26 ans ne sait que faire.

Sur ce sujet
Une faute?

Question de Claude (26 ans) à Dr Sex: Cela fait deux ans que je sors avec ma petite amie. Nous avons une relation très harmonieuse et ne nous disputons que très rarement. Nous communiquons ouvertement l’un avec l’autre, nous entendons bien et pensons sérieusement à nous engager sur le long terme – avec enfants, maison et tout le toutim.

Malheureusement, nous n’avons des rapports sexuels qu’environ une fois par trimestre. Toutes les personnes auxquelles j’en ai parlé me comprennent et me disent que ça leur manquerait aussi. Nous en avons déjà parlé à plusieurs reprises. Elle m’a toujours assurée que le problème ne venait pas de moi, mais qu’elle ne se sentait pas bien dans son corps, ce qui diminuerait sa libido et l’empêcherait de se laisser aller.

J’essaie de lui donner le sentiment d’être la plus belle à mes yeux, même si elle n’a pas la silhouette d’une top-modèle. Pour moi, elle est parfaite telle qu’elle est. Il m’arrive de plus ou moins bien le supporter, mais au fond, j’aimerais qu’on ait plus de moments câlins. Que puis-je faire pour remédier à cela?

Réponse de Dr Sex

Cher Claude,

J’apprécie la façon dont tu montres à ta petite amie qu’elle est non seulement la plus belle, mais qu’elle est parfaite à tes yeux. Tu ne feras toutefois pas disparaître la gêne dont elle est victime – au contraire. Il se peut même que tu la renforces à moyen terme, étant donné qu’en faisant cela, tu lui suggères qu’elle a une fausse image d'elle-même.

Lors de mes consultations, je suis un principe simple selon lequel ce qui est a le droit d’être – et ce qui a le droit d’être peut être changé. Le changement ne devient possible qu’à partir du moment où une personne se sent acceptée telle qu’elle se perçoit elle-même et que son entourage ne cherche pas constamment à la convaincre du contraire.

Il me semble donc essentiel que tu acceptes sa vérité et que tu prennes ses doutes au sérieux. Car en adoptant cette attitude, tu permets à ta petite amie de s’occuper, sans réserve, de ce qui, dans son esprit, est le cas – et éventuellement de savoir ce qui se cache derrière son mal-être.

L’importance qu’une personne adulte accorde à son corps et la manière dont elle s’y prend est le résultat d’un processus d’apprentissage qui remonte à la petite enfance. Si les proches de l’enfant lui signalent que son corps n’est pas normal tel qu’il est ou si l’on repousse ses limites physiques et mentales, cela peut avoir des conséquences dramatiques.

De nombreuses personnes souffrent encore à l’âge adulte des agressions et des violences subies au cours de leur enfance – notamment en manifestant des symptômes physiques et mentaux non spécifiques. Souvent, cela nécessite de se faire accompagner par un spécialiste pour en déceler la cause sous-jacente.

Étant donné que la situation n’a pas foncièrement changé au cours des deux années que vous avez passé ensemble, je conseille à ta petite amie de se faire accompagner par un professionnel qui l’aidera à faire un travail sur ses concepts et ses convictions personnels en ce qui concerne sa condition de femme, son corps et son rôle lors des rapports sexuels. Bon courage!

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • TopsyKrett le 10.01.2019 18:02 Report dénoncer ce commentaire

    Dans ce genre d'histoires, très souvent c'est une 1x par trimestre pour lui et 1x par semaine pour elle

  • Saucisse de Francfort le 10.01.2019 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    Montre-lui que tu l'aimes et que tu es là pour elle. Ensuite rien ne t'empêche d'aller te satisfaire ailleurs. Tu acceptes ses désires et elle accepte les tiens.

  • Je comprends le 15.01.2019 07:49 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis dans le cas de ta petite amie. Je me sens pas bien dans ma peau, dans mon corps. Il est vrai comme dit le psy que cela vient du passé. Ayant perdu beaucoup de poids j'ai été accusé d'avoir un "amant" alors que je le faisais pour moi et mon ex conjoint. Maintenant j'ai un blocage. J'ai peur de perdre du poids... Je me fais aider par un professionnel et les choses s'améliorent....

Les derniers commentaires

  • Je comprends le 15.01.2019 07:49 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis dans le cas de ta petite amie. Je me sens pas bien dans ma peau, dans mon corps. Il est vrai comme dit le psy que cela vient du passé. Ayant perdu beaucoup de poids j'ai été accusé d'avoir un "amant" alors que je le faisais pour moi et mon ex conjoint. Maintenant j'ai un blocage. J'ai peur de perdre du poids... Je me fais aider par un professionnel et les choses s'améliorent....

  • Peanuts le 13.01.2019 23:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Du moment que tu te sent bien ...

  • Céline le 12.01.2019 07:54 Report dénoncer ce commentaire

    Il va falloir qu'elle y mette un peu du sien... parce que les excuses du genre "je ne me sens pas bien dans mon corps" ça va un certain temps. Après il faut se ressaisir et faire confiance à votre partenaire qui vous aime comme vous êtes. Sinon il va se barrer et là vous pourrez vraiment commencer à douter de vous. A 26 ans c'est plutôt 3 fois par semaine et Claude n'a qu'une seule vie...

  • léa le 11.01.2019 01:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut consulte un bon psychologue pour en parlé derrière ce problème sûr qu'une enfance malheureuse avec peut-être des séquelles d'ordre sexuel si cache !!!! Courage

  • TopsyKrett le 10.01.2019 18:02 Report dénoncer ce commentaire

    Dans ce genre d'histoires, très souvent c'est une 1x par trimestre pour lui et 1x par semaine pour elle