Dr Sex

19 février 2019 13:59; Act: 19.02.2019 14:52 Print

«Est-​​ce normal d'être sujet à autant de fétichismes?»

Le petit ami d'Emma s'adonne à des pratiques sexuelles plutôt excentriques. Elle commence à subir le principe selon lequel «plus c’est cochon, mieux c’est».

storybild

Le comportement du petit ami d'Emma présente des tendances addictives.

Sur ce sujet
Une faute?

Question d’Emma (26 ans) à Dr Sex: Mon petit ami s'adonne à diverses pratiques sexuelles. Il est porté sur le fist-fucking anal, l'urophilie, les pieds, le bdsm, les femmes bien en chair, celles du troisième âge et il aime se masturber discrètement en public. Je crois qu'il n'y a rien qui ne puisse l'exciter. Plus c'est cochon, mieux c'est. Et pour couronner le tout, il regarde des pornos en permanence.

J'essaie de le satisfaire autant que possible. Il arrive aussi fréquemment qu'on ait des rapports sexuels tout à fait normaux et merveilleux. Mais je n'arrive pas à me faire à l'idée que je ne serai jamais capable d'assouvir tous ses désirs. Et je ne comprends pas pourquoi il doit faire, regarder et fantasmer sur autant de choses.

Dernièrement, il a commencé, en toute discrétion, à faire des photos de ma meilleure amie et à les stocker sur son téléphone portable. Pour lui, c'est juste un plaisir et un jeu. Ça me blesse et ça me déconcerte énormément. Que dois-je faire? Dois-je le quitter? Et est-ce normal d'avoir autant de pratiques sexuelles différentes?

Réponse de Dr Sex

Chère Emma,

Avec tout le respect que j'ai pour la liberté personnelle de pensée et d'agir de ton petit ami, ses pratiques présentent néanmoins un caractère pathologique. Certes, tu ne fais pas mention de ses sentiments, mais j'ai du mal à croire qu'il n'y prenne que du plaisir. De la manière dont tu le décris, il me paraît bien obsédé et son comportement présente des tendances addictives.

Cela nous amène à nous intéresser à toi et à tes tentatives de «satisfaire ton petit ami autant que possible». Il me semble que tu es déjà très impliquée et que tu fais partie intégrante de son système d'excitation et de satisfaction excentrique.

Le fait que cela te blesse, que tu te sentes déconcertée et que tu aies le sentiment de ne jamais pouvoir assouvir les désirs de ton petit ami sont l'expression d'un esprit parfaitement sain. Je pense que tu peux et que tu devrais faire confiance à ce côté sain, car c'est ce qui va te permettre de te recentrer sur toi-même et sur ce qui te correspond vraiment.

Réfléchir à ce qui est important et bon pour toi va sans doute t'amener à quitter ton petit ami. Non parce qu'il n'est pas aimable – je suis sûr qu'il a de bons côtés et qu'il est un chic type – mais parce que ses pratiques excentriques et son incapacité permanente à satisfaire ses désirs te stressent trop.

En mettant un terme au jeu de ton petit ami et en faisant éclater votre bulle relationnelle, tu lui permets de le ramener à la raison. Il est fort probable qu'il n'ait même pas conscience de l'abîme dans lequel il a dérivé avec ses pratiques sexuelles et du fait qu'il ait besoin d'aide pour s'en sortir.

Son dernier fétichisme en date ajoute encore un nouvel aspect au tableau. Dans la mesure où il prend et stocke des photos de ton amie à son insu et sans son consentement, il évolue sur un terrain glissant du point de vue juridique. Reste à espérer qu'il ne partage pas les photos avec d'autres internautes, au risque de se rendre passible de sanctions.

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • j'adore le sex le 20.02.2019 12:45 Report dénoncer ce commentaire

    rien de mal à tous ça, j'aime aussi bien tous les perversités, et je suis marié depuis 30 ans. Allez, soyez réaliste, beaucoup on ces fantésies et n'ont pas le courage de les vivre. Dommage pour vous, mon épouse a ouvert son esprit, et ne le regrette absolument pas

  • Thomas le 19.02.2019 16:36 Report dénoncer ce commentaire

    Y a rien de fétichisme dans le fait d'apprécier le 3ème age par contre.

  • Fairytale le 19.02.2019 18:20 Report dénoncer ce commentaire

    Ce décalage qu'il y a entre vos visions du plaisir va aller en s'aggravant car lui a sans cesse besoin de nouveaux défis alors que toi tu as des désirs normaux, es-tu prête à tout supporter pour garder un homme qui ne semble pas avoir de limites ? Si la réponse est non, fuis tout de suite et oublies-le !

Les derniers commentaires

  • gege54 le 24.02.2019 12:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis ouvert à toutes propositions, après plusieurs expériences. Les fantasmes ok , tant que sa partenaire est constante. Mais au delà , prendre en photo la copine de sa petite amie, sa devient bizarre. N’importe quel petite amie n’accepterait ca!!

  • Kim K. le 21.02.2019 16:41 Report dénoncer ce commentaire

    Quittes le tant qu'il en est encore temps !

  • fabilux le 21.02.2019 10:48 Report dénoncer ce commentaire

    là, je pense que cet homme est addict au sexe avec bcq trop de "fantaisie", ok, de la fantaisie , il en faut mais jusqu'à un certain stade . Si sa compagne en souffre et bien, elle doit le quitter, c'est tout .

  • Marlene le 20.02.2019 23:03 Report dénoncer ce commentaire

    Excellent ????????????????

  • léa le 20.02.2019 21:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est plus l'amour qu'il te fait il te considère comme un objet sexuel et préviens ton amie ensuite barre toi