Dr Sex

06 mars 2019 11:54; Act: 07.03.2019 09:27 Print

«Il m'a caché qu'il regardait des pornos!»

Au début de leur relation, le petit ami d'Alexandra lui a assuré qu'il ne consommait pas de films pornos. Or, cela s'avère être faux. Que faire?

storybild

La pornographie modifie l'intimité du couple.

Sur ce sujet
Une faute?

Question d'Alexandra (29 ans) à Dr Sex: Cela fait trois ans que j'ai un petit ami. Avant lui, j'ai eu deux autres aventures avec des hommes avec lesquels il y avait toujours des disputes au sujet de la pornographie et des répercussions qu'elle avait sur notre relation. J'ai toujours pensé que la consommation de pornos entraînait des problèmes.

Quand j'ai demandé à mon partenaire actuel, au début de notre relation, s'il regardait des pornos, il l'a formellement démenti. Mais j'ai vu des liens vers ce genre de sites sur son ordinateur, qu'il avait par hasard oublié d’éteindre. Je comprends maintenant mieux pourquoi son désir avait diminué ces derniers temps et pourquoi notre vie sexuelle était devenue de moins en moins satisfaisante. Que dois-je faire?

Réponse de Dr Sex

Chère Alexandra,

Je pense qu'il est important d'en parler à ton petit ami et de clarifier avec lui en quoi consistent ces liens et ses dires. Car, vivre en sachant qu'il t'a menti n'est pas possible. Mais essaie, dans la mesure du possible, de garder ton calme, car les débordements émotionnels et les accusations ne facilitent pas la conversation.

Notre société cultive une double approche face aux images explicites. La publicité est truffée de photos à caractère érotico-sexuel. Partout, on excite nos sens et notre libido. En même temps, la pornographie fait jaser à chaque occasion – comme si la sexualisation de la vie quotidienne n'était plus un problème au vu des films explicites.

Mon expérience en tant que thérapeute de couple montre que l'érotisme, l'intimité et le sexe dans la relation étaient mis à rude épreuve à partir du moment où les pornos entrent en ligne de compte. Certains hommes essaient de convaincre leurs partenaires des pratiques qu'ils ont vues dans des films s'y rapportant. Mais celles-ci ont le sentiment qu'elles ne sont qu'un moyen pour les hommes d'arriver à leur fin et qu'elles ne sont pas considérées comme une personne, comme une amante.

La conséquence logique est que les femmes concernées se retirent de l'espace d'intimité partagée, ce qui rend les hommes encore plus enclins à se tourner vers la pornographie ou à aller réaliser leurs fantasmes auprès d'une prostituée. Comme tu peux le constater, c'est un cercle vicieux fatal qui se met en place.

Il est humain de faire des erreurs par ignorance ou par naïveté. Ce qui est stupide, c'est de n'en tirer aucun apprentissage. Après cet incident, vous êtes définitivement tombés dans une routine quotidienne dans votre relation. D'ailleurs, cela signifie également que le désir diminue, qu'il y ait ou non consommation de pornographie. Il s'agit désormais de quitter la zone de confort et de parler clairement.

Cela implique également de clarifier les libertés que vous vous accordez en matière de sexualité et dans quelle mesure vous souhaitez être honnête à ce sujet. Regarder un porno de temps à autre me paraît moins problématique que de se mentir juste pour garder l'apparence d'une «bonne» relation et ne pas avoir à faire face à la vérité nue, mais humaine. Bon courage!

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Helmutheimat le 06.03.2019 15:13 Report dénoncer ce commentaire

    Un soir, alors qu'un couple se couche, le mari commence à caresser le bras de sa femme. Elle se retourne et lui dit : "Je suis désolée chéri, j'ai un rendez-vous chez le gynécologue demain et je veux rester "fraîche". Le mari déçu se retourne. Quelques minutes plus tard, il se tourne de nouveau vers sa femme. "Est-ce que tu as aussi un rendez-vous chez le dentiste demain ?"

  • Clément le 06.03.2019 12:21 Report dénoncer ce commentaire

    le seul problème que je vois ici , c'est toi Alexandra, tous les hommes regarde du porno , pas le choix quand ta femme commence a se plaindre de mal de tête à répétition ...

  • Redbull 57 le 06.03.2019 16:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Perso ce qui me choque le plus c’est qu’elle soit allé fouiner sur l’ordi de son compagnon qui « avait par hasard oublié de l’éteindre »... Si ma copine laisse le sien en route je n’en profite pas pour la fliquer... Si dans le couple y’a un souci, ça ne vient pas du porno de son mec...

Les derniers commentaires

  • Mon cas mon avis le 08.03.2019 07:25 Report dénoncer ce commentaire

    Qd je suis en couple, je ne regarde pas de porno et je ne mens pas... Par contre si la fille a trop mal à la tête, trop souvent, c'est NEXT!

  • Anon le 08.03.2019 06:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La sexualité ne peut être saine que si elle peut être explorée. Les pornos peuvent aider à défouler et à explorer sa propre sexualité. L'important c'est aussi d'être à l'écoute de l'autre et de discuter poir que le porno reste la fiction qu'il a toujours été et pas une norme. Mais il faut aussi apprendre à appréhender ses propres envies et ne pas se censurer dans cette exploration. C'est une question d'étape et de communication. Si qqch ne plait pas, alors on ne fait pas, mais il ne faut pas censurer l'autre dans cette démarche, sinon la frustration ressortira à un moment dans tous les cas.

    • NoTabou le 08.03.2019 09:27 Report dénoncer ce commentaire

      @Anon trop vrai ! et en tant que parents nous devons absolument éduquer nos enfants correctement

  • Le bon, la brute et le truand.... le 08.03.2019 06:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le monde se divise en deux catégories, ceux qui regardent le porno sur internet et ceux qui n'ont pas internet !

  • H2SO4 le 07.03.2019 23:28 Report dénoncer ce commentaire

    Alexandra, n'oublie pas qu'un homme qui regarde du porno, c'est comme celui qui va voir des prostituées, il cherche quelque chose qu'il n'a pas chez lui!...

    • Délinquant du sexe le 08.03.2019 13:46 Report dénoncer ce commentaire

      Non c'est pas vrai, on peut parfaitement regarder du porno et vivre en couple, il me viendrait par contre pas à l'idée d'aller voir une prostituée ou d'avoir une maitresse. Tu peux regarder, du moment que tu touches pas.

  • Réaliste le 07.03.2019 20:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est quoi le problème de regarder du porno ??? vaut mieux ça que d'aller voir ailleurs les hommes ne tombent pas amoureux des stars du porno quand même!! notre femme c'est notre femme on l'aime et c'est pas le fait de regarder que cela va changer qqch dans la tête de l'homme on aimera toujours faire l'amour avec notre femme. Nous savons quand même faire la différence entre un film et la réalité !! Ce n'est pas parce que je regarde un film d'horreur avec un psychopathe que je vais essayer de faire comme lui Les femmes marchent aux sentiments les hommes c'est le visuel !!