Dr Sex

05 décembre 2018 18:29; Act: 06.12.2018 17:13 Print

«Il ne fait plus que se satisfaire en solo!»

Même si Laura a encore un rapport sexuel par mois avec son partenaire, elle est mise à l'écart le reste du temps. Que faire?

storybild

Chaque personne a une vision différente des relations sexuelles et intimes. (photo: Lsophoto)

Sur ce sujet
Une faute?

Question de Laura (34 ans) à Dr Sex: Je suis dans une relation depuis six ans. Au début, les rapports sexuels avec mon partenaire étaient géniaux. Nous nous entendions à merveille à ce niveau. Nous pouvions laisser libre cours à nos fantasmes et nous ébattre pleinement. Mais depuis plus d'un an, la fréquence de nos rapports a diminué. Actuellement, nous ne faisons l'amour plus qu'une fois par mois et c'est, en fait, toujours moi qui en prend l'initiative.

Durant cette période, qui me paraît très longue, j'ai constaté qu'il se satisfaisait lui-même plusieurs fois par semaine. Évidemment, je lui en ai parlé à plusieurs reprises, cherchant à avoir une discussion à ce sujet avec lui. J'ai tenté de lui expliquer qu'il serait bien de partager son envie avec moi, plutôt que de se masturber tout seul dans son coin. Malheureusement, sans succès.

Le sexe et le contact physique dans une relation sont très importants pour moi et je n'arrive tout simplement pas à comprendre pourquoi il préfère se satisfaire en solo, plutôt que de partager, de temps à autre, ce plaisir avec moi. Le fait d'être mise à l'écart est très frustrant pour moi. Que puis-je faire pour qu'on ait à nouveau des relations sexuelles?

Réponse de Dr Sex

Chère Lara,

Au terme de six années de relation, ce n'est pas si mal d'avoir encore un rapport sexuel une fois par mois. Certains couples – que je conseille dans ma rubrique, ainsi qu'au sein de mon cabinet – seraient contents d'avoir encore des relations sexuelles avec leur partenaire après tout ce temps. Mais cette information ne va sans doute pas changer grand-chose à ton besoin et à ta souffrance.

Les gens sont très différents les uns des autres. En conséquence, leurs idées varient énormément quant à la fréquence à laquelle on devrait faire l'amour, s'embrasser, se serrer dans les bras ou simplement être proches, sur le temps qu'on devrait passer ensemble et sur ce dont on devrait parler, à quel moment et de quelle manière. Pourtant, il y a toujours cette vision, selon laquelle nous serions tous égaux et que, par conséquent, nous aurions tous les mêmes besoins.

En partant du principe que la différence est la condition préalable de toute relation, il est très vite évident à quel point il est important de communiquer ouvertement et clairement – et de partir du principe qu'on se comprend mal, voire pas du tout. Et oui, cela manque totalement de romantisme. Mais c'est aussi beaucoup plus simple, car on serait à jamais débarrassé de l'idée selon laquelle on se comprendrait aveuglément lorsqu'on est amoureux.

Si l'on prenait en compte le fait que les gens – même s'ils sont amoureux – préfèrent façonner leurs conditions de vie d'une manière qui leur correspond, à la recherche d'un certain confort, on aurait presque les conditions idéales pour mener une relation basée sur l'honnêteté et l'authenticité. On n'aurait «plus» qu'à apprendre à se parler. (Oui, c'était légèrement ironique).

Tu te demandes certainement quel est le message que j'essaie de te faire passer et quel est le rapport avec ta question. À mon avis, en ce qui vous concerne, il ne s'agit pas de sexe et de l'égocentrisme de ton partenaire, mais d'abandonner l'idée d'une relation idéale et le fait d'être toujours au contact l'un avec l'autre. Essaie d'accepter le fait que la vie n'est pas parfaite et que tout partira, tôt ou tard, à la dérive. Je te conseille d'aborder encore une fois ouvertement la question avec ton partenaire et d'en tirer des conséquences, si besoin. Bon courage!

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • vérité le 06.12.2018 10:54 Report dénoncer ce commentaire

    d'une part ce sexologue fataliste donne envie de se pendre d'autre part je suis persuadé que ce Monsieur pour se satisfaire regarde de la pornographie et souvent ce qui arrive c'est qu'il en faut tjr plus pour avoir une érection et que comme dirait l'autre on devient autiste du sexe (réél pas virtuel)

  • bonne question le 06.12.2018 07:39 Report dénoncer ce commentaire

    Peut être que monsieur en a mare de satisfaire madame couchée sur le dos et en attente de tous les plaisirs pour se rouler par après à côté et de dormir au lieu de gâter son mari par après.

  • la saucisse le 05.12.2018 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    encore une qui ira voir ailleur. mais avec une bonne raison.

Les derniers commentaires

  • Voilà le 07.12.2018 15:43 Report dénoncer ce commentaire

    Moi j'ai posé à ma femme la question suivante: "Pourquoi crois-tu que certaines hommes ont une maîtresse, est-ce que c'est parce qu'elle cuisine mieux?" Depuis ce jour-là, elle a changé radicalement en positif.

  • Evidence le 07.12.2018 09:33 Report dénoncer ce commentaire

    S'il préfère se le faire lui-même devant un porno c'est que assurément le faire avec Laura ne lui procure pas autant de plaisir. Soit elle n'est plus très attrayante, soit elle ne le fait pas bien ou alors il a goutté à autre chose...

  • Dani le 06.12.2018 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    Moi c'est ma femme qui me fait l'amour que 1 fois par mois, et c'est toujours moi qui demande. En couple depuis 4ans et un enfant. Lara on a qu'a changer de partenaire ?

  • miss 57 le 06.12.2018 13:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    exactement il faut avoir des fantasmes être libre avec son partenaire ..sinon c est mort

  • triste monde le 06.12.2018 12:58 Report dénoncer ce commentaire

    Malhereusement je connais aussi cette situation et quoi que l'on fasse ca ne s'arrange pas. en tout cas pour ma pars, la seule solution à été un moment donné la rupture. Mais bon on est pas tous pareil, en genéral quand on aime son partenaire/sa partenaire on le prouve pas qu'au niveau sexuel. Regarde s'il a encore des autres petits gestes à ton égard