Dr. Sex

07 janvier 2021 18:10; Act: 07.01.2021 18:25 Print

«Je ne veux plus être perçue comme un objet sexuel»

Liv a perdu toute confiance en elle après des premières relations, dans lesquelles elle se sentait considérée comme un objet sexuel par les hommes. Que faire pour changer cela?

storybild

Liv a perdu confiance dans les hommes et pense qu’ils ne la perçoivent que comme un objet sexuel. Elle se demande comment elle pourrait changer cela et a fait appel à Dr. Sex pour des conseils. (photo: pexels.com)

Sur ce sujet
Une faute?

Question de Liv (21 ans) à Dr. Sex

J'ai 21 ans et à part des relations purement sexuelles avec deux hommes, je n'ai jusqu'à présent jamais été en couple. Mon premier partenaire a fait le yoyo avec moi pendant environ trois ans. C’était une relation on-off. Au final, cela a complètement perturbé mon attitude envers les rapports sexuels et intimes. Coucher avec lui devenait pesant, mais je prenais sur moi pour éventuellement faire aboutir notre relation sur une autre forme d'intimité.

Avec le deuxième homme, c'était différent, mais notre relation a rapidement pris fin. Tout ce que je retiens de ces deux expériences, c'est que les hommes me perçoivent comme un objet sexuel. C’est aussi la raison pour laquelle je n’arrive plus à leur faire confiance. En même temps, ce n’est pas du tout ce que je veux et je recherche désespérément l’amour et la vie de couple.

Au point où cela m'affecte, j’ai l'impression que je n’aurai plus jamais l’occasion d'avoir une relation saine. Comment surmonter ces blessures? Et quel comportement adopter en tant que femme pour que les hommes s’intéressent avant tout à moi en tant qu’être humain et ne me perçoivent pas uniquement comme un objet sexuel?

Réponse de Dr. Sex

Chère Liv,

Être blessé au plus profond de soi-même dans une relation intime peut laisser des séquelles psychologiques et entraîner une grande souffrance émotionnelle. Mais ces dommages ne sont pas irréversibles et il est possible de s’en sortir et de mener une vie qui n’est pas basée sur ces blessures.

Pour y parvenir, il est nécessaire d’affronter son vécu en pleine conscience, idéalement avec l’appui d’un spécialiste.

Les objectifs et le contenu d’un tel processus peuvent varier d'un individu à un autre en fonction de la qualité et de l’intensité spécifiques des expériences faites par la personne.

Mais l’idée est de relier toutes les thérapies entre elles. La personne qui se fait accompagner doit apprendre à faire consciemment face à ce qu’elle a vécu et à ce qu’elle a pendant plus ou moins longtemps refoulé.

En ce qui vous concerne, il me semble nécessaire d’examiner deux aspects: d’une part, la perception que vous avez de vous en tant qu'être humain et femme ainsi que le concept de sexualité qui en découle; d’autre part, la façon pour vous de poser des limites dans une relation et de vous y maintenir.

Tous les autres aspects, y compris la question de savoir comment vous pouvez être perçue par les hommes en premier comme un être humain et non comme un objet sexuel, feront automatiquement surface dans ce contexte. Bon courage!

(L'essentiel/Bruno Wermuth)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Cerveau différent le 08.01.2021 10:15 Report dénoncer ce commentaire

    Pour schématiser: La femme recherche l'amour en priorité. L'homme aussi, mais sait se contenter de sexe. Une femme est attirée par l'un ou l'autre homme, les hommes par des milliers de femmes.

  • 12345 le 08.01.2021 15:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y en a des machos dans les commentaires! Pas étonnant que le monde soit arrivé là où il en est!

  • fière le 08.01.2021 11:32 Report dénoncer ce commentaire

    En tant que femme, c’est difficile de se trouver soi-même et avoir le courage de se montrer telle qu’on est. On nous apprend depuis petites à être toujours parfaites, un simple exemple avec l’image de la Barbie. Même les hommes dans la famille ne sont pas capables de penser que le monde doit être égalitaire... voilà pourquoi on «termine» comme ça. Moi je dis, apprends à te connaître et sois fière de ce que tu es. La personne qui t’aimera t’aimera mille fois mieux, mais surtout, tu t’aimeras toi même mille fois mieux

Les derniers commentaires

  • Frank le 09.01.2021 13:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il suffit de grossir. La majorité des hommes n'aiment pas les grosses et n'y voient pied d'objet sexuel.

  • angent 212 le 09.01.2021 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    déja ne couche pas le 1er mois. tu verras un peu mieux ce qu'ils recherchent .

  • David le 09.01.2021 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi je suis censuré Il faut communiquer tous doit passer par la communication pas de secret et tout se dire c’est en se faisant des cachoteries que cela s’aggrave . David B.

  • 57 le 08.01.2021 20:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Concentres toi sur toi, penses à toi. Fais une pause avec tes relations. Quand tu seras en couple ne couche pas tout de suite, fait l'amour quand tu en auras envie.

  • ries romain le 08.01.2021 19:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quitte le ,je t'appelle pour autre chose l'amour à 2