Dr. Sex

05 février 2020 11:10; Act: 05.02.2020 12:02 Print

«La facture fait-​​elle mention de la pilule?»

Luana est inquiète depuis qu'elle était chez sa gynécologue. Elle n'aimerait pas que ses parents apprennent le motif de sa consultation.

storybild

(photo: sdi Productions)

Sur ce sujet
Une faute?

Question de Luana (15 ans) à Dr. Sex: J'ai une question très importante qui me préoccupe énormément en ce moment. Il y a quelques jours, j'avais rendez-vous chez ma gynécologue pour une consultation. Je lui ai demandé de me prescrire la pilule contraceptive, ce qu'elle a fait. Je me suis ensuite rendue à la pharmacie pour retirer le produit.

J'habite encore chez mes parents et je suis assurée avec eux, ce qui signifie qu'ils vont recevoir la facture de ma gynécologue. Est-ce qu'ils verront qu'elle m'a prescrit la pilule et que je suis allée la retirer en pharmacie?

Réponse de Dr. Sex

Chère Luana,

La pilule est un médicament délivré sur ordonnance. Il faut donc se la faire prescrire par un médecin. Mais il est également possible de se la procurer dans un centre de conseil ou de planning familial. Ces derniers ont généralement l'avantage de fournir un service gratuit.

En règle générale, la prescription a lieu dans le cadre d'un entretien préalablement convenu et un examen physique n'est pas forcément nécessaire.

Les médecins sont soumis au secret professionnel. Ils n'ont, par conséquent, pas le droit de divulguer à autrui l'objet d'une visite, le diagnostic ou la prescription. Cela vaut également pour les parents de mineur(e)s. Bien qu'ils n'aient pas encore 18 ans, ils sont capables de jugement et sont donc en mesure d'évaluer les conséquences de leurs décisions.

Le plus simple aurait été d'informer la gynécologue dès le début de la consultation du fait que tu ne souhaites pas que tes parents soient au courant et que rien qui puisse laisser deviner le motif de ta consultation n'apparaisse sur la facture destinée à la caisse de maladie.

Étant donné que tu as raté le coche, je te recommande de contacter le cabinet médical immédiatement par téléphone ou de t'y rendre en personne pour faire cette demande. Ta consultation est relativement récente. Il y a donc de fortes chances pour que la facture n'ait pas encore été envoyée.

Comme la pilule n'est pas remboursée à 100% par la caisse de maladie, il peut être utile de faire des comparaisons. Les prix peuvent fortement varier d'une pilule à une autre. Je te conseille d'en parler à ta gynécologue et de lui demander de te prescrire la moins chère, adaptée à ton cas. Cela te permettra d'économiser de l'argent.

En dehors de la pilule, il existe également un grand nombre de moyens de contraception non hormonaux sur le marché. Si tu le souhaites, tu peux toujours voir si une autre méthode ne serait pas plus adaptée dans ton cas. Car la pilule peut avoir des effets secondaires indésirables. Bon courage!

(L'essentiel/wer)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Loupiotte le 05.02.2020 12:26 Report dénoncer ce commentaire

    La facture d'honoraire du gynéco indiquera seulement qu'il y a eu une consultation (et ne pas confondre facture avec ordonnance) Et rien d'autres. Donc au pire ses parents sauront qu'elle est allé voir un gynéco mais pas qu'elle prend la pilule. Mais je trouve dommage qu'une jeune fille de 15 ans ne soit pas en confiance avec sa maman pour en parler. Et surtout il ne faut pas oublier que lorsque l'on devient active sexuellement, il n'y a pas que le risque de grossesse indésirée. Il y a aussi les MST... Donc pré-ser-va-tif obligatoire !

  • Maximilien le 05.02.2020 13:10 Report dénoncer ce commentaire

    Et en plus les conseils données sont faux: la pilule est bien gratuite du moins pour celles de 15 à 30 ans: https://

  • bonsens le 06.02.2020 08:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @elle est mineure Savez-vous que la majorité sexuelle est 15 ou 16 ans en Europe? De quoi parlez-vous? Si on veut diminuer le nombre d’avortements, on doit favoriser la prise de contraception

Les derniers commentaires

  • bonsens le 06.02.2020 08:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @elle est mineure Savez-vous que la majorité sexuelle est 15 ou 16 ans en Europe? De quoi parlez-vous? Si on veut diminuer le nombre d’avortements, on doit favoriser la prise de contraception

  • Pas possible le 05.02.2020 22:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la pilule n'est pas un comprimé anodin.????????????il y a des effets secondaires. on peux en parler avec son médecin ou au planning familiale. ou son pharmacien... Au lux la pilule est sur ordonnance médical. on répond quand on sait!!!

  • Trolito le 05.02.2020 19:04 Report dénoncer ce commentaire

    Ah ah avec sa photo sur l'Essentiel maintenant ses parents vont le savoir

  • bonsens le 05.02.2020 15:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La pillule est en vente libre dans les supermarchés et bien sûr sans ordonnance dans la plupart des pays d’Asie. Pas besoin d’en faire un drame

  • Elle est mineure le 05.02.2020 14:36 Report dénoncer ce commentaire

    Oui cachons aux parents ce que font les enfants. Après on se plaindra des nouvelles générations, on rejettera la faute sur les autres...usw... Et sinon d'après la loi qui est responsable d'une enfant mineure? L'Etat, les médecins, les profs, les commentateurs, ou ne serait-ce pas les PARENTS?

    • Wanda Talarico Spagur le 05.02.2020 17:17 Report dénoncer ce commentaire

      La responsabilité et l'autorité parentale ont des limites et sont sensées aller dans le sens de l’intérêt de l'enfant. Il appartient aux parents d'être disponibles et à l'écoute de l'enfant; ils n'ont pas à exercer le moindre regard inquisiteur ni exercer la moindre pression sur la vie affective de l'enfant.

    • Imarav le 06.02.2020 07:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @ Wando machin On voit bien ce que sont devenus nos jeunes avec vos méthodes et les nouveaux à venir seront encore pire. Biensûr que les parents sont responsables de la vie de leurs enfants mineurs. Et c'est bien de leur droit de s'y immiscer afin de les faire évoluer dans le droit chemin. Malheureusment avec ces maux d'aujourd'hui qu'on appelle courramment "psychologues" et qui sont encore plus aggressifs et contagieux que les pires virus que l'humanité ait connue, on est pas prêt à voir nos jeunes évoluer de la bonne manière.

    • Soeur Madelaine le 07.02.2020 10:12 Report dénoncer ce commentaire

      Imarav Vous avez bien raison, dans le temps nos anciens savaient préserver la vertu des jeunes filles. Ce n'est pas un psychologue mais un prêtre qu'ils auraient consulté ! Cette pécheresse doit immédiatement aller à confesse et être mise en pension ! L'adolescence étant une période d'activité hormonale intense qui rend les filles vulnérables ; tout bon père de famille se doit de préserver sa progéniture de la corruption que peut exercer sur elle l'attraction de la chair, la passion et/ou la rébellion. Ce sont là les tentations habituelles derrières lesquelles le Malin dissimule ses griffes.