Dr Sex

12 décembre 2018 13:46; Act: 12.12.2018 15:40 Print

«Le fils de mon compagnon me dérange!»

Le compagnon de Heidi a un enfant. Ce qui lui procurait initialement de la joie devient de plus en plus problématique et amène des tensions au sein de leur couple. Que faire?

storybild

Heidi (32 ans) a désormais un problème avec la présence du fils de son compagnon dans leur foyer. Elle n’est pas sûre que ce soit vraiment lié au petit. (photo: Monkeybusinessimages/iStock)

Sur ce sujet
Une faute?

Question de Heidi (32 ans) à Dr Sex: Cela fait un an que je suis en couple avec un homme qui a un enfant. Nous avons même emménagé ensemble. Les premiers mois, je n’avais aucun problème avec le fait que son fils de huit ans vienne passer un week-end sur deux à la maison. Mais depuis les vacances d’été, cela me dérange énormément quand le petit est chez nous. Je n’éprouve absolument aucun plaisir à le voir et j’ai parfois beaucoup de mal à le cacher.

Je ne suis pas sûre si c’est dû au fait que je sois jalouse de son ex-femme ou si j’ai vraiment du mal avec son fils. Personnellement, je ne veux pas d’enfant. De plus, il ne pourrait plus en faire non plus. De mon point de vue, on n’a plus de vie quand on a des enfants – tout ne fait plus que tourner autour d’eux et cela coûte énormément de patience et d’énergie pour s’occuper d’eux.

J’en ai discuté avec mon compagnon et je lui ai dit que j’aimerais avoir plus de temps pour moi quand le petit était présent. Ça l’a blessé et il a du mal à comprendre étant donné que tout allait merveilleusement bien au début. Il pense que c’est plutôt le fait qu'il soit en contact avec son ex qui me pose problème. Est-ce possible qu’un jour, je puisse à nouveau aimer son fils et qu’il me manque?

Réponse de Dr Sex

Chère Heidi,

Être dans une relation dans laquelle vivent un ou plusieurs enfant(s) de parents différents, issus de la relation actuelle ou d’une relation antérieure des partenaires, est un défi majeur pour toutes les personnes impliquées. Faire face à cette situation nécessite de faire preuve de tact et d'un haut niveau de compétence communicative.

Quand – comme toi – on tombe amoureuse d’un homme qui a un enfant, on ne l’a pas pour soi, au début, comme dans une relation amoureuse ordinaire. Les enfants sont en visite plus ou moins régulièrement et il faut d'abord trouver sa place en tant que belle-mère dans cette constellation. Souvent, l’ex est toujours présente en tant que mère biologique des enfants.

Certaines femmes vivent cette situation comme si la place qu’elles convoitent, à juste titre, aux côtés de leur partenaire était déjà prise. Et on peut comprendre qu’elles y réagissent avec de la colère et de manière agressive. La plupart du temps, les émotions sont dirigées vers les enfants, alors qu’ils ne sont assurément pas responsables de cette situation compliquée.

Certains hommes ont tendance à fermer les yeux sur ces problèmes. Souvent, ils ont mauvaise conscience par rapport aux enfants et tentent de compenser, d’une manière ou d’une autre, pendant le week-end. Ils attendent alors de leur nouvelle partenaire qu’elle mette ses besoins au second plan et qu’elle joue le jeu. Mais cela ne peut pas fonctionner, à terme.

Ces dernières se sentent souvent rejetées par leur partenaire en tant que femme et finissent par douter d’elles-mêmes. Elles sont partagées entre le respect – après tout, elles sont arrivées en dernier dans ce système familial déjà existant – et la colère du fait qu’elle ne peuvent pas endosser leur rôle en tant que partenaire de «leur» compagnon et concevoir librement leur relation avec lui.

Dans votre cas, cette dynamique est également en place et je pense, par conséquent, que vous avez besoin de vous faire accompagner dans cette situation complexe – à la fois en tant que couple et dans votre rôle de parents. Je ne sais pas si cela te permettra de retrouver les sentiments que tu éprouvais au début pour le fils de ton partenaire. Toutefois, cela permettra au moins de te laisser une vraie chance de refaire un pas dans son sens et d’attaquer le problème à la racine. Bon courage!

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Leila le 12.12.2018 22:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chez ns on dit avant de conquérir un ou une femme faut conquérir d'abord l'enfant car ils ne demandent rien vrai ce n'est pas facile d'être avec quelqu un qui a des bagages mais c'est un choix qu'on prend consciemment et l'enfant te le rendra en double des qu'il se sentira aimé donc si tu ne te sens pas capable d'aimer cet enfant ne T'engage dans cette relation ou tu vas pourrir la relation père/fils et au même temps votre relation

  • c'est élémentaire le 13.12.2018 08:14 Report dénoncer ce commentaire

    Si on déteste les enfants il ne faudra pas se chercher un compagnon avec un enfant

  • Pol Isson le 12.12.2018 14:51 Report dénoncer ce commentaire

    Les familles recomposées deviennent souvent décomposées . Par expérience, je sais combien il faut de discussions, de conflits parfois et surtout de compréhension pour arriver à créer une famille recomposée où enfants et adultes se sentent bien. C'est possible mais C'est difficile. Il vaut mieux le savoir avant de s'engager...

Les derniers commentaires

  • Oh mon Dieu ... le 16.12.2018 09:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Désolée mais Heidi n’est pas très intelligente, mais surtout très égoïste ... un enfant sera TOUJOURS la priorité de son père / sa mère. Il elle faut et c’est très bien ainsi, pour son bon développement. Il est déjà certainement affecté par la séparation de ses parents, ça n’est pas pour qu’en plus il soit négligé au profit d’un(e) nouvelle(eau) !! Heidi, si elle est un minimum intelligente, devrait savoir ça ! Et ne formuler ses recriminations à retardement est d’un ridicule ...! A titre personnel, j’ai 2 enfants en bas âge, et mon compagnon aussi. Oui c’est très très très long à construire. Et c’est tes bien ainsi, on évite les bêtises ...!!

  • Désespérée le 15.12.2018 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    1 week-end sur 2 et le petit dérange ? Et vous alors ? Le petit ne voit son papa que 4 jours par mois et il ne peut même pas en profiter tranquillement. Ah la jalousie ! Quittez-le ! Ou bien, partez tous ces we et laissez-les se retrouver dans le calme et la sérénité. Pauvre chou. :(

  • Yann L le 14.12.2018 21:19 Report dénoncer ce commentaire

    Le père et la mère biologique restent l'unique ensemble cohérent pour leurs enfants.

  • Léon le 14.12.2018 17:45 Report dénoncer ce commentaire

    Moi c’est ma femme.

  • Aie le 14.12.2018 16:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est sûre que le papa restera la priorité de la petite amie! Ou de ses futures conquêtes ! Mdr ... J’hallucine Ne sont pas des dieux mais notre priorité malgré tout surtout a cet âge la!