Dr Sex

12 novembre 2018 15:45; Act: 12.11.2018 16:18 Print

«Mon absence de libido détruit notre relation!»

Petra est en couple depuis quatre ans. Étant donné qu'elle a déjà un certain âge, elle a subi de nombreux bouleversements, y compris au niveau sexuel. Comment y faire face?

storybild

Sur ce sujet
Une faute?

Question de Petra (64 ans) à Dr Sex: Cela fait quatre ans que je suis en couple avec mon compagnon (65 ans). Mais mon manque de libido, qui s'accentue depuis environ un an, commence à détruire notre relation. Bien qu’il m’assure comprendre, il fait pourtant très souvent des allusions désobligeantes au quotidien au sujet de l’absence de rapports sexuels.

Il m’appelle alors «ma femme frigide» ou «sœurette» et mentionne le fait qu’il avait été habitué à autre chose par le passé. Il me fait aussi comprendre que cela n’existe pas, une femme de mon âge qui n’a pas d'appétit sexuel. Je peux le comprendre, car cela me perturbe aussi beaucoup et j’ai l’impression de ne plus être une femme normale.

Ses propos me blessent encore plus et je me replie toujours plus sur moi-même. J’aime mon partenaire et je n’ai pas envie de le perdre. Pourtant, ces derniers temps, j'ai souvent pensé me séparer de lui étant donné que je n’arrive plus à supporter son comportement. Quelles sont les possibilités qui s’offrent à moi pour réveiller ma libido?

Réponse de Dr Sex

Chère Petra,

Je trouve l'attitude de ton compagnon à ton égard assez froide – pour ne pas dire impitoyable. Il ne sait manifestement pas grand-chose, voire rien du tout, des bouleversements physiques et psychiques que subit une femme avec la prise d’âge. Sinon, il ne se comporterait pas comme un éléphant dans un magasin de porcelaine.

Même son attitude actuelle est digne de celle d'un goujat, une séparation ne me semble pas à l'ordre du jour, du moins pas pour l’instant. D'après mon expérience en tant que thérapeute de couple, je sais que certains hommes cachent un cœur tendre derrière leur carapace. Il y a donc tout lieu d'espérer qu'une discussion conduira à un changement de comportement.

Mais c’est à toi de faire le premier pas en ayant, dès à présent, une conversation franche avec ton partenaire et en prenant tes distances par rapport à ses paroles. Dis-lui aussi combien c’est blessant pour toi de te faire allumer de la sorte - d’autant plus que tu ressens, toi-même, des changements que tu vis mal.

Même si la libido demeure active chez les hommes et les femmes jusqu'à la vieillesse, des changements surviennent à mesure qu’on prend de l’âge. Le désir sexuel et l’excitation se font ressentir différemment et ils mettent plus de temps à se manifester. Certaines personnes font également état d'une baisse de l'intensité des caresses et de l'orgasme.

Dans l'ensemble, les habitudes et les préférences de personnes plus mûres s’adaptent néanmoins aux changements physiques. Pour un grand nombre, la tendresse et les caresses érotiques deviennent plus importantes que les rapports sexuels passionnés et sportifs.

Je pense qu’il faut absolument avoir une conversation ouverte et sincère avec ton compagnon sur le vieillissement et ses effets. Mais cela exige qu’il soit tout aussi au fait du processus de vieillissement que toi. Mais je suppose qu'il a du mal avec cela et qu'il est plus facile pour lui de te mettre cela sur le dos par ses paroles. Bon courage!

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.