Dr Sex

26 octobre 2018 12:53; Act: 26.10.2018 13:05 Print

«On devait se marier, mais elle m'a quitté!»

L'ex-petite amie de Marc était tout pour lui. Depuis qu'elle l'a quitté, il se demande s'il doit se battre pour la reconquérir ou s'il doit se faire une raison.

storybild

L'ex-petite amie de Marc ne croit pas qu'il puisse changer. (photo: Fizkes)

Sur ce sujet
Une faute?

Question de Marc (28 ans) à Dr Sex: Jusqu'à il y a peu, j'avais une petite amie. Elle était mon rayon de soleil et je l'aime encore par-dessus tout. Quand nous étions en couple, nous ne nous voyions que le week-end, car elle fait des études à l'étranger. En fait, nous voulions nous marier. Mais mon trouble du déficit de l'attention (TDA) a changé la donne.

À cause de la maladie, je faisais souvent des erreurs qui causaient des problèmes dans notre relation. Ma petite amie se refermait alors souvent sur elle-même et je n'arrivais plus à la joindre. Un jour, elle a mis fin à la relation et a renoncé à se marier. Depuis, elle m'a exclu de sa vie. Elle pense que je ne changerai jamais.

Je n'arrive pas à accepter sa décision, étant donné qu'elle est basée sur mon incapacité à gérer mes émotions le temps de quelques minutes. Ce n'est pas volontaire de ma part et ça me désole. Dois-je lui tenir tête pour poursuivre mon rêve ou dois-je renoncer à elle sachant qu'elle semble beaucoup souffrir?

Réponse de Dr Sex

Cher Marc,

En dehors de l'amour que tu ressens pour cette femme - petite remarque en passant: as-tu déjà réfléchi au fardeau que cela pourrait être d'être le rayon de soleil de quelqu'un? - je perçois chez toi un ton un peu pleurnichard. Il me semble que, dans ta question, tu te présentes comme un amant dont les qualités ne sont pas reconnues par l'être cher.

Il est peu probable que tu regagnes le cœur de ta bien-aimée en adoptant cette tactique. Je veux dire, quelle femme a envie d'être avec un homme qui, à 28 ans, se place dans la position de victime de TDA, en quête de compassion? Tu trouveras peut-être mon verdict un peu dur, mais je crois qu'il est grand temps que quelqu'un soit honnête avec toi et te dise les choses clairement.

J'ai un profond respect pour les personnes atteintes de ce syndrome et n'ai nullement l'intention de minimiser ta douleur. Néanmoins, tu n'es pas le seul à devoir y faire face. À ce propos, savais-tu qu'Albert Einstein avait développé la théorie de la relativité malgré un trouble déficitaire de l'attention ou encore que Bill Gates, qui en est également atteint, était devenu l'un des entrepreneurs les plus prospères des temps modernes?

Le fait que ta petite amie pense que tu ne changerais jamais a sans doute plus à voir avec le fait qu'elle n'a pas été témoin d'un quelconque effort de ta part pour faire face au syndrome de manière constructive - c'est-à-dire au lieu de te cacher derrière les symptômes et de te confondre en excuses pour aborder le problème de façon active et trouver des solutions qui feront la différence.

Dans un premier temps, il conviendrait de faire évaluer, pour toi-même, la gravité et l'étendue du syndrome par un médecin et un psychologue. Manifestement, ce trouble te perturbe énormément sur le plan social et, en partie, psychique, ce qui fait qu'une thérapie me semble tout à fait indiquée.

L'objectif serait de te permettre de te sentir socialement plus intégré et d'avoir une meilleure estime de toi. Je suis sûr que si ta petite amie constatait que tu endosses la responsabilité de ton trouble du déficit de l'attention, elle serait à nouveau disposée à reprendre contact avec toi. Il est cependant important de ne pas en attendre trop de sa part! En fin de compte, tu fais tout cela pour toi, pas pour elle ou pour votre relation. Bon courage!

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • r20 le 28.10.2018 19:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vit ta vie, mec. oublie la

  • eldrie le 26.10.2018 18:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je trouve le commentaire du thérapeuthe dur, que sait-il du parcours médical du jeune homme? le fait d'être très amoureux semble poser problème. il ne plaint peut être mais est dans une phase de deuil. Donc violent. Pas sympa de l'enfoncer.

  • Markus le 26.10.2018 14:05 Report dénoncer ce commentaire

    Marc a 28 ans.

Les derniers commentaires

  • r20 le 28.10.2018 19:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vit ta vie, mec. oublie la

  • PpPpp le 28.10.2018 19:02 Report dénoncer ce commentaire

    C'est ce genre de contenu qui formate la société et qui ne produit que des cœurs brisés. Alors le jour où cela arrivera Dr Sex, on sera bien heureux pour lui!

  • JDCJDR le 28.10.2018 09:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve que le commentaire du “Docteur” horrible et j’espère que ce jeune homme va ne pas en tenir cas parce que c’est le pousser au suicide que de lui dire qu’à cause de ses problèmes de santé, c’est de sa faute qu’elle soit partie. Vous l’enfoncez alors que visiblement il est déjà assez déprimé. C’est une honte cette rubrique !

  • eldrie le 26.10.2018 18:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je trouve le commentaire du thérapeuthe dur, que sait-il du parcours médical du jeune homme? le fait d'être très amoureux semble poser problème. il ne plaint peut être mais est dans une phase de deuil. Donc violent. Pas sympa de l'enfoncer.

    • Au contraire le 27.10.2018 12:00 Report dénoncer ce commentaire

      Au contraire je suis très agréablement surpris : déjà on est loin des histoires de coucherie à 3 francs 6 sous, et ensuite on a une réponse constructive, claire, qui ne tombe ni dans la facilité ni la bien-pensance. C'est une solution à long terme et imaginez un peu le gain en bonheur, en capacité, en social pour ce jeune homme. Des personnes complaisantes il a du en entendre beaucoup. Parfois il faut dire la vérité, pas pour faire mal, mais comme un petit électrochoc afin que la personne prenne la mesure du chemin à parcourir. La vérité et l'honnêteté sont la solution à beaucoup de problèmes

  • Markus le 26.10.2018 14:05 Report dénoncer ce commentaire

    Marc a 28 ans.

    • @markus le 26.10.2018 16:04 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, très bien lu , et alors ??

    • Tonton le 26.10.2018 21:05 Report dénoncer ce commentaire

      Et alors ? ... eh bien l'an prochain il en aura 29. Voilà !

    • phil le 27.10.2018 18:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      oui et l' année dernière il avait 27 ans