Dr Sex

16. Juli 2018 14:12; Akt: 16.07.2018 14:30 Print

«Au secours, ma vulve est hypersensible!»

Clara adore les rapports sexuels avec son petit ami. Mais son corps ne suit pas comme elle l’entend. Que faire?

storybild

Clara est hypersensible dans la partie intime. Pour elle, de simples effleurements peuvent être ressentis comme désagréables. (Bild: Vladimirfloyd)

Question de Clara (27 ans) à Dr Sex: J’aime avoir des rapports sexuels avec mon petit ami et je suis très heureuse dans notre relation. Cependant, j'éprouve une gène dans une partie de mon corps. Je suis hypersensible dans la partie intime. Je ressens très fortement la moindre caresse qui peut même partiellement être désagréable. Cela dit, je n’ai pas de douleurs.

Cela a pour conséquence que le timing du rapport sexuel doit être optimal, sinon tout peut très vite être terminé pour moi et j'ai les nerfs à vif. C’est, par exemple, la raison pour laquelle je ne peux pas continuer après un orgasme, car la moindre caresse est de trop. Il arrive que dès les préliminaires, ma sensibilité soit tellement à fleur de peau que je n’ai plus envie d’avoir de rapport.

Cela rend les choses difficiles et frustrantes pour notre couple. Il est important pour mon compagnon que j’éprouve autant de plaisir que lui et il lui arrive de ne pas me comprendre. J’essaie de lui expliquer, alors qu'en réalité, je n’arrive pas à me l’expliquer moi-même. Qu’est-ce qui cloche avec moi? Que puis-je faire contre cela? Y a-t-il d’autres personnes dans ce cas?

Réponse de Dr Sex

Chère Clara,

Même si cela peut paraître un peu étrange, étant donné que cette hypersensibilité dans la partie intime est avant tout synonyme de souffrance pour toi, j’aimerais valoriser ta sensibilité nuancée et très marquée comme quelque chose de foncièrement positif. En effet, de nombreuses femmes n’ont quasiment aucune sensation dans leur partie intime et s’en plaignent.

Tu ne précises pas si cette hypersensibilité a toujours été présente ou si elle est apparue récemment. Sur le plan médical, il conviendrait donc d'écarter une éventuelle infection qui pourrait être à l'origine de ce phénomène. Le mieux est de prendre rendez-vous avec ton gynécologue pour un contrôle.

En dehors des possibilités techniques mentionnées plus loin, il existe également une variante médicamenteuse pour atténuer un peu la sensibilité. Il s’agit d’un anesthésique local sous forme de spray. Il est utilisé par les hommes souffrant d’éjaculation précoce pour réduire un tant soit peu la sensibilité du gland.

Si tu as l'intention d'utiliser occasionnellement ce genre de spray – notamment les jours où il est important pour toi de savourer pleinement ta relation sexuelle – tu peux obtenir des informations sur le produit disponible en vente libre en pharmacie. L’un des inconvénients de ce produit est qu’il va également agir sur la sensibilité du pénis de ton petit ami.

À long terme, l’utilisation d’un anesthésique n’est sûrement pas une solution. Par conséquent, il me semble important que ton partenaire et toi essayiez de trouver les parties où l'effleurement est agréable pour toi – ou du moins moins intensif. On peut également envisager de renoncer totalement à la partie intime lors des préliminaires.

Il existe suffisamment d'autres zones érogènes – notamment les seins avec les mamelons, l’intérieur des cuisses ou la zone autour de l’anus jusqu'au périnée. Si ces effleurements ne suffisent toujours pas à t'exciter, vous pouvez simplement utiliser un peu de lubrifiant avant le rapport sexuel.

Pour les relations orales, vous pouvez également utiliser ce que l’on appelle une digue dentaire. Il s’agit d’un mince carré de latex que l’on place sur la vulve pour les rapports oraux. On utilise généralement ces feuilles de latex pour se protéger contre les maladies et infections sexuellement transmissibles. On les trouve également en pharmacie. Bon courage!

Fragen und Antworten rund um die Kommentar-Funktion
«Warum dauert es manchmal so lange, bis mein Kommentar sichtbar wird?»

Unsere Leser kommentieren fleißig – Tag für Tag gehen Hunderte Meinungen zu allen möglichen Themen ein. Da die Verantwortung für alle Inhalte auf der Website bei der Redaktion liegt, werden die Beiträge vorab gesichtet. Das dauert manchmal eben einige Zeit.

«Warum wurde mein Kommentar gelöscht?»

Womöglich wurde der Beitrag in einer Fremdsprache verfasst. Wir geben nur Kommentare in den Landessprachen Luxemburgisch, Deutsch und Französisch frei. Beiträge, die Beleidigungen, Verleumdungen oder Diffamierungen enthalten, werden sofort gelöscht. Auch Kommentare, die aufgrund mangelnder Orthografie quasi unlesbar oder in Versalien geschrieben sind, werden das Licht der Öffentlichkeit nie erblicken.

«Habe ich ein Recht darauf, dass meine Kommentare freigeschaltet werden?»

«L'essentiel» ist nicht dazu verpflichtet, eingehende Kommentare zu veröffentlichen. Ebenso haben die kommentierenden Leser keinen Anspruch darauf, dass ihre verfassten Beiträge auf der Seite erscheinen.

Haben Sie allgemeine Fragen zur Kommentarfunktion?

Schreiben Sie an feedback@lessentiel.lu
Hinweis: Wir beantworten keine Fragen, die sich auf einzelne Kommentare beziehen.

Kommentarfunktion geschlossen
Die Kommentarfunktion für diese Story wurde automatisch deaktiviert. Der Grund ist die hohe Zahl eingehender Meinungsbeiträge zu aktuellen Themen. Uns ist wichtig, diese möglichst schnell zu sichten und freizuschalten. Deshalb können Storys, die älter sind als 72 Stunden, nicht mehr kommentiert werden. Wir bitten um Verständnis.

Die beliebtesten Leser-Kommentare

  • Faire avec am 16.07.2018 15:25 Report Diesen Beitrag melden

    Clara n'a pas de chance mais ce n'est pas la seule, alors il faudra qu'elle fasse avec

Die neusten Leser-Kommentare

  • Faire avec am 16.07.2018 15:25 Report Diesen Beitrag melden

    Clara n'a pas de chance mais ce n'est pas la seule, alors il faudra qu'elle fasse avec