Cinéma luxembourgeois

23 octobre 2018 10:29; Act: 23.10.2018 12:40 Print

Avant-​​première du film «Superjhemp Retörns»

Le film sur notre superhéros national a été projeté en avant-première, au Kinepolis Kirchberg, lundi soir. Revivez cette superbe soirée en photos et vidéos.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Ça y est! Notre superhéros national est désormais une star du grand écran. Le film «Superjhemp Retörns» a été projeté en avant-première spéciale, lundi soir, au Kinepolis Kirchberg, réservée aux lecteurs de L'essentiel en présence notamment du réalisateur du film, Félix Koch, et de l'auteur de la bande dessinée, Lucien Czuga. Avec eux, des lecteurs privilégiés de L'essentiel ont pu prendre la pose devant une pancarte à l'effigie de Superjhemp. Les autres devront patienter jusqu'à mercredi pour aller voir le film en salle. Et, d'après les réactions enthousiastes qui ont suivi l'avant-première, ils ne devraient pas être déçus!

Push Communauté:

Tu raffoles des sondages d’actualité, des photos insolites de lecteurs, des quiz en tout genre et autres pépites du web, sans oublier les conseils de Dr Sex? Alors abonne-toi à notre Push Communauté sur l’application de L'essentiel.

Réseaux sociaux:

Tu peux également nous retrouver sur Facebook, Instagram et Twitter.

(es/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Claude le 23.10.2018 12:43 Report dénoncer ce commentaire

    J'y étais hier et j'était agréablement surpris. Un film super rigolo pour toute la famille avec des blagues qu'on comprends que si on vit/travail ici qui m'ont fait bien rigoler. Franchement je recommande!

  • kyu le 23.10.2018 13:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vos opinions toxiques sont basées sur des préjugés malsains. Allez-voir le film avant de critiquer bassement.

  • Sur la vie de Mamer le 23.10.2018 12:24 Report dénoncer ce commentaire

    Pendant ce temps là en Ouzbékistan...

Les derniers commentaires

  • djinn le 24.10.2018 10:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’irai le voir ce week-end. Soutenons notre cinéma

  • petitevoix le 24.10.2018 08:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chaque personne doit créer son propre avis sur le film. Il faut voir et constater c’est tout Pourquoi faire de mauvaise publicité et buzz inutile . C’est un film luxembourgeois avec des gens qui ont donné leur cœur pour y représenter une histoire sympa et rigolote Le film est sous titre en Français !!!!

  • Man le 23.10.2018 21:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne parle pas (encore) Luxembourgeois mais je suis impatient d’aller le voir :-) Il faut absolument supporter cette initiative nationale !

  • Siegfried le 23.10.2018 19:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je vais ce WE, les critiques semblent plutôt bonnes. Nous devons soutenir les films nationaux. À voir!

    • Surfer le 23.10.2018 21:55 Report dénoncer ce commentaire

      Oui.. oui.. celui-là il faut vraiment le soutenir car ce ne sont pas ses qualités intrinsèques qui prêchent pour lui..

  • Also W.E.G ! le 23.10.2018 14:47 Report dénoncer ce commentaire

    Oh my God ! J'ai vu la bande annonce au ciné et sur le moment je n'ai pas compri que s'en était une mais plutôt une mauvaise pub à la luxembourgeoise comme on en voit de plus en plus ... Sérieux, la bande annonce est d'un ennui, aucun entrain, pas rigolo pour un sous, juste ... sans aucun intérêt.