À Luxembourg-Ville

21 octobre 2020 17:29; Act: 21.10.2020 18:32 Print

Combien de coccinelles ont envahi sa terrasse?

LUXEMBOURG - Un habitant de la capitale a eu la surprise, ce mercredi 21 octobre 2020, de retrouver des centaines de coccinelles sur sa terrasse.

storybild

Un habitant de Luxembourg-Ville a retrouvé des centaines de coccinelles sur sa terrasse. (photo: Mobile Reporter)

Sur ce sujet
Une faute?

Un lecteur de L'essentiel est venu vers nous, ce mercredi en début d'après-midi, pour nous signaler la présence de très nombreuses coccinelles sur la terrasse de son logement.

«Nous avons une vraie invasion de coccinelles chez nous à la maison ici à Luxembourg-Ville», nous a indiqué Alain, via notre onglet Mobile Reporter que vous êtes de plus en plus nombreux à utiliser ces derniers jours.

Un petit coup de chaud

Vidéo à l'appui, Alain a effectivement pu nous démontrer que des centaines de coccinelles se trouvaient sur sa terrasse, peu avant 14h. Mais pour quelles raisons? Est-ce le regain de chaleur constaté ce mercredi, où le thermomètre approchait facilement les 20 degrés à ce moment-là de la journée?

Sur les images fournies par notre Mobile Reporter, on peut remarquer que la plupart des coccinelles se sont collées à la façade de l'habitation, probablement pour profiter pleinement de ces chaleureux rayons de soleil en ce début d'automne.

(fl/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vert de vert le 21.10.2020 20:53 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien la coccinelle asiatique, une espèce invasive qui détruit les espèces européennes. Trouvé sur notre-planète.info: Ailleurs, on l’appelle Halloween Lady Beetle, car c’est surtout au moment d’Halloween que la coccinelle asiatique se fait remarquer, lorsqu’elle se prépare à affronter l'hiver. Il est temps pour elle d'opérer de (plus ou moins) vastes rassemblements, et de chercher un lieu d'hibernation. En pleine nature, les coccinelles asiatiques s'amassent sous les écorces ou dans des anfractuosités naturelles. Mais elles sont également familières de nos jardins, et apprécient la douce chaleur de nos maisons.

  • Verita le 21.10.2020 20:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une evasion

  • Jean II le 21.10.2020 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chez moi sur la façade , plein de punaises !

Les derniers commentaires

  • Beetlejuice le 22.10.2020 07:57 Report dénoncer ce commentaire

    Hier, il y en avait également des centaines sur la façade et à l'intérieur chez moi à Esch

  • tolérance le 22.10.2020 07:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    déjà l'année dernière ils ont envahis notre chambre et cela revient encore cette année dans le salon.

  • vive le luxembourg le 22.10.2020 04:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais même en France à Rombas a 30 km du Luxembourg il y en avait des milliers chaque année c est comme sa le dérèglement joue un rôle dans tous sa normalement a cette période il fait froid

  • lulu contribuable le 21.10.2020 23:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous aussi beaucoup aujourd’hui

  • Vert de vert le 21.10.2020 20:53 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien la coccinelle asiatique, une espèce invasive qui détruit les espèces européennes. Trouvé sur notre-planète.info: Ailleurs, on l’appelle Halloween Lady Beetle, car c’est surtout au moment d’Halloween que la coccinelle asiatique se fait remarquer, lorsqu’elle se prépare à affronter l'hiver. Il est temps pour elle d'opérer de (plus ou moins) vastes rassemblements, et de chercher un lieu d'hibernation. En pleine nature, les coccinelles asiatiques s'amassent sous les écorces ou dans des anfractuosités naturelles. Mais elles sont également familières de nos jardins, et apprécient la douce chaleur de nos maisons.