Dr Sex

24 septembre 2018 12:31; Act: 24.09.2018 12:53 Print

«Elle trouve mes propositions indécentes!»

Bert et sa petite amie ne sont pas sur la même longueur d’onde quand il s’agit de varier les plaisirs sexuels. Doit-il s'en accommoder?

storybild

Contrairement à sa petite amie, Bert aimerait varier les plaisirs sexuels. Que faire? Foto: iStock (photo: Lullaby)

Sur ce sujet
Une faute?

Question de Bert (30 ans) à Dr Sex: Cela fait six ans que je suis avec ma petite amie. Notre couple fonctionne bien à presque tous les niveaux. Il n’y a qu’au lit qu’on n’est pas tout à fait sur la même longueur d’onde, étant donné qu’on a une conception différente des rapports intimes. J’aimerais intégrer des sex-toys, faire l’amour dans différents endroits ou qu’on se fasse juste plaisir oralement.

Elle, par contre, est très conservatrice. Du coup, tous les rapports sexuels se ressemblent et elle perçoit tout écart comme dégoûtant ou indécent. J’ai déjà souvent essayé d’en parler avec elle et je l'ai surprise en achetant un vibromasseur ou de la lingerie coquine pour nous deux. Mais elle a tout refusé en bloc et a demandé à ce que je respecte sa zone de confort. Au final, cela s’est toujours terminé en dispute.

Je sais que les rapports sexuels doivent être consensuels et ne peuvent être satisfaisants que dans ces circonstances. Toutefois, je commence à manquer d’idée quant à la manière dont je pourrais l’amener à vivre quelque chose de nouveau d’un commun accord. Suis-je trop exigeant? Dois-je m’accommoder du fait de ne pas pouvoir m'épanouir sexuellement? Une séparation est hors de question pour moi.

Réponse de Dr Sex

Cher Bert,

Il est bien connu que les goûts et les questions morales ne se discutent pas étant donné que la plupart des gens s'en font une idée relativement tôt dans la vie et qu'ils ne sont pas prêts à se remettre en question ou à changer par la suite. Il est bien plus facile de défendre une position et de demander à ce que les autres la respectent que de se remettre en question et de faire un travail sur soi-même.

Cela semble également être le cas pour ta petite amie. Elle préfère critiquer tes tentatives de varier les plaisirs et te demander de changer ton comportement plutôt que d’apprécier tes efforts et de te parler ouvertement de la façon dont vous pourriez évoluer ensemble dans cette situation qui semble quelque peu figée. Cependant, elle oublie que le statu quo ne peut être une solution.

Lorsque les conflits se transforment en luttes de pouvoir, cela signifie généralement que les interlocuteurs ont atteint la limite en matière de communication. Il ne s’agit donc plus de trouver des solutions à ce problème. On ne fait plus que défendre sa propre position et on tente, coûte que coûte, de protéger ce qu’on a l'impression que l'autre veut nous enlever.

Ta petite amie se trompe en pensant que rester dans sa zone de confort est une solution. Car, dans ces conditions, il y a peu de perspectives d’avenir commun. Pas tant en raison de la monotonie de votre vie sexuelle, mais parce que ce combat vous divise. Vous n’êtes plus partenaires au même titre, parce qu’elle ressort gagnante et toi, perdant, de cette lutte de pouvoir. Et c’est difficile de vivre ainsi.

Par conséquent, je pense qu’à l'heure actuelle, il ne s’agit plus de sexe, parce que tout semble avoir été dit à ce sujet, mais de votre culture relationnelle et de la question fondamentale de savoir comment vous voulez gérer les différents désirs et besoins. Bon courage!

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Manuel le 24.09.2018 13:38 Report dénoncer ce commentaire

    Une maîtresse, c'est la solution et tout le monde est content.

  • Merciiiiiii le 24.09.2018 22:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Audi RS3 encore une fois j'espère que tu n'es pas mon mari !

  • humour le 25.09.2018 13:11 Report dénoncer ce commentaire

    Pour ce genre de soucis, il y'a l'option Belgique/Allemagne et Mastercard :-)

Les derniers commentaires

  • La bonne solution le 26.09.2018 11:06 Report dénoncer ce commentaire

    Quitte là. Il y a pleins d'autres femmes qui sont à la recherche d'un homme comme toi. Un homme plein d'idées etc. Il y en a tellement qui sont frustrées avec leurs maris, t'imagines pas. Sur ce, à plus.

  • humour le 25.09.2018 13:11 Report dénoncer ce commentaire

    Pour ce genre de soucis, il y'a l'option Belgique/Allemagne et Mastercard :-)

    • Audi RS3 le 25.09.2018 15:08 Report dénoncer ce commentaire

      C'est vrai ! Je recommande le paradise. J'y vais de temps en temps avec des amis. C'est mieux que de jouer à Mario kart le dimanche après-midi

  • patience le 25.09.2018 09:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle a tort Ils sont un couple depuis quelques temps déjà. Pas comme s'il venait de se connaître C'est dommage de ne pas vouloir essayer

  • Léa Suskind le 25.09.2018 09:02 Report dénoncer ce commentaire

    Tu la quittes et pi c'est tout!

  • ladeux le 25.09.2018 08:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    voir un thérapeute de couple, voir aussi son éducation at comment vivent ses parents. parfois c'est du à l'éducation et la répétition de ce que l'on connaît. en parler c'est bien, en parler avec un thérapeute c'est mieux et cela permet justement d'éclaircir les choses.