Insolite au Luxembourg

23 avril 2020 16:30; Act: 23.04.2020 16:59 Print

«En 20 ans, jamais vu une biche au Kirchberg»

LUXEMBOURG - En cette période de confinement, la nature reprend ses droits. Au Grand-Duché aussi où un chevreuil s'est aventuré dans une résidence au Kirchberg.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

C'est un Mobile Reporter toujours surpris de sa découverte qui nous a écrit, ce jeudi après-midi. Avec trois photos à l'appui et une légende qui a de quoi nous donner le sourire. «Petit chevreuil apeuré, ce jeudi matin vers 9h 30, dans le jardin d'une résidence, rue des Églantiers, à Weimerhof».

Contacté dans la foulée, notre Mobile Reporter nous a confirmé que «depuis 20 ans, il n'avait jamais vu une biche au Kirchberg». Comme quoi depuis le début du confinement lié à l'épidémie de Covid-19, la nature et les animaux reprennent leurs droits petit à petit. «Nous sommes habituellement entourés d'écureuils et on aperçoit souvent des renards, mais depuis que j'habite ici, jamais, je n'avais vu de chevreuil», nous a indiqué Régis Regan au téléphone.

«Avec la fermeture des écoles et des crèches, c'est actuellement le calme plat dans notre quartier», a encore indiqué Régis. «Il n'y a personne dans la rue, à l'exception de quelques voitures à l'arrêt. Ce petit chevreuil s'est donc retrouvé dans notre jardin. Et sa seule porte d'entrée provenait de la rue. Il a tenté de passer, en vain, un obstacle vers une autre résidence, mais il n'y est jamais arrivé. J'ai même cru que j'allais devoir appeler au secours, tellement il insistait en retombant à chaque fois d'un mur de 1,80-2 m». La scène s'est heureusement bien terminée et le petit chevreuil du Kirchberg a disparu de plus belle sans demander son reste.

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jang de blannen le 23.04.2020 20:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des biches au Kirchberg il y en a beaucoup depuis un bon moment déjà, c’est juste qu’elles sont bien camouflées et que d’habitude les gens ne s’ennuient pas des heures devant la fenêtre

  • KEKO le 23.04.2020 17:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si seulement ça pourrait durer !!

  • The Fall le 24.04.2020 08:38 Report dénoncer ce commentaire

    elles viennent jeter un coup d'oeil à ce qui va être bientôt leur territoire, quand la crise aura rasé tous les bâtiments et le gens seront partis

Les derniers commentaires

  • bonsens le 24.04.2020 17:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi j’en ai vu des tas au gloss

  • papy le 24.04.2020 13:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a environ 10 ans , j’en ai photographié une dans un jardin entre la rue cents et la rue de Neudorf .

  • oli.lux le 24.04.2020 13:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est un chevreuil et pas une biche... pas dur à différencier l’un fait 15-20 kg le deuxième 10 fois plus.

  • anonyme le 24.04.2020 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    J'en ai déjà vu plusieurs fois à mon ancien bureau à Kirchberg, bien sur pas sur l'avenue Kennedy; ainsi que des sangliers ; ca reste sympathique d'en voir

  • Frams le 24.04.2020 10:12 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai aussi eu une biche dans mon jardin quand j'habitais rue du Kiem à Kirchberg il y a 22 ans. Drôle de rencontre quand on prend son café du matin... Elle avait eu du mal à repasser la cloture.