Dr Sex

23. Juli 2018 10:57; Akt: 23.07.2018 13:47 Print

«Il me ment, me trompe, mais je l'aime!»

Le compagnon de Sylvia fait tout ce qui est communément considéré comme nuisible à une relation. Malgré tout, elle n’arrive pas à le quitter. Comment cela peut-il continuer?

storybild

Les personnes souffrant d'un trouble narcissique ont du mal à se mettre à la place des autres.

Zum Thema

Question de Silvia (32 ans) à Dr Sex: Je ne me comprends plus moi-même. Bien que mon compagnon me trompe, me mente et prétende constamment vouloir changer sans jamais le faire, je reste avec lui. Il se place encore et toujours en position de victime. Ensuite, il reçoit ma compassion, alors que moi, je repars les mains vides à chaque fois. Il profite de moi à tous les niveaux.

Je sais qu’il ne changera pas, car il est narcissique. C’est aussi ce qui est écrit dans son dossier médical. Je dois le quitter si je veux un jour avoir une réelle proximité. Mais je n’y arrive pas. Une fois, je l’ai mis à la porte de l’appartement. Mais ses parents m’ont fait une scène. Quand je menace de le quitter, il endosse brièvement le rôle de l’homme parfait. Peu de temps après, tout est comme avant.

C’est comme s'il me fallait une preuve comme quoi je suis capable de le quitter sans qu’il ne déforme tout et ne me tienne pour responsable. Ma mère est aussi narcissique et j’ai réussi à vivre sans elle. Et maintenant, j’ai un homme comme cela. Je suis tellement en colère contre moi-même. Il n’y a pas de raison logique de l’aimer et de partager ma vie avec lui. Que dois-je faire?

Réponse de Dr Sex

Chère Alessandra,

Je suppose que ton partenaire souffre d’un trouble de la personnalité narcissique qui se caractérise par un besoin excessif d'être admiré, une attitude nettement égocentrique et un manque manifeste d'empathie et d'intérêt pour les autres.

Les narcissiques pathologiques se distinguent par le fait de devoir constamment se vanter de leurs mérites réels ou supposés. En parallèle, ils ont des exigences et des attentes inatteignables de la part des autres. Et ils abusent souvent émotionnellement des gens dans leur environnement immédiat, afin d’augmenter leur propre ego.

Pour les personnes atteintes d’un tel trouble de la personnalité, il est crucial d’avoir toute l’attention sur elles et d’obtenir en permanence l’appréciation de leur entourage. Elles ne supportent pas de ne pas être au centre de l’attention. Tous leurs efforts sont réalisés dans le but d’atteindre cette position et de la garder.

Ce que tu vis est extrêmement pénible – d’autant plus que l’histoire avec ton petit ami te renvoie à des moments vécus dans ton enfance. Pas étonnant que tu sois dans la plus grande détresse et que tu t’en veuilles. Sache que ta réaction est parfaitement normale dans ces circonstances.

Je pense que tu devrais avoir recours à un soutien externe, notamment en faisant appel à l'organisation des proches des malades psychiques (VASK) qui offre des informations et du soutien en la matière.

Sur le site Internet de l’organisation, tu trouveras les adresses des antennes régionales, des informations, des liens utiles, des témoignages de proches concernés par ces troubles, mais aussi des descriptions détaillées de maladies psychiques et de thérapies. Les bases régionales offrent également des conseils et organisent des groupes d’entraide. Bonne chance!