Dr Sex

09 juillet 2018 09:48; Act: 09.07.2018 13:12 Print

«Je pense à coucher avec un autre homme!»

Silvia est heureuse. Toutefois, elle se sent émotionnellement proche d’un autre homme. Quelle peut être l’issue?

storybild

Même si elle a un petit ami, Silvia n'arrive plus à se sortir un collègue de sa tête.

Sur ce sujet

Question de Silvia (23 ans) à Dr Sex: Mon petit ami et moi sommes un heureux couple depuis deux ans. Cependant, j’ai un collègue que je connais depuis longtemps. Ces derniers temps, je me sens de plus en plus attirée par lui. Souvent, je me surprends à avoir des pensées qui vont au-delà de ce qu’on fait avec des amis.

J’ai parlé de mes fantasmes avec mon petit compagnon. Mais il ne ne s’en soucie pas. J’ai aussi vraiment envie de rester avec lui. En même temps, je n’ai pas non plus envie de perdre mon collègue étant donné que j’ai beaucoup d’estime pour lui en tant que personne et que je tiens à lui.

Je suis très bouleversée et je doute parfois de moi et de l’amour que j’ai envers mon petit ami. Est-il possible qu’une relation puisse se poursuivre dans de telles circonstances? Et comment dois-je faire face aux sentiments à l'égard de mon collègue pour qu’ils ne mettent pas en danger ma relation de couple?

Réponse de Dr Sex

Chère Silvia,

Le fait que tu trouves d’autres personnes sympathiques ou que tu aimes beaucoup quelqu’un d’autre comme ton collègue n’a rien d'inquiétant. Et les pensées qui «vont au-delà de ce qu'on fait avec des amis» - je suppose que tu parles de fantasmes sexuels - sont normales. Tu as de la chance que ton partenaire ne s'en soucie pas.

Nos pensées ont leur propre vie. Elles vont et viennent comme des nuages dans le ciel. Ce qui est décisif, c'est de savoir si on les alimente - c'est-à-dire si on leur attache de l'importance et si on verse de l'huile sur le feu - ou si on les laisse passer sans leur apporter d'énergie.

Ceci est également valable pour tes fantasmes. Traite-les comme un film qui passe dans ta tête. Regarde-le, tout simplement. Et si ce que tu vois te fait plaisir, tu as parfaitement le droit de l'apprécier. Mais ne continue pas à écrire le scénario et n'en deviens pas le réalisateur. Laisse simplement les choses se dérouler - c'est tout.

De cette façon, tu permets un équilibre de la tension créée par de tels fantasmes entre la conscience et l'inconscient - entre le monde du rêve et la réalité. Le fait que ces images ne reposent pas sur des conventions morales n'a pas à t'inquiéter. Dans le monde où elles surviennent, ces lois ne s'appliquent pas.

Il est important de ne pas confondre fantasmes et désirs. Du point de vue de la conscience quotidienne, certaines personnes ont des histoires plutôt «bizarres» dans leur esprit. Mais imaginer, par exemple, être forcé à avoir un rapport sexuel avec quelqu'un, ne signifie pas qu'on ait vraiment envie d'en faire l'expérience.

Si tu gardes la distance nécessaire par rapport à tes pensées et que tu gardes en permanence à l'esprit ce que tu veux du fond du cœur, il sera parfaitement possible de poursuivre ta relation avec ton petit ami dans ces circonstances. Bon courage!

(L'essentiel/wer)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fidèle le 09.07.2018 19:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour moi, fantasmer c'est normal, mais cela doit rester un fantasme. Résister aux tentations, qui dans la vie sont inévitables, c'est pour moi la véritable preuve d'un amour que je vis depuis plus de 30 ans.

  • Dr. Sekse le 09.07.2018 16:37 Report dénoncer ce commentaire

    Encourager à tromper... Bravo !

  • Le Parasite le 10.07.2018 01:27 Report dénoncer ce commentaire

    "Bonjour, on cherche la fidélité et le respect, vous ne sauriez pas où ils sont partis?"

Les derniers commentaires

  • propos ouvert le 10.07.2018 12:55 Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi le fameux docteur ne propose pas un 'sandwich'? Comme cela tout le monde serait heureux et satisfait.

  • le 10.07.2018 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je veux bien le faire avec Silvia

    • LiNh le 10.07.2018 12:31 Report dénoncer ce commentaire

      Tu dois avoir la dalle pour proposer tes services sans même voire la personne.....

    • supposition le 10.07.2018 12:56 Report dénoncer ce commentaire

      il a regardé la photo

    • LiNh le 10.07.2018 15:47 Report dénoncer ce commentaire

      Parce qu'il a cru que c'était Sylvia sur cette photo d'illustration où l'on voit une femme pensive lors de ses ébats avec son partenaire ???? Il est bien naïf....

  • Player le 10.07.2018 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    Les femmes de nos jours ont un sérieux problème de fidelité.

    • SPT86 le 10.07.2018 11:43 Report dénoncer ce commentaire

      Eh oui, vous n'avez pas le monopole de l'infidélité :-)

    • Player le 10.07.2018 13:24 Report dénoncer ce commentaire

      il y a de quoi être fière...

  • Le Parasite le 10.07.2018 01:27 Report dénoncer ce commentaire

    "Bonjour, on cherche la fidélité et le respect, vous ne sauriez pas où ils sont partis?"

  • Fidèle le 09.07.2018 19:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour moi, fantasmer c'est normal, mais cela doit rester un fantasme. Résister aux tentations, qui dans la vie sont inévitables, c'est pour moi la véritable preuve d'un amour que je vis depuis plus de 30 ans.