Racontez-nous!

11 janvier 2022 18:28; Act: 11.01.2022 19:45 Print

La consommation de viande, motif de rupture?

Votre partenaire est végétarien, mais pas vous. Ou à l'inverse, vous regardez son plat de sushis avec dégoût et cela pose problème dans votre couple? Racontez-nous!

storybild

Sortiriez-vous avec quelqu'un qui a un régime alimentaire complètement différent du vôtre? (photo: Monstera/Pexels)

Sur ce sujet
Une faute?

L'amour passe par l'estomac, dit le proverbe. Mais que faire si les aliments que l'on ingère diffèrent de notre chéri(e)? Vous êtes un pur carnivore, mais dans le frigo, le côté de votre partenaire est rempli de burgers végé et de tofu? Votre épouse transmet à votre enfant son aversion pour la charcuterie? Vous devez rencontrer vos beaux-parents mais paniquez à l'idée de les décevoir en ne touchant pas au rôti de poulet qu'a concocté belle-maman avec amour?

Pour certains, la nutrition est quelque chose à laquelle on ne pense pas vraiment : les gens mangent simplement ce qu'ils aiment. Pour d'autres, bien se nourrir est une philosophie de vie qui va de pair avec ses propres valeurs. Et il est d'ailleurs bien connu que les valeurs et les opinions jouent un rôle capital dans les rencontres ou les relations amoureuses.

Qu'en pensez-vous? La consommation de viande est-elle un motif de rupture valable ou de dispute au sein d'un couple (et pas seulement en cette période de «Veganuary», qui n'est autre que le «Janvier sans alcool», invitant à réfléchir à sa consommation de viande et autres produits animaux)? Pouvez-vous être en couple avec une personne qui ne partage pas votre amour pour un bon steak frites? Ou bien vous et votre partenaire (l'un végétarien, l'autre non) cuisinez simplement des plats au goût de chacun? Racontez-nous comment ça se passe en commentaire, à l'adresse community@lessentiel.lu, sur notre page Facebook, notre compte Instagram ou sur Twitter.

Tu raffoles des sondages d’actualité, des photos insolites de lecteurs, des quiz en tout genre et autres pépites du web? Alors abonne-toi à notre Push Communauté sur l’application de L'essentiel!

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean Bon le 11.01.2022 21:02 Report dénoncer ce commentaire

    Depuis 7 ans avec une jolie portugaise devenue vegan il y a 3 ans, nous nous sommes séparés, elle, ne supportant plus de me voir engouffrer mon hamburger et moi n'en pouvant plus de ses remarques sur ce que je mange, bref une vie de couple gâchée et fichue en l'air pour des convictions et une forme de sectarisme. Aujourd'hui je fuis les vegans comme la peste, non pas parce qu'il ne mange pas de viande mais parce que la plupart de ceux que je rencontre voudrait m'imposer leur vision de la nourriture, ces gens sont pour certains des fanatiques

  • Justme le 12.01.2022 09:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que chacun mange ce qu il veut… et que les vegan arrêtent de vouloir imposer leur vision de la nourriture… Je pense sérieusement que ces gens ont une vie tellement pourrie qu’ils sont obligés de vouloir s occuper de celle des autres pour avoir ub semblant d existance… Je suis tellement épanouie avec ma famille que j en ai strictement rien à faire de ce que font les autres!!! Désolé….

  • Gigi le 12.01.2022 17:39 Report dénoncer ce commentaire

    Si mon conjoint ne veut pas manger de viande, je ne vois pas le problème. S'il veut m'empêcher d'en manger, là ça devient un problème.

Les derniers commentaires

  • jojo le 13.01.2022 16:59 Report dénoncer ce commentaire

    Chacun a le droit de faire a sa guise , nous sommes une famille qui ne mange plus de viande par respect des animaux , un animal qui veut pas mourir est un meurtre , mais la solution serait de moins consommer de viande , des oeufs

  • Doria Schmitt le 13.01.2022 11:05 Report dénoncer ce commentaire

    Une seule exigence : la qualité.

  • love le 13.01.2022 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprends pas aimer l'autre c'est aimer ses différences sinon ben on se clone et on ne s'aime que soit même narcissisme

  • Respect le 13.01.2022 10:14 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une discrimination que je subis depuis mon enfance, car végé depuis maintenant 35ans. Mes amis ne me reprochent pas de ne pas manger de viande, mon épouse non plus. Et inversement, je ne reproche à personne de manger de la viande. Mes enfants mangent comme ils veulent, je n'impose rien. Pourquoi cette manie de toujours vouloir imposer aux autres ce qui devrait rester personnel ? Ca me rappelle l'homosexualité, la culture, l'ethnie, le débat vaccinal... est-ce si difficile de respecter les différences qui font la richesse de notre société ?

  • Vidaloca le 13.01.2022 09:42 Report dénoncer ce commentaire

    Moi végétarienne mon mari carnivore ensemble depuis 15 ans. Respectez le choix de chacun est le plus important.

    • VEGAN POWER le 13.01.2022 10:19 Report dénoncer ce commentaire

      Il n'y a pas de choix a respecter. Les mangeurs de viande detruisent la planete et osn eco systeme