Mobilité au Luxembourg

22 janvier 2019 09:00; Act: 22.01.2019 17:17 Print

La gratuité des transports ne fait pas l'unanimité

LUXEMBOURG - La déclaration du ministre de la Mobilité, François Bausch, a fait réagir les internautes. Certains se montrent réservés.

Voir le diaporama en grand »

Nous avons interrogé des passants sur l'annonce de la gratuité des transports.

Sur ce sujet
Une faute?

Si les personnes rencontrées dans la rue plébiscitent largement la mesure qui sera mise en place le 1er mars 2020, certains internautes émettent des réserves. Pour Ciné Marre, par exemple, il s'agit de «poudre aux yeux». Les Verts sont ici ou là accusés d'avoir pris cette décision uniquement pour faire parler d'eux.

Plusieurs citoyens expriment également leur crainte de voir la qualité des services se dégrader. «Étant utilisateur régulier des transports en commun luxembourgeois depuis de nombreuses années, j'ai un peu peur que la gratuité ne fasse baisser la qualité du service. Ce qui irait à l'encontre du but recherché, car les gens n'utiliseront plus un service dégradé», explique Thunderbird.

Globalement, les membres de la communauté estiment qu'il faut d'abord miser sur un meilleur service pour inciter les gens à laisser leur voiture au garage. «Il faudrait que certains endroits soient mieux desservis, que les bus soient plus directs et qu’ils passent plus régulièrement», explique Gigi. Pour d'autres, les comportements ne changeront pas, «aussi longtemps qu'il faudra quatre à cinq fois plus de temps pour aller au travail en transports en commun qu'en voiture».

De nombreuses incertitudes

De nombreux points restent en suspens et tempèrent les réactions des résidents. «La gratuité va supprimer les frais de déplacements!», s'alarme I.F. Un des griefs les plus virulents est la perspective de perdre ces défraiements, surtout pour les personnes qui vivent dans des zones mal desservies.

Quid des frontaliers? De nombreux commentaires sous notre article s'interrogent sur les lignes qui desservent le Luxembourg depuis les pays frontaliers. La gratuité sera-t-elle étendue à l'intégralité de la ligne? Qui financera?

Une grogne incomprise

Dernier point d'interrogation: que deviendront les contrôleurs? Le ministre a déclaré que leurs missions évolueraient mais certains voient dans le maintien de la première classe une manière artificielle de continuer à les payer. Michel déplore dès lors de «dépenser des millions pour payer des fonctionnaires et du matériel rendus inutiles par la gratuité des transports publics».

D'autres internautes sont vraiment enthousiasmés par cette mesure et ne comprennent pas la grogne de certains lecteurs de L'essentiel. Peter s'insurge: «Le Luxembourg va devenir le premier pays au monde où les transports en commun seront gratuits sur l'ensemble du territoire, et certains arrivent encore à se plaindre! C'est hallucinant!».

La réaction d'usagers rencontrés par «L'essentiel».

(ea/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • OmamOmam le 22.01.2019 10:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils n’ont qu’à laisser la possibilité de payer pour tout ceux qui trouve encore le moyen de râler et qui ne veulent pas d’un service gratuit.

  • alco le 22.01.2019 11:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et qui paiera cette gratuité

  • Sophie le 22.01.2019 10:04 Report dénoncer ce commentaire

    Je prends le train tous les jours, du Nord du Luxembourg, si tout va bien cela me prend 55 minutes, le soir c'est plutôt 1 heure 15, 1 heure 20 à cause des retards. Moi j'ai surtout peur que rendre les transports gratuits ne dégrade encore plus les transports. Puis, s'il ne faut plus payer, j'ai aussi un peu peur du genre de personnes que cela va attirer. Puis, pourquoi m'enlever l'indemnité si je prends déjà le train?

Les derniers commentaires

  • Mitigé le 24.01.2019 00:40 Report dénoncer ce commentaire

    Même si je trouve la décision plutôt sympa, je pense que le prix des abonnements est abordable. Je me pose juste la question des nouveaux usagers qui ne vont plus rien respecter et la montée du vandalisme. Qui vivra verra !

  • Anne-Marie le 24.01.2019 00:20 Report dénoncer ce commentaire

    J’espère qu’il y aura beaucoup de gardiens de sécurité à bord du tram et des autocars comme pickpockets profiteront de la gratuité et de la largesse des services.

  • sandra le 23.01.2019 20:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement je pense que oui...mais on va encore dire que je suis mauvaise...

  • Frontalier le 23.01.2019 18:49 Report dénoncer ce commentaire

    la gratuité n'existe jamais. une hausse d'impôt comblera le manque à gagner. Qui va payer ?

  • Citoyen le 23.01.2019 17:39 Report dénoncer ce commentaire

    Un service gratuit ne ramènera que des problemes, les gens ne prennent pas le bus par peur de payer une amende mais maintenant ils vont se ruer dans les bus et ce n'est pas ceux qui vont se rendirent au travail, ensuite viens le problème des zones mal desservies qui doivent être étudiés pour mettre en place des bus, encore un point l'état ne veut plus que les bus rgtr rentrent au centre ville ce qui obligent les usagés a prendre 2 voir 3 bus pour se rendre a son lieu de travail, autant de questions qui ne résoudront pas le problème de la mobilité dans un petit pays qui veut agrandir...........

    • @Citoyen le 23.01.2019 18:48 Report dénoncer ce commentaire

      4 ans que je travaille au lux, et que je fais gare- Kirchberg en bus 2 fois par jour. jamais vu un controleur. 2 ans et demi que je ne paye plus mon ticket. la peur de payer une amende n'existe pas cher Citoyen.

    • Citoyen le 23.01.2019 21:41 Report dénoncer ce commentaire

      Je suis conducteur de bus et j'en ai vu des gens monter dans prendre un ticket mais lorsque les contrôleurs étaient là ben c'était 150€ , un jour au l'autre vous allez vous faire prendre et ça va faire mal de payer 150€ pour un ticket a 2€