Au Luxembourg

05 mai 2020 12:50; Act: 06.05.2020 09:16 Print

Le congé spécial prend fin quand les écoles ouvrent

LUXEMBOURG - Le ministre de l'Éducation nationale, Claude Meisch, explique comment le retour à l'école fondamentale va s'organiser concrètement. Le congé spécial va prendre fin.

storybild

Une fois à l'école, les enfants seront séparés en deux groupes, a expliqué Claude Meisch. (photo: Julien Warnand)

Sur ce sujet
Une faute?

Après les lycéens, lundi et le 11 mai, les écoliers du fondamental doivent prendre le chemin de l'école le lundi 25 mai, d'après ce qui avait été annoncé par le ministre de l'Éducation nationale. Mais concrètement, comment l'accueil se déroulera-t-il? Le ministre et le président du Syvicol (Syndicat intercommunal des villes et communes luxembourgeoises) Émile Eicher ont retenu certaines modalités pratiques. Un accord qu'ils ont présenté lors d'une conférence de presse, ce mardi midi.

Le congé spécial pour raisons familiales concernant des enfants de plus de 3 ans va prendre fin, en principe, au 25 mai, quand les structures d'accueil et les assistants parentaux rouvrent, en même temps que les écoles. Des exceptions pourront être faites si l'enfant est vulnérable ou s'il ne peut être accueilli dans une structure. Et pour les enfants de moins de 3 ans, les parents pourront choisir entre le congé spécial et l'inscription dans une structure d'accueil. Le cycle d'éducation préscolaire (cycles 1.1 et 1.2) sera aussi facultatif.

Seize jours d'école d'ici la fin de l'année

Une fois à l'école, les enfants seront séparés en deux groupes, avec au maximum dix élèves par groupe. Les groupes A et B iront à l'école, de 8h à 13h, une semaine sur deux à tour de rôle, tout en bénéficiant d'une étude surveillée facultative dans une structure d'accueil après la classe. Les deux groupes ne se croiseront nulle part et le ministre a indiqué qu'il fallait faire en sorte que les fratries aillent à l'école en même temps. La semaine avant le congé de la Pentecôte sera divisée en deux pour permettre à chaque groupe d'aller à l'école deux ou trois jours. Au total, il reste donc 16 jours d'école pour chaque enfant d'ici la fin de l'année scolaire, calcule le ministère. Mercredi, tous les parents d'élèves devront remplir un formulaire en ligne pour indiquer les besoins d'accueil de leurs enfants (études surveillées et accueil les après-midi). Un plan de prise en charge des groupes A et B sera ensuite proposé dans chaque commune.

Comme prévu, des mesures barrières seront mises en place dans l'école. Les salles de classes seront réaménagées pour permettre d'avoir deux mètres entre chaque élève. Ils devront se recouvrir la bouche avec un masque ou un foulard dans les transports et pendant les récrés. En classe, comme les distances sont respectées, le masque ne sera pas obligatoire. Les enfants devront aussi se laver régulièrement les mains. Du désinfectant sera disponible. Des pauses et récréations alternées seront aussi organisées pour éviter que trop d'enfants ne jouent ensemble en même temps. Pour la restauration, les enfants inscrits dans une structure d'accueil bénéficieront d'une offre de restauration gratuite, organisée par la structure d'accueil.

Dans les transports scolaires aussi, il faudra respecter les gestes barrières, bien sûr. Un adulte devrait accompagner les enfants dans les bus pour vérifier que c'est bien le cas. Les transports sont d'ailleurs adaptés aux nouveaux horaires, avec un ramassage avant le début des cours à 8h et un retour après la fin de la classe à 13h. Le ministère soutiendra financièrement les communes qui organiseront le transports des enfants vers les structures d'accueil pour les études surveillées. Pour gérer tout ça, le ministre Meisch a indiqué qu'il faudrait un tiers de personnel en plus.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pathétique le 05.05.2020 14:10 Report dénoncer ce commentaire

    Ici on est soit-disant riche, mais obligé de travailler à 2. Et on capitule, car on ne sait pas quoi faire des enfants, malgré le fric et le gros SUV et bling-bling.

  • Steph le 05.05.2020 13:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super! Les écoles n’accueillent les enfants que par demi-journée une semaine sur deux. Et on fait comment quand les deux travaillent?

  • the Finn le 05.05.2020 13:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout ce cirque pour 16 jours d'école ? Ce ministre devrait se trouver un autre portefeuille, peut-être celui des travaux finis ? Il est en train de donner le dernier argument aux parents (dont moi) qui refusent de remettre leurs enfants à l'école. Fin de l'histoire. Télétravail et télé ecole jusqu'à la fin de l'année scolaire.

Les derniers commentaires

  • coxi le 06.05.2020 20:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonsoir Quel est le nom de votre foyer svp? C est si désolant ????

  • lili le 06.05.2020 16:56 Report dénoncer ce commentaire

    structure d'accueil. Le cycle d'éducation préscolaire (cycles 1.1 et 1.2) sera aussi facultatif. C'est tout simplement faux Pour le moment le cycle 1 rentre le 25.5 comme tous les autres Merci de ne pas diffuser de fausses informations

  • moi le 06.05.2020 14:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oh la la ... quelle galère? Vous avez déjà reçu des infos de votre crèche ou vous y travaillez ?

  • 123 le 06.05.2020 13:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pardon ? Je suis en télétravail et je n’ai pas d’enfants ... j’attends pas sagement que mon salaire soit versé alors que je n’ai rien fait. Mais autant pour moi vous avez passé toute vos journées à faire l’école à votre enfant 8h/jour. Vous avez du mérite .... nimp

  • 123 le 06.05.2020 13:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A contrario cela vous gêne pas d’utiliser vos enfants comme moyen de rester à la maison à rien fourré, ah si l’école à domicile de 8h a 20h ...