Lutte contre le Covid

20 janvier 2021 12:30; Act: 20.01.2021 12:40 Print

«J'essaierai le masque FFP2 si c'est recommandé»

LUXEMBOURG - Alors que des pays européens imposent le masque FFP2 dans les commerces ou les transports, quel est l'avis des résidents sur la question?

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Je porte rarement le masque en tissu parce que l’apport d’air est diminué. Je suis plus à l’aise avec un masque chirurgical», confie Anaïs, 38 ans. «Je porte régulièrement des masques FFP2 par nécessité, donc le changement ne me concernera pas».

En revanche, Asma, 33 ans, aura du mal à se séparer de son masque en tissu: «Les masques en tissu sont un peu plus aérés, ça protège aussi et c’est un peu plus agréable», assure-t-elle. «Après les règles changent tout le temps et maintenant on change la texture. On est un peu perdus. Mais on respecte quand même les mesures. Si c’est recommandé, oui, je changerai de masque. Même si j’ai plus confiance dans les masques en tissu, surtout qu’on respire mieux que dans les FFP2».

«C’est un grand coût pour les gens qui ne peuvent pas se le permettre»

Zayro, 27 ans, ne porte lui aussi que son masque en tissu, «mais c’est par préférence». «Si c’est recommandé par l’État j’essaierai le masque FFP2». Maxime, 24 ans, ne changera pas ses habitudes: «J’utilise principalement les masques en tissu. Et quand on regarde le nombre de cas au Luxembourg qui baisse, je pense que toutes les mesures en place sont efficaces».

Changer de masque pèsera trop sur le portemonnaie selon lui. «Par rapport aux masques FFP2 qui coûtent 2 à 3 euros et qu’on doit changer toutes les 4 heures, je pense que c’est un grand coût pour les gens qui ne peuvent pas se le permettre». Certes «le masque en tissu n’est pas le plus efficace, c’est sûr, mais si on regarde avec les autres mesures en place, je pense que c’est assez».

(L'essentiel/Noémie Koppe)