Confinement / Trafic

19 avril 2020 09:13; Act: 20.04.2020 12:33 Print

33 000 euros d'amende pour 500 litres d'alcool

ARLON/LUXEMBOURG - Les mesures de confinement n'empêchent pas le trafic d'alcool et de tabac entre le Grand-Duché et les pays limitrophes, mais la douane veille au grain.

storybild

Braver les mesures de confinement pour venir acheter de l'alcool massivement au Luxembourg n'est pas une bonne idée...

Sur ce sujet
Une faute?

Des chiffres incroyables ont été divulgués par La Meuse, ce samedi 18 avril 2020. Le quotidien régional belge affirme en effet que plusieurs automobilistes ont été contrôlés par les douaniers avec des quantités très importantes d'alcool et de tabac, la semaine dernière.

Confinement oblige, pour éviter la propagation du coronavirus, il n'est désormais plus possible de franchir les frontières pour se rendre au Grand-Duché et y acheter de l'alcool et du tabac. Le message n'est visiblement pas passé chez certaines personnes qui n'hésitent pas à prendre des risques inconsidérés, malgré tout.

Le tabac et le carburant également

De retour du Luxembourg sur l'autoroute E411, le mardi 14 avril 2020, selon La Meuse, un automobiliste a été intercepté à hauteur du poste-frontière de Sterpenich. À l'intérieur de son coffre se trouvaient plus de 500 litres d'alcool. Un quantité très importante synonyme d'une amende à cinq chiffres: 33 000 euros. Même type d'arrestation, le lendemain, avec une amende de 10 000 euros à la clef pour une quantité de 200 litres d'alcool.

Le tabac et même le carburant font également l'objet de ce type de trafic, ajoute encore La Meuse. Un Français a été pris la main dans le sac avec 25 kg de tabac à proximité de Virton et près d'Arlon, un automobiliste a été arrêté avec 180 litres d'essence dans son coffre.

(fl/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • befa le 19.04.2020 10:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais par contre il a réussi à acheter 500 litres d’alcool sans problème

  • Gaë le 19.04.2020 10:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    180 litres d’essence... il va faire quoi le mec ? 40 balles d’économie ou de gains à la revente ? C’est vrai que ça vaut le coup de prendre des risques « inconsidérables » et « incroyés »

  • the Finn le 19.04.2020 10:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce genre de contrôle devrait être systématique! Quand tu fais la file pour faire ton plein et que t'as déjà 3-4 jobards en train de remplir les jerricans posé dans le coffre de leur SUV pour repartir au delà des frontières, ça n'est pas normal. 2 choses; de 1, les pompistes qui n'en ont rien à foutre et de l'autre, le consommateur qui va faire 100 bornes pour économiser 20€ sur ses 200l de carburant.

Les derniers commentaires

  • sycloux le fou? le 20.04.2020 15:43 Report dénoncer ce commentaire

    Comment le gens,peuvent boire de l'alcool,berk chacun ses vices....!

  • DOUDOU le 20.04.2020 08:39 Report dénoncer ce commentaire

    L'amende et la saisie du véhicule..il faut être ferme et ne pas faire de sentiments...

    • Marie-Milou le 20.04.2020 12:48 Report dénoncer ce commentaire

      Bravo ..... Doudou a raison ..... taxer les fraudeurs encore plus et saisie du véhicule ! bien

  • Vincent le 19.04.2020 19:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ok mais ilfaut punir les magasin qui vendent a une personne des quantités pareil

    • Antoine le 19.04.2020 22:56 Report dénoncer ce commentaire

      @ Vincent: Pourquoi? Un magasin est la pour vendre et ne peux refuser la vente. Par contre l'acheteur est tenu de respecter les lois relative au passage de frontière et d'en faire la déclaration en douane.

    • @Vincent le 20.04.2020 13:06 Report dénoncer ce commentaire

      Si je suis gros fumeur et alcoolique, je peux très bien, à l'instar de tous ces gens qui ont fait des stocks de papier toilette, pâtes, sel , farine, etc. , aller acheter 50 cartouches de cigarettes et 30 caisses de vodka pour mon confinement. C'est tout-à-fait légal. Comment le commerçant peut-il faire la distinction entre un client qui achète pour sa consommation personnelle et un autre qui achète pour le trafic transfrontalier ? Cela n'est pas son rôle, et le refus de vente est illégal.

  • Idiots le 19.04.2020 19:38 Report dénoncer ce commentaire

    Le trafic de masques chirurgicaux achetés 5 Cents et revendus 5 Euros est plus rentable et moins risqué.

    • Malin le 19.04.2020 22:57 Report dénoncer ce commentaire

      @ Idiots: Tu porte bien ton pseudo. Non mon gars c'est la même peine si tu es pris pour vente de masque à 5 €.

  • art le 19.04.2020 19:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En fait, si le contrevenant paye, il peut repartir avec la marchandise. Dans les 33.000€, il y a le montant des accises belges, du coup la marchandise est régularisée sur le plan fiscal. En attendant qu’il paye, la marchandise et le véhicule sont confisqués.

    • Archie le 19.04.2020 23:01 Report dénoncer ce commentaire

      @ art: Eh non mon gars la marchandise et le véhicule sont saisis. Il n'a pas déclaré la marchandise donc est en tort. La loi est la loi. La marchandise va être détruite et le véhicule mis en vente par les douanes et accise.