Au Luxembourg

22 septembre 2020 15:25; Act: 22.09.2020 15:43 Print

93 enseignants ont fait classe, même en quarantaine

LUXEMBOURG - La ministre de la Santé confirme que 93 dérogations ont été accordées à des enseignants, placés en quarantaine, pour qu'ils continuent à aller en classe.

storybild

La ministre de la Santé, Paulette Lenert, a précisé mardi qu'entre le 15 et le 21 septembre, 93 enseignants ont été placés en quarantaine avec l'autorisation d'aller travailler. (photo: Photo prétexte)

Sur ce sujet
Une faute?

Un enseignant placé en quarantaine mais autorisé à se rendre à l'école pour enseigner: la situation dénoncée ce week-end sur les réseaux sociaux avait fait polémique. Et elle n'a pas tardé à trouver un écho politique. Dans une réponse à une question parlementaire urgente à la députée Martine Hansen (CSV), la ministre LSAP de la Santé, Paulette Lenert, a précisé mardi, qu'entre le 15 et le 21 septembre, 93 enseignants ont été placés en quarantaine avec l'autorisation d'aller travailler.

«De telles dérogations n'ont jusqu'à présent pas été délivrées pour d'autres professions», a précisé la ministre même si une procédure est prévue en ce sens pour les professionnels de santé dans les hôpitaux et les maisons de soins en cas de pénurie de personnel. «Ce serait possible dans des conditions de sécurité très strictes (équipement de protection...), mais la direction de la Santé n'a encore délivré aucune autorisation de ce type».

Paulette Lenert a par ailleurs précisé que tout citoyen mis en quarantaine peut solliciter une telle autorisation auprès de la direction de la Santé. «Chaque demande est examinée individuellement en fonction de l'urgence de l'importance (cette activité est-elle essentielle?) et de possibilité d'exercer cette activité sans risque de contaminer un tiers».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • le 22.09.2020 17:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce ne sont pas les professeurs qui demande une dérogation c'est le ministère de l'éducation qui les oblige a aller travailler étant en quarantaine

  • JeanAiMarre le 22.09.2020 16:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On fait tout un pate a caisse quand une jeune personne positive et en quarantaine sort en boîte, par contre obliger des enseignants infectés à aller donner cours à nos enfants en classe, c’est normal!??? Je suis de plus en plus convaincu que notre gouvernement veut immuniser le plus possible, en laissant les personnes à risques... prendre de gros risques !

  • Margot le 22.09.2020 16:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ luxo Ces enseignants doivent travailler selon les directives du Ministère de l’Education nationale. Un enseignant qui a été en contact avec une personne malade du covid est placé en quarantaine partiel c.à.d elle a juste le droit de quitter son domicile pour tenir ses cours dans son école. aucune autre sortie n’est autorisée. aberrant non?

Les derniers commentaires

  • moien le 24.09.2020 11:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non, ça ne prend pas 2 minute pour faire un test. mon fils a fait la file avec son ordonnance, plus d'une heure debout, alors que c'est tous des personnes qui sont susceptibles d'avoir été en contact..... Quand on a un rv, oui c'est rapide. Seulement ......

  • Citoyen du Monde le 24.09.2020 07:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien que le concept de "quarantaine partielle" me sidère... Tellement il est aberrant!

  • santos le 23.09.2020 20:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mon dieu et c'est ce pays qui doit nous protège c'est de n'importe quoi ce sont nos enfants quelle connerie encore une fois bravo état vous gérez très bien bravo bravo

  • Yes le 23.09.2020 19:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Tina: ah bon?? Je ne sais pas de quelle école vous parler?! Vous croyer qu’au cycle 1 les enfants portent un masque ou que l’enseignant se trouve derrière un plexi pour aider les enfants à faire les lacets ou à se moucher? Les enfants de l’école fondamentale ne portent pas de masque dans leur classe.

  • Tellement étonnant... le 23.09.2020 18:23 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on vous disez que nos dirigeants n'aiment pas la famille et particulièrement les enfants, que faut-il de plus? C'est quoi la suite d'ailleurs, histoire qu'on se prépare un peu...