Covid aux États-Unis

14 janvier 2021 11:44; Act: 14.01.2021 13:40 Print

Aller chez Mickey pour se faire vacciner

Un «méga centre» de vaccination a ouvert ses portes, mercredi, sur un parking du célèbre parc d'attractions Disneyland, fermé depuis dix mois par les autorités californiennes.

storybild

Des centaines de personnes attendent de se faire vacciner sur le parking de Disneyland. (photo: AFP/Mario Tama)

Sur ce sujet
Une faute?

Plusieurs centaines de personnes, travailleurs dans le domaine médical et habitants du comté d'Orange âgés d'au moins 65 ans, s'étaient déjà présentées dans l'après-midi pour recevoir une première injection du vaccin contre le Covid-19 dans de grandes tentes blanches. «Aujourd'hui, pour de nombreuses personnes qui viennent d'être vaccinées, c'est vraiment l'endroit le plus heureux du monde», a lancé devant la presse une responsable du comté d'Orange, Lisa Bartlett, reprenant le slogan officiel de Disneyland.

Le comté d'Orange avait annoncé lundi soir le choix du parking de Disneyland pour son «méga centre» d'administration des vaccins, et avait déjà reçu plus de 10 000 inscriptions le lendemain. «Facile, c'était du gâteau. Je n'ai même rien senti», assure Gary Dohman, 81 ans et atteint d'un cancer du poumon, après avoir reçu une première injection du vaccin développé par Moderna.

Étant donné son âge et sa maladie, le personnel l'a gardé en observation durant trente minutes au lieu des quinze réglementaires, mais il n'a développé «aucune réaction bizarre», explique-t-il, un petit réservoir d'oxygène en bandoulière. L'octogénaire attendait ce vaccin avec impatience. «J'ai été reclus à la maison pendant dix mois, sans pouvoir aller nulle part. Je veux avoir ma deuxième injection et voyager un peu» ou aller au restaurant, lance-t-il sur un ton enjoué.

La distribution du vaccin contre le Covid-19 en Californie a été la cible de critiques, l'État américain le plus peuplé (40 millions d'habitants), affichant jusqu'à présent un taux parmi les plus faibles du pays. Quelque 10 millions de personnes, soit environ 10% de la population totale des États-Unis, avaient reçu mercredi une première injection d'un des deux vaccins contre le Covid-19 autorisés dans le pays, ont annoncé les autorités sanitaires américaines.

En Californie, afin de doper le rythme des vaccinations, les autorités ont annoncé mercredi abaisser l'âge requis pour bénéficier du vaccin à ce stade, le proposant désormais à toutes les personnes âgées d'au moins 65 ans. Le comté d'Orange avait déjà pris à son niveau cette décision dans le cadre d'une opération baptisée «Indépendance», qui a pour ambition de vacciner sa population de plus de 3 millions de personnes d'ici le 4 juillet, fête nationale américaine.

Le site de Disneyland devrait administrer chaque jour 7 000 doses de vaccin lorsqu'il aura monté en puissance. Les responsables du comté espèrent qu'il contribuera à la réouverture de l'économie locale et notamment du tourisme, durement touché par la pandémie qui a provoqué la fermeture des parcs d'attractions.

La Californie, particulièrement le sud, est devenue l'un des principaux foyers du coronavirus ces derniers mois. Le nombre de cas depuis début décembre a plus que doublé pour atteindre 2,75 millions, et le cap des 30 000 morts a été franchi mardi.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Jingsa le 14.01.2021 13:55 Report dénoncer ce commentaire

    Déjà 1 an mais on a pas encore vu toute la dévastation et toute l'humiliation causée en Occident par le virus chinois ... et on ne saura jamais la vérité puisque la dictature de Pékin a effacé toutes les preuves !

  • Dejan le 14.01.2021 16:56 Report dénoncer ce commentaire

    Cette propagande est ignoble.

  • Edouard Bracame le 15.01.2021 11:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    aller se faire vacciner chez Mickey non mais franchement c'est vraiment les États-Unis ça. plus je vois ce qui se passe chez eux, et plus je suis désabusé. qu'êtes-vous devenu ?

Les derniers commentaires

  • Edouard Bracame le 15.01.2021 11:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    aller se faire vacciner chez Mickey non mais franchement c'est vraiment les États-Unis ça. plus je vois ce qui se passe chez eux, et plus je suis désabusé. qu'êtes-vous devenu ?

  • Dejan le 14.01.2021 16:56 Report dénoncer ce commentaire

    Cette propagande est ignoble.

  • Palamunitan le 14.01.2021 15:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ICI AU LUXEMBOURG ON ATTEND.

  • Jingsa le 14.01.2021 13:55 Report dénoncer ce commentaire

    Déjà 1 an mais on a pas encore vu toute la dévastation et toute l'humiliation causée en Occident par le virus chinois ... et on ne saura jamais la vérité puisque la dictature de Pékin a effacé toutes les preuves !

    • @Jingsa le 14.01.2021 14:32 Report dénoncer ce commentaire

      @Jingsa Vous en savez des choses vous. *Ou bien vous fabulez. Allez savoir.

    • Roboberta Menchu le 14.01.2021 20:00 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, oui fabulez car en RPC de Pékin, les bienveillantes autorités disent toujours la vérité, plus que chez nous!