Covid dans l'Himalaya

22 avril 2021 17:42; Act: 22.04.2021 18:06 Print

Alpiniste à l'hôpital, un cluster sur l'Everest?

Un alpiniste norvégien a été évacué par hélicoptère sur les pentes de l'Everest. Il est positif au Covid et a été hospitalisé. L'inquiétude est grande parmi les équipes.

storybild

«Mon diagnostic est le Covid-19», a déclaré Erlend Ness dans un message sur Facebook. «Je vais bien (...) L'hôpital s'occupe de moi». (photo: Facebook)

Sur ce sujet
Une faute?

Un alpiniste norvégien hospitalisé au Népal, qui espérait grimper au sommet de l'Everest, a annoncé jeudi être positif au Covid-19, portant un coup aux espoirs d'une reprise de l'activité sur le toit du monde. «Mon diagnostic est le Covid-19», a déclaré Erlend Ness dans un message sur Facebook. «Je vais bien (...) L'hôpital s'occupe de moi». Sur sa page, l'alpiniste a partagé des photos du camp de base de l'Everest, situé à 5 364 mètres d'altitude, et des vidéos de son évacuation le 15 avril par hélicoptère.

«Après trois jours là-haut avec des médicaments et une alimentation en oxygène, j'ai été évacué en hélicoptère vers Katmandou», a-t-il raconté le jour même au-dessus d'une photographie de lui-même sur son lit d'hôpital. La chaîne de télévision norvégienne NRK, qui l'a interviewé, a indiqué qu'un sherpa de son groupe avait également été testé positif. «J'espère vraiment qu'aucun des autres ne sera contaminé par le coronavirus en haute montagne. Il est impossible d'évacuer les gens par hélicoptère lorsqu'ils se trouvent à plus de 8 000 mètres», a souligné Erlend Ness sur la NRK.

«Certaines personnes évacuées de l'Everest sont positives»

«Le projet était de nous rendre rapidement en haute montagne pour être sûrs de ne pas être contaminés(...) J'ai été malchanceux et j'aurais dû être plus vigilant en matière de précautions sanitaires». Un hôpital de Katmandou a déclaré abriter d'autres cas positifs en provenance de l'Everest, sans en préciser le nombre. «Je ne peux pas livrer de détails mais certaines personnes évacuées de l'Everest sont positives», a déclaré Prativa Pandey, directrice médicale de l'hôpital CIWEC de Katmandou.

Dawa Steven, sherpa et patron d'Asian Trekking, a déclaré que tout le monde au camp de base était inquiet. «Lorsque nous avons appris qu'il y avait peut-être un cas de Covid au camp de base, tout mon personnel et mes membres ont redoublé d'efforts pour se couvrir le visage, se désinfecter les mains et éviter les contacts étroits avec les autres».

Pour cette saison, le Népal a déjà délivré 377 autorisations d'ascension, et le nombre final devrait dépasser les 381 permis de 2019. L'oxygène se raréfiant en altitude, la respiration y est normalement plus difficile, ce qui accentuerait les risques médicaux pour des alpinistes contaminés par le Covid. L'an dernier, la pandémie s'est déclarée juste avant le début de la saison d'alpinisme, obligeant le Népal à fermer ses frontières. L'impact fut dévastateur pour les milliers de personnes, des guides aux hôteliers, qui vivent de cette activité dans le pays himalayen.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bernard le 23.04.2021 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    blabla mascarade ben teste chez toi et arrête de faire ton cirque la haut bougre

  • Betty B le 23.04.2021 10:04 Report dénoncer ce commentaire

    De mieux en mieux... Beaucoup de pays limitrophes et Européens imposent une quarantaine à toute personne entrant sur leur territoire ...mais il est plus aisé de se rendre sur le toit du monde qui n'impose même pas de quarantaine avant l'ascension afin de s'assurer que seules les personnes safes y accèdent ! Chapeau !

  • Corona Fake News le 23.04.2021 00:00 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une info bidon pour faire peur à la populace.

Les derniers commentaires

  • Marcello le 24.04.2021 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    Everest, Mont-Blanc ou Autres sommets, l'humain ne peut s'empêcher de polluer le Monde;

  • timmyyy le 23.04.2021 11:58 Report dénoncer ce commentaire

    mdr... prendre les gens pour des cons.

  • Betty B le 23.04.2021 10:04 Report dénoncer ce commentaire

    De mieux en mieux... Beaucoup de pays limitrophes et Européens imposent une quarantaine à toute personne entrant sur leur territoire ...mais il est plus aisé de se rendre sur le toit du monde qui n'impose même pas de quarantaine avant l'ascension afin de s'assurer que seules les personnes safes y accèdent ! Chapeau !

  • Bernard le 23.04.2021 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    blabla mascarade ben teste chez toi et arrête de faire ton cirque la haut bougre

  • Corona Fake News le 23.04.2021 00:00 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une info bidon pour faire peur à la populace.