Confinement au Luxembourg

25 mars 2020 16:36; Act: 25.03.2020 17:47 Print

«Apparemment certains ne veulent pas comprendre»

LUXEMBOURG - Des résidents, des cafés ou même une pâtisserie ont été sanctionnés pour ne pas avoir respecté le confinement. Xavier Bettel pousse un coup de gueule.

storybild

Si des écarts nombreux continuent à être constatés, de nouvelles mesures et un durcissement des sanctions ne sont pas exclus, a prévenu Xavier Bettel. (photo: Police grand-ducale)

Sur ce sujet
Une faute?

Voilà plus d'une semaine, déjà, que les résidents du Luxembourg ont été appelés à rester chez eux pour limiter la propagation du coronavirus. Plus d'une semaine que, hormis les obligations professionnelles de certains, seules les sorties essentielles sont autorisées. Pourtant, le Premier ministre Xavier Bettel s'est vu dans l'obligation de remettre les choses au clair, ce mercredi, lors de son intervention devant la presse.

«Apparemment certains ne veulent pas comprendre», a-t-il lancé, avant de donner quelques chiffres. Depuis le début du confinement, «200 contrôles sont effectués par jour en moyenne» et «40 procès verbaux» sont adressés. Sans livrer de détails sur le nombre de particulier verbalisés, Xavier Bettel a indiqué qu'«une dizaine d'entreprises» ont déjà été sanctionnées. Dont «une pâtisserie qui avait laissé ouvert son salon de consommation et des cafés qui servaient en terrasse».

Vers un durcissement des règles et sanctions?

«Il faut être discipliné et respectueux», a insisté le Premier ministre, en rappelant que «chacun fait partie du problème puisque chacun peut être porteur du virus». Pour l'heure, les sanctions restent les mêmes, à savoir 4 000 euros pour une entreprise qui ouvre alors qu'elle ne devrait pas, et 8 000 euros en cas de récidive. Pour les gens, c'est 145 euros pour une sortie non autorisée, et le double, soit 290 euros, si l'amende n'est pas payée dans les 30 jours.

Si des écarts nombreux continuent à être constatés, de nouvelles mesures et un durcissement des sanctions ne sont pas exclus, a prévenu Xavier Bettel. «Pour le moment, le confinement est en place pour les trois mois de l'état de crise. Mais on peut le changer, l'écourter, le lever. Nous allons adapter nos décisions quand j'aurai des garanties qu'il n'y a plus de danger. Je ne veux pas d'effet boomerang et avoir une situation plus grave parce qu'on aurait levé le confinement trop tôt».

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bella le 25.03.2020 18:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis caissière. Il y des gens qui viennent 2 à 3 fois par jours faire leurs achats, pour acheter, par exemple deux cannettes de bière,... les gens profitent pour pouvoir sortir... ils sont inconscients...????

  • Yann L le 25.03.2020 17:52 Report dénoncer ce commentaire

    La méthode utilisée est plutôt "sympa" en Bosnie- Herzégovine. Les autorités locales publient dans la presse et sur internet la liste des noms et prénoms des personnes qui ne respectent pas les interdictions de sorties.

  • roxy le 25.03.2020 18:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui je suis d’accord avec vous à Belair même des gens qui ne promenaient jamais leurs enfants pensent qu’ils sont en vacances mais il n’y as pas un seul policier

Les derniers commentaires

  • bineta le 27.03.2020 18:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bonsoir je suis caissière à- la station service tout le jour je vois des gens viennent acheter des choses inutiles au lieu de rester à la maison je trouve ça une manque du respect ver nous....???? j'ai peur tout le jour me contamine quelle risque...

  • cricri le 27.03.2020 16:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chez moi,c’est la même chose!!les voisins entre eux lavent leurs voitures,boivent leur coup dehors!

  • Le Belge, une fois le 26.03.2020 15:07 Report dénoncer ce commentaire

    "Xavier Bettel pousse un coup de gueule" Il aurait pu le pousser un peu plus tôt. Je pense que les politiciens auront à rendre des comptes, notamment la pâle ministre de le santé en Belgalbanie.

  • LexaLux le 26.03.2020 14:27 Report dénoncer ce commentaire

    D'un côté Bettel prêche pour le confinement, d'un autre côté lui même ne respecte pas le confinement et court les ministères et conférences de presse. Faîtes ce que je dis, pas ce que je fais. Pourtant l'exemple doit venir du haut!

  • Mesures de confinement le 26.03.2020 10:47 Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon, c'est ce que veut l'Etat: que les gens sortent petit à petit pour qu'ils s'infectent petit à petit. Ca permet de ne pas faire exploser les hopitaux et d'aller vers l'immunité collective.

    • Le Belge, une fois le 26.03.2020 15:10 Report dénoncer ce commentaire

      où la mort...toujours cela de gagné.