Nouvelle-Zélande

10 août 2020 10:30; Act: 10.08.2020 14:42 Print

Auckland et les îles Cook veulent une bulle touristique

Les deux pays ayant contenu la propagation du Covid-19, leurs gouvernements souhaitent établir un corridor pour permettre les déplacements sans avoir à faire de quarantaine.

storybild

La Nouvelle-Zélande n’a plus enregistré de cas de transmission locale de la maladie depuis plus de 100 jours, tandis que les îles Cook se sont déclarées exemptes du virus mi-avril. (Photo Marty MELVILLE / AFP) (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La Nouvelle-Zélande envisage de créer une «bulle» avec les petites îles Cook pour favoriser les échanges entre deux territoires qui sont parvenus à contenir la propagation du nouveau coronavirus, a annoncé lundi la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern. Elle a expliqué qu’un tel corridor, où les déplacements seraient possibles sans qu’il y ait de quarantaine à faire, était envisageable grâce aux bons résultats des deux pays dans la lutte contre le Covid-19.

«Nous espérons que cela puisse être mis en place avant la fin de l’année», a-t-elle dit aux journalistes tout en avertissant que la prudence devait être de mise. La Nouvelle-Zélande ne recense que 22 décès dus au coronavirus et n’a plus enregistré de cas de transmission locale de la maladie depuis plus de 100 jours. Les îles Cook se sont déclarées exemptes du virus mi-avril.

Vie quasi normale

Le petit archipel serait indéniablement le grand bénéficiaire d’une telle «bulle». Jacinda Ardern a estimé que 60% des personnes se rendant aux îles Cook avant la pandémie étaient des Néo-Zélandais. La prudence prévaut néanmoins car la Nouvelle-Zélande avait il y a quelques mois envisagé une telle «bulle» avec l’Australie, un projet qui a été renvoyé sine die en raison de la deuxième vague épidémique sur l’île-continent.

Toute personne arrivant en Nouvelle-Zélande doit aujourd’hui observer une période de quarantaine de 14 jours. Les Néo-Zélandais, pour leur part, vivent en revanche une vie quasi normale, sans aucune consigne de distanciation sociale, alors que le public est de nouveau admis dans les stades et lors des événements sportifs.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lénine Staline Poutine le 10.08.2020 14:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    D'accord avec TontonB !

  • TontonB le 10.08.2020 13:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mieux vaut faire attention comme dit toujours ma femme Tatjana ...

Les derniers commentaires

  • Lénine Staline Poutine le 10.08.2020 14:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    D'accord avec TontonB !

  • TontonB le 10.08.2020 13:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mieux vaut faire attention comme dit toujours ma femme Tatjana ...