Coronavirus au Royaume-Uni

10 avril 2020 13:00; Act: 10.04.2020 13:10 Print

Boris Johnson pas encore «tiré d'affaire»

Infecté par le Covid-19, le Premier ministre britannique n'est pas encore «tiré d'affaire» et doit «prendre le temps» de se reposer pour se rétablir, a insisté vendredi son père.

storybild

Boris Johnson doit prendre le temps de «se reposer», a insisté vendredi son père, Stanley Johnson, sur la «BBC». (photo: AFP/Simon Dawson)

Sur ce sujet
Une faute?

Le dirigeant conservateur de 55 ans est sorti jeudi soir des soins intensifs où il se trouvait depuis lundi. Il a été transféré vers un autre service de l'hôpital londonien de Saint-Thomas et placé «sous surveillance étroite pendant la phase initiale de sa guérison», selon son porte-parole.

«Il doit se reposer. Tel que je le comprends, il a été transféré des soins intensifs vers une unité de récupération, mais je ne pense pas qu'on puisse dire qu'il est tiré d'affaire», a indiqué son père, Stanley Johnson, un ancien fonctionnaire européen.

«Il s'est presque sacrifié»

«Il doit prendre le temps. Je ne peux pas croire que vous vous en sortiez et retourniez directement à Downing Street et repreniez les rênes sans une période de réajustement», a-t-il ajouté.

Diagnostiqué positif au Covid-19 fin mars, Boris Johnson est à ce jour le seul chef de gouvernement d'une grande puissance à avoir été contaminé par le virus, qui a fait près de 8 000 morts au Royaume-Uni, un des pays européens les plus durement touchés.

Selon Stanley Johnson, la maladie qui a frappé son fils met en exergue la gravité de la pandémie: «Il s'est presque sacrifié. Nous devons nous assurer de jouer le match correctement maintenant».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • resident agacé le 10.04.2020 13:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que les propos du père de Bojo ont été mal traduit, je pense que ce n’est pas « sacrifié » mais plutôt sa bêtise! Quand on prend les choses à la légère comme il l’a fait, on ne peut que récolter!

  • Cancoillotte le 10.04.2020 14:11 Report dénoncer ce commentaire

    Alors Bojo, c'est petite gripette, ça va mieux ?

  • katmandou le 10.04.2020 14:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour quelqu’un qui a clamé haut et fort qu’il fallait s’habituer à perdre les gens qu’on aime, il s’en sort vraiment bien !

Les derniers commentaires

  • candle le 11.04.2020 12:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il s'est sacrifié....non il a juste voulu se montrer comme intouchable ! il a joué avec le feu il s'est brûlé les ailes . Il a rigolé en qualifiant ce fléau de petite grippe . A présent je pense qu'il pourra en témoigner de cette petite grippe . Arroseur arrosé

  • Bon sens le 11.04.2020 09:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu’on arrête de parler de lui! Ça n’en vaut pas la peine

  • bonsens le 11.04.2020 07:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui c’est bon on a compris

  • Bart le 11.04.2020 07:04 Report dénoncer ce commentaire

    L'arroseur arrosé

  • DGils le 11.04.2020 01:21 Report dénoncer ce commentaire

    ca pue quand meme la fakenews ce truc, bizarrement il est infecté mais pas trop... si c'est pour se donner de la credibilité aupres des anglais ca a l'air reussi. Le Brexit et le renforcement des frontieres ca a pas empecher le virus de faire des degats en angleterre