Pandémie

22 mai 2020 12:25; Act: 22.05.2020 15:39 Print

Branle-​​bas de combat pour sauver le tourisme

Les pays européens veulent tout faire pour aider une branche très malmenée par le coronavirus.

storybild

Relativement épargnée par le Covid-19, la Grèce espère tirer son épingle du jeu cet été. (photo: Getty Images/iStockphoto)

Sur ce sujet
Une faute?

«La saison touristique commencera le 15 juin, quand les hôtels saisonniers pourront rouvrir», a déclaré mercredi le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis. «Les vols directs avec l’étranger reprendront progressivement à partir du 1er juillet», a-t-il également annoncé, soulignant que les touristes seront soumis à des tests de dépistage du coronavirus.

Malgré cela, un représentant des hôteliers a déclaré à Skai TV s’attendre à une chute «d’au moins 70% des arrivées» touristiques cette année, qui seraient ainsi limitées à seulement 8 ou 9 millions.

Comme le Luxembourg, la France mise un tourisme de proximité

En Espagne, pays très touché par la pandémie et toujours en partie confiné, le gouvernement espère que les visiteurs étrangers pourront être accueillis dès début juillet, dans le strict respect des règles d’hygiène et de distance sociale, y compris sur les plages. Autre pays durement frappé par le coronavirus, l’Italie a pour sa part déjà annoncé une réouverture le 3 juin, de ses frontières aux touristes européens.

Cet optimisme prudent est partagé par Berlin et Paris. «Il y a de bonnes chances que les gens cet été puissent voyager dans leurs régions européennes préférées», a déclaré mercredi, le gouvernement allemand.

«Le 15 juin, on sera capable de donner une vision de ce qui sera mis en place dans les États membres», a précisé le ministère français des Affaires étrangères, qui planche sur un tourisme de proximité à l'image du Grand-Duché qui va offrir un bon de 50 euros pour une nuitée d'hôtel à chaque résident et frontalier.

(L'essentiel/reg/afp/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Georges le 22.05.2020 14:00 Report dénoncer ce commentaire

    Peut-être que pour des raisons de simple bon sens, envisager ses vacances dans l'état de résidence me semble la meilleure option...

  • mufra le 23.05.2020 09:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parcage sur les plages en France avec réservation de créneaux horaires , non merci ! Je préfère partir en Grèce pays pas trop touché par le covid et profiter de criques et places désertes et tranquilles

  • julie le 22.05.2020 15:27 Report dénoncer ce commentaire

    le fait de concentrer les vacances uniquement au mois d’Août car congés collectifs n'ont pas arrangé les choses, avant on pouvait prendre nos congés de façon plus étendue, en prévenant d'avance les services.

Les derniers commentaires

  • libre de voyager le 23.05.2020 16:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis toute à fait d'accord avec vous

  • libre de voyager le 23.05.2020 16:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne change pas mes habitudes pour partir en vacances, vue que je suis toujours partie hors saison car j'ai horreur de me sentir comme une sardine dans sa boîte sur la plage, le voyage se fait toujours en voiture avec mon chien comme compagnon de voyage

  • Palamunitan le 23.05.2020 14:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec la masquerade généralisée et Horesca bloquée pour ouvrir, meme plus envie de sortir à Luxembourg, sauf urgence nécessaire...

  • Le Vent du Nord le 23.05.2020 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    Le meilleur moyen sera de rester en Europe, de rouler en voiture, d'avoir quelques flacons de gel désinfectant.. pas d'avion, pas d'aéroport, pas de surprises annulation etc.. voiture, liberté de choisir le jour, l'heure, l'itinéraire.. cars are back again! Achetez une voiture pour de longs trajets, confortable, silencieuse.. avec un grand coffre.. et waze pour traverser les paisibles quartiers à bobos

  • GRETA le 23.05.2020 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    Restez chez vous n allez pas détruire des autres pays avec votre tourism. Il faut interdire le tourisme pour sauver le planete.