Coronavirus

26 septembre 2020 14:34; Act: 26.09.2020 14:53 Print

Cette vitamine qui réduit le risque de mourir du Covid

Faut-il prendre une cure de soleil et consommer des produits d'origine animale riches en vitamine D pour se protéger en partie du coronavirus?

storybild

La vitamine D est notamment présente dans les produits d'origine animale.

Sur ce sujet
Une faute?

Les études se suivent et indiquent toutes un résultat similaire. La vitamine D aurait bel et bien un effet protecteur en cas d'infection au coronavirus. La dernière en date a été réalisée par l’université de Boston. Elle montre que le risque de mourir du Covid-19 diminue de 52% chez les patients qui ont suffisamment de vitamine D.

Sans aller jusqu'à la considérer comme un remède, l'Académie de médecine française avait déjà communiqué sur l'impact positif de cette vitamine. «La vitamine D ne peut être considérée comme un traitement préventif ou curatif de l’infection due au coronavirus, mais en atténuant la tempête inflammatoire et ses conséquences, elle pourrait être considérée comme un adjuvant à toute forme de thérapie».

Viandes, poissons, œufs et soleil!

En clair, la vitamine protège en partie contre une aggravation soudaine et rapide de l'état des patients atteints, et réduit donc le risque de succomber à la maladie. Une réalité qui ne concerne pas que le coronavirus. Ainsi, une synthèse de trois études parues il y a trois ans montrait qu'un supplément de vitamine D protégeait de l'apparition des infections respiratoires.

Pour mémoire, la vitamine D provient essentiellement des rayons UV et de l'alimentation, à travers les produits gras et d'origine animale. De quoi motiver une cure de viande et poisson et des séjours au soleil en automne et en hiver?

(th/L'essentiel)