Vacances balnéaires

24 juillet 2021 16:26; Act: 24.07.2021 18:27 Print

Clubs fermés au Montenegro, pass sanitaire en Croatie

Après l’Espagne, le Portugal et la Grèce notamment, les deux pays des Balkans resserrent la vis face à l’augmentation des cas.

storybild

La Croatie veut sauver sa saison en évitant d’atterrir sur les listes des zones à risque des pays d’où viennent la plupart des touristes. (photo: Reuters)

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que les Européens se ruent telle une migration de masse vers les destinations balnéaires pour se détendre, les gouvernements de ces pays, eux, se tendent. En cause: l’augmentation rapide des contaminations dans plusieurs régions, notamment Majorque ou la Catalogne, les îles grecques ou le Portugal.

Plusieurs pays ont déjà rétabli des restrictions pour contrer la flambée de l’épidémie. D’autres en tirent les leçons: derniers en date, la Croatie et le Monténégro annoncent serrer la vis. Pourtant, là-bas, les contaminations restent à un niveau très bas.

Freiner en prévention

Leur stratégie pour sauver leur saison touristique: conserver un nombre de contaminations très faible, pour éviter que les pays d’origine des touristes n’imposent une quarantaine au retour de Croatie ou du Monténégro, ce qui détournerait les Européens de ces destinations.

Le Monténégro a décidé de refermer ses discothèques. En Croatie, les rassemblements sans pass sanitaire seront limités à 50 personnes, 1000 avec le pass. Zagreb a aussi décidé de renforcer les mesures de contrôle des voyageurs en provenance de pays très touchés, comme le Royaume-Uni, Chypre ou la Russie.

(L'essentiel/ywe/afp)