Le Luxembourg contre le virus

26 mars 2020 12:30; Act: 26.03.2020 15:30 Print

Des centres de soins avancés déjà très actifs

LUXEMBOURG - Le Luxembourg se dote, depuis lundi, de quatre centres de soins avancés pour prendre les patients en charge. Voici comment ils fonctionnent.

Sur ce sujet
Une faute?

Quatre centres de soins avancés ont été disposés stratégiquement à la Rockhal à Belval (sud), Luxexpo The Box au Kirchberg (centre), au Däichhal à Ettelbruck (nord) et au centre culturel de Grevenmacher (est) pour quadriller au mieux le Luxembourg. Installés avec le soutien de l'armée, ils sont entrés en service au fil des jours depuis lundi, à chaque fois à 14h.

«Ils ont été créés pour répondre aux besoins de consultations pour les patients avec une suspicion de coronavirus, mais aussi pour les autres problèmes de santé», explique Pierre Hertz, le coordinateur de ces centres de soins avancés. Le fonctionnement a été rationalisé au maximum. «Quand le patient arrive, il y a d'abord une étape d'orientation pour aller dans une des deux filières», une pour les patients chez qui on suspecte le coronavirus et une pour les autres.

Plusieurs étapes

«Les règles de protection sont strictement identiques», affirme Pierre Hertz. Les patients sont munis de masques et le personnel médical dispose des protections requises: masques, gants, tenues adéquates... Ensuite, les patients, une fois triés, suivent un cheminement précis.

«Lors de la première étape, on prend leurs informations administratives pour pouvoir assurer le suivi. Dans une deuxième étape, une infirmière assure la prise des constantes, températures et autres», décrit Pierre Hertz. «Ensuite, un médecin examine le patient dans un box, en respectant toujours les règles de sécurité. Il a la possibilité de produire un certificat d'arrêt de travail si nécessaire, une ordonnance si besoin ou de prescrire un test de dépistage» du coronavirus. Si c'est le cas, le test est effectué immédiatement, sur place. Ensuite, le patient est orienté vers la sortie, soit pour rentrer chez lui, soit pour être pris en charge par ambulance, si son état de santé le nécessite.

Sur avis du médecin ou spontanément

De lundi, jour d'ouverture du premier centre de soins avancés à Luxexpo, à mercredi soir, après l'ouverture du centre de soins d'Ettelbruck, (la Rockhal a ouvert mardi, le centre culturel de Grevenmacher ouvre vendredi) 279 patients sont passés dans le parcours ainsi tracé. Et ce jeudi, 75 patients étaient déjà venus pour une consultation selon un pointage effectué à 11h. Pour les accueillir et les prendre en charge, 75 personnes travaillent en continu et en simultané. «Ils ont tous répondu à l'appel du gouvernement sur GovJobs», affirme Pierre Hertz. «Il s'agit de médecins et d'infirmiers, infirmières volontaires, de personnes des administrations ou qui n'ont aucune connaissance hospitalière ou médicale».

Mais qui peut aller dans ces centres de soins avancés? Tout le monde, en gros. «On s'est rendu compte que les cabinets médicaux n'étaient pas adaptés à la consultation normale dans un contexte de pandémie. Donc le patient peut d'abord se tourner vers la téléconsultation et là, le médecin va juger de la situation, et dire si la personne doit se tourner vers le centre de soins avancés ou a besoin d'une visite à domicile», explique Pierre Hertz. Mais les gens «peuvent aussi y aller spontanément». Tous seront pris en charge de la même manière organisée et sécurisée.

Retrouvez la conférence de presse de la ministre de la Santé, Paulette Lenert, avec un panel d'experts, et une traduction simultanée en français:

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Maman le 26.03.2020 13:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo. Quand je lis certains commentaires arrêtez de vous plaindre. Les lits... Quoi vous voulez un 5 étoiles ? En Espagne les patients sont au sol.... Bref... Au lieu de critiquer portez vous volontaires pour aller aider.... C'est tellement plus simple de critiquer...

  • Proud le 26.03.2020 13:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Notre gouvernement fait un travail remarquable surtout M. Bettel et Mme Lenert et j’ai entièrement confiance en eux et leur plan va marcher, j’en suis convaincu. Au lieu de critiquer agissons.

  • Resident Evil le 26.03.2020 12:43 Report dénoncer ce commentaire

    Dans notre malheur, on a encore de "la chance" que le virus ne soit pas un virus extrêmement mortel. Imaginez, si, aussitôt contaminé, vous mouriez quelques heures après... Il faudra retenir des leçons de ce désastre planétaire!

Les derniers commentaires

  • quelqu'unquitravailledansunhôpital le 26.03.2020 16:43 Report dénoncer ce commentaire

    au lieu de critiquer, j'aimerais bien vous y voir vous rendre utile, vous exposer à ce virus, travailler dans un service comme la réanimation.. Quand il s'agit de critiquer un gouvernement ou des personnes qui veulent croire en leur gouvernement, là il y en a des grandes gueules... on en parle des personnes qui travaillent??? qui s'exposent pour vous???? et vous ne faites que critiquer!!! cachez vous et ayez honte de vous.. cracher sur des chiffres mais remercier les gens qui se donnent à fond pour des personnes comme vous... ??

    • Maxxxou57 le 26.03.2020 16:52 Report dénoncer ce commentaire

      "des personnes qui veulent croire en leur gouvernement", voilà, tout est dit...

    • Simon le 26.03.2020 17:14 Report dénoncer ce commentaire

      Les soignants ne sont pas critiqués à ce que je sache.

  • pascale hanssens le 26.03.2020 16:28 Report dénoncer ce commentaire

    Christian Oberlé...... toujours aussi réactif, inventif, créatif. (c'était mon directeur.......dans une autre vie) Les autres aussi d'ailleurs. Je trouve que cette crise est gérée avec brillo au GDL même si comme partout ailleurs les chiffres sont en augmentation. Pas de querelles d'égo ici. Pas de réactions politiques idiotes et partisanes mais une véritable cohérence, une sorte d'union sacrée pour l'unique bien de la population. Une anticipation hors normes, une organisation exceptionnelle. Merci et chapeau bas. Vous êtes une leçon pour l'Europe

    • Bidule le 26.03.2020 16:30 Report dénoncer ce commentaire

      "Une anticipation hors norme", on croit rêver quand on lit ça...-))))

    • @pascale hanssens le 26.03.2020 16:33 Report dénoncer ce commentaire

      Sur quoi vous basez-vous pour nous parler d'une anticipation hors-norme alors que tout ce qui est organisé ici ne fait que suivre ce que nos voisins mettent en place avec une ou deux semaines d'avance ? Je n'ai vu que du "copy/paste" depuis des semaines. J'aimerais que vous m'expliquiez, s'il vous plaît.

    • Nathalie le 26.03.2020 16:49 Report dénoncer ce commentaire

      Deux semaines de retard sur la Belgique pour les test-drives, quant aux masques, et bien il suffisait de passer une commande avec la Belgique, les Pays-Bas et la France, et pas tout seul comme des "grands" avec Cargolux. On en aurait déjà des centaines de millers.

    • Coup de bambou le 26.03.2020 16:58 Report dénoncer ce commentaire

      Et qui a supplié l'Europe entière de ne surtout pas fermer ses frontières ? Et pourquoi donc, et bien parce que vos gouvernements successifs ont tout fait pour planquer votre jeunesse ailleurs que dans vos hôpitaux. Pour un retour de manivelle, c'en est un fameux, pas vrai ? Posez-vous donc les questions, et les bonnes, pour une fois.

  • DOP@MIN le 26.03.2020 16:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avant tout un grand merci à tous ceux qui ce dévouent pour nous tous, ensuite au lieux de poster des commentaires désagréables et mensongers arrêtez et respectez les consignes. Bonne journée à tous ou que vous soyez et prenez soins de vous

  • DOP@MIN le 26.03.2020 15:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Dorian Gray tu ramènes ce que ce passe au foot triste intelligence

    • Dorian Gray le 26.03.2020 16:17 Report dénoncer ce commentaire

      Je vous explique juste ce qu'est la mentalité luxembourgeoise qui consistera toujours à se féliciter de tout, et surtout, aveuglément.

    • Betta Splendes le 26.03.2020 16:29 Report dénoncer ce commentaire

      Je lui donne raison, critique et auto-critique, ça n'existe pas ici. De bons petits soldats, ces luxembourgeois.

  • DOP@MIN le 26.03.2020 15:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Pierre,Éviter tout contact arrêtez de commenter des bêtises des réseaux sociaux, aux dû soit disant ont m’a dit de source sur la femme de ménage qui travailles à l’hôpital et qui comprend à peine sa langue maternelle ( je n’ai rien contre les femmes de ménage et celles qui travaillent à l’hôpital je leur dit merci) mais par pitié arrêtez de dénigrer à longueur de journée. Bonne journée à tous ou que vous soyez et prenez soins de vous