Coronavirus aux Pays-Bas

06 juillet 2020 12:03; Act: 06.07.2020 18:09 Print

Des dizaines de milliers de visons contaminés abattus

Des petits mammifères ont attrapé le virus dans une vingtaine d’élevages. Les autorités néerlandaises ont décidé de les éliminer.

storybild

L’un des élevages de visons touchés par le Covid-19. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Des cas de Covid-19 ont été signalés chez des visons dans 20 élevages aux Pays-Bas depuis le début de l'épidémie, conduisant à l'abattage de dizaines de milliers de ces petits mammifères, a déclaré lundi le ministère de l'Agriculture. Les autorités néerlandaises ont démarré les abattages début juin après que les premières contaminations ont été constatées, afin d'éviter qu'ils ne deviennent des foyers de contamination.

«Au total, des contaminations ont été constatées dans 20 élevages de visons aux Pays-Bas», tous situés au sud du pays, a déclaré dans un communiqué le ministère de l'Agriculture. La totalité des mammifères ont été abattus dans 18 de ces fermes.

Contaminés par des visons

L'abattage des visons des deux derniers élevages suivra lundi, a ajouté le ministère, précisant que la dernière ferme où le virus a été officiellement détecté comptait 12 000 mères. Les autorités ont établi en mai que deux employés d'élevages avaient «très probablement» contracté le Covid-19 via des visons.

Ces deux cas sont susceptibles d'avoir été les «premiers cas connus de transmission» du nouveau coronavirus de l'animal à l'homme, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le gouvernement a par la suite interdit le transport de ces animaux et rendu le dépistage au Covid-19 obligatoire dans tous les élevages de visons des Pays-Bas, où ils sont élevés pour leur fourrure. En 2016, la plus haute instance judiciaire du pays a ordonné la fermeture des élevages de visons d'ici 2024.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Intolérable le 06.07.2020 12:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les humains me fatiguent. On devrait nous s'exterminer

  • bigbang le 06.07.2020 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Nous sommes le cancer du monde vivant...

  • fourure pratique de la honte le 06.07.2020 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    une honte de voir ça et de continuer a avoir des elevage de ce type.

Les derniers commentaires

  • Mu le 07.07.2020 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous punir pour les riche non mais .... abattez les eux

  • justice le 07.07.2020 07:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est pas possible la saleté qui vient de ces pays, incroyable que personnes stop ???? ça.

  • Duchesse de Lombard Savini le 06.07.2020 18:01 Report dénoncer ce commentaire

    Mon manteau de vison me tient bien au chaud. En plus il est naturel! Merci aux visons!

    • Luxo le 07.07.2020 09:45 Report dénoncer ce commentaire

      Hi Hi Hi + 100 !!!

  • canada goose le 06.07.2020 16:11 Report dénoncer ce commentaire

    triste monde et pourtant la mode de la fourrure ne fait que grandir, regarder le nombre de jeue porter Canada goose, juste pour frimer et pourtant beaucoup de souffrance animaliere derriere mais ça, ça passe passe aprés le: regardez moi, regardez moi et regardez moi...

    • Luxo le 07.07.2020 09:46 Report dénoncer ce commentaire

      juste pour frimer ? Ben non il tient chaud

  • VDenise le 06.07.2020 14:21 Report dénoncer ce commentaire

    La guerre par les médias et le triomphe de la propagande ...