Coronavirus

01 avril 2020 07:28; Act: 01.04.2020 09:48 Print

Des masques faits maison peuvent sauver des vies

Des médecins conseillent à la population de fabriquer son propre masque pour enrayer la propagation du Covid-19.

storybild

Des Cubains portent un masque de fortune pour se protéger du Covid-19. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Mieux vaut un masque fait maison que pas de masque du tout: malgré le manque de certitude scientifique, c'est ce que conseillent des médecins au grand public, pas pour se protéger soi-même du coronavirus mais pour éviter de contaminer les autres.

«C'est un point important: beaucoup de gens pensent que porter un masque les protège de la contamination, alors que cela permet en fait de réduire les sources de transmission», dit le Pr KK Cheng, spécialiste de santé publique à l'université de Birmingham (Angleterre).

Aucune certitude scientifique

«Cela fonctionne si tout le monde en porte un, et dans ce cas, un masque très basique suffit, car un bout de tissu peut bloquer les projections» de gouttelettes salivaires contaminées émises par un malade, ajoute-t-il. «Ce n'est pas parfait, mais c'est beaucoup mieux que rien». Le Pr Cheng juge cette protection collective d'autant plus importante que dans le cas du coronavirus, tout le monde peut être contagieux sans le savoir: «On n'en connaît pas la proportion, mais des patients transmettent le virus même sans symptôme».

Pour autant, on n'a aucune certitude scientifique en termes d'efficacité. «On ne sait pas bien si les masques faits maison réduiraient la transmission, il y a eu très peu de recherche là-dessus», indique le Pr Benjamin Cowling, épidémiologiste à l'Université de Hong Kong. En 2013, une étude de l'université de Cambridge concluait qu'en cas de pandémie grippale, «les masques faits maison ne devraient être utilisés qu'en dernier recours» mais «qu'ils valaient mieux qu'aucune protection».

L'Asie surprise

Et même les médecins qui les recommandent insistent sur le fait que cela ne doit pas faire oublier les mesures-barrière, comme le lavage des mains.

Depuis le début de l'épidémie, nombre de pays occidentaux ont répété que le port généralisé du masque n'était pas nécessaire. Une position qui, vue d'Asie, a surpris. «La grosse erreur aux États-Unis et en Europe, à mon avis, c'est que les gens ne portent pas de masques», a déclaré vendredi, le chef du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, Gao Fu, dans une interview au magazine Science.

Un manque criant de masques chirurgicaux

«Mettre un masque n'est pas dans la culture occidentale», analyse le Pr Cheng, selon qui un autre paramètre a pu jouer: la crainte qu'une recommandation officielle ne conduise le grand public à se jeter sur les masques réservés aux soignants (les masques chirurgicaux et les masques plus protecteurs car filtrants, dits FFP2).

«Si les gens pensent qu'on porte un masque pour se protéger soi-même, cela peut entraîner une pénurie», selon le Pr Cheng. «Il y a un manque criant de masques chirurgicaux, et personne n'a voulu impliquer la population en disant "On n'est pas capable de vous équiper, équipez-vous vous-mêmes"», renchérit le pneumologue Nicolas Hutt, qui exerce en Alsace, l'une des régions française les plus touchées.

Lui aussi appelle la population à porter des «masques alternatifs, artisanaux ou produits par des industries» autres que médicales, alors que le manque de masques pour les soignants a fait polémique en France.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Zorro masqué le 01.04.2020 09:25 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien ce que je pensais depuis le début. On nous ment sur l'utilité des masques parce qu'on sait qu'on n'en a pas pour tout le monde et on veut éviter une ruée sur les masques restants... Les masques évitent la propagation en protégeant TOUTE la population, pas juste le porteur du masque. En mettant un masque, vous protégez les autres, pas vous. Inutile de porter un masque si vous n'avez pas de proximité avec les gens, comme promener son chien seul. Optimisez le port du masque en regroupant les achats indispensables au lieu d'y aller toutes les 30mins pour un prétexte pour sortir...

  • Outsider le 01.04.2020 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment peut-on prétendre qu’un masque ne sert à rien? Même si ce n’est pas une garantie, c’est toujours mieux qu’aucune masque!

  • Dorimic le 01.04.2020 09:32 Report dénoncer ce commentaire

    Quel triste constat !! Un monde capable de débloquer des sommes astronomiques de peur que des actionnaires ne touchent pas de dividendes sur les bénéfices d'entreprises délocalisées et ce même monde incapable de distribuer un masque à 2 € à ses sujets qui ont participés à son économie !! J'ai 62 ans et je rêve encore !!

Les derniers commentaires

  • John D. le 01.04.2020 14:26 Report dénoncer ce commentaire

    J'aimerais bien porter un masque quand je devrai sortir faire des courses alimentaires… Mais où en trouver???

  • masks4all le 01.04.2020 14:21 Report dénoncer ce commentaire

    Les tchéques et les autrichiens le font avec succés. C'est du bon sens. Ci dessous un lien sérieux tchèque, https://masks4all.org/ pourquoi pas des distributeurs de savon ou de gel partout dans les endroits publics?

  • Madame K le 01.04.2020 13:17 Report dénoncer ce commentaire

    Qui connait des personnes qui les cousent ? Je préfère ça à rien quand je suis obligée de sortir. Merci les gens pour vos infos.

  • Kim le 01.04.2020 11:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah tiens quand je disais ça au début ..

  • Denis le 01.04.2020 11:15 Report dénoncer ce commentaire

    C´est en Slovaquie que c´est obligatoire, pas en Slovénie... Il faut dire la vérité aux gens que les médecins attestent. Moins de petits virus vous avalez moins de complications vous aurez... c´est pour cela des masques... et biensur pour gagner du temps pour les hopitaux et le personnel. regardez les chiffres dans ces pays, ils commencent deja rouvrir les magasins, la maladie progresse tout doucement avec peu de morts... Oui, cela va durer plus longtemps, mais avec moins de stress. Le temps pour commander les appareils de respiration ou attendre les jours chauds, les traitements...