Coronavirus au Luxembourg

15 août 2020 08:00; Act: 14.08.2020 17:41 Print

Des tests en masse au retour des congés

LUXEMBOURG - Le pays va poursuivre un testing à large échelle, notamment au retour du congé collectif et des vacanciers. L’annonce a été faite vendredi.

storybild

La ministre de la Santé, Paulette Lenert, a annoncé une deuxième phase de tests à grande échelle qui débutera en septembre et doit se prolonger jusqu’au premier trimestre 2021. (photo: Fabrizio Pizzolante)

Sur ce sujet
Une faute?

La première phase des tests à grande échelle menés au Luxembourg a pris fin il y a quelques jours, et déjà le pays enclenche la suite. Vendredi, la ministre de la Santé, Paulette Lenert, a annoncé une deuxième phase qui débutera en septembre et doit se prolonger jusqu’au premier trimestre 2021. «La stratégie de test fait partie intégrante de la politique de lutte du Luxembourg contre le virus», a rappelé la ministre, évoquant la poursuite d’une démarche «ciblée et réactive».

Les résidents de retour de vacances, un «contexte particulier», seront notamment visés dans un premier temps. Les entreprises de certains secteurs qui ont bénéficié d’un congé collectif devraient ainsi faire l’objet d’une campagne de dépistage représentative. Les particuliers de retour de voyage en avion, eux, bénéficieront toujours de la possibilité de se faire tester au Findel, les autres revenus en voiture ou par un autre moyen pourront prendre rendez-vous pour un test gratuit dès le 17 août (via MyGuichet.lu).

Interrompre les chaînes de transmission

Comme indiqué vendredi déjà, le monde de l’enseignement pourra être testé également en marge de la rentrée scolaire et le ministère de la Santé souhaite aussi accentuer la prévention sur les ménages. «Les nouveaux cas identifiés dernièrement sont avant tout issus de contaminations intrafamiliales», a encore souligné Paulette Lenert.

Le gouvernement souhaite ainsi identifier et localiser d’éventuels foyers d’infections, pour permettre une «interruption précoce des chaînes de transmission» via des mesures de quarantaine et le tracing.

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • MR71 le 15.08.2020 09:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au lieu de critiquer ceux qui sont parti auprès de leurs familles ou simplement se reposer dans un autre pays, critiquer plutôt ceux qui ce rassemble en forêt pour faire la fête sans gestes barrières ou ceux qui ne respecte pas le port du masque partout où ces obligatoires

  • Altomare Paola le 15.08.2020 09:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Egoísme !! Et pour quoi ?? Nous sommes partie ou Portugal le 31juilet pour aller voir les parents de mon épouse.Nous avons fait le test juste avant de partir resulta tous negative. Et pour le retour idem nous ferons le test des notre arrivée. Nous avons notre conscience tranquille puin. Nous portant tous le masque et respectons tous les consigne sanitaires. Je ne vois pas ou et le problème....

  • Danièle le 15.08.2020 09:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Marre: alors la pas d'accord avec vous. Certains ont besoin de cela pour décompresser ou eviter la depression qui guette. Mais vous êtes libre de rester ch vous. C votre choix. Par contre je suis pour les tests

Les derniers commentaires

  • Lelooo le 16.08.2020 20:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi ne disent-ils pas tout de suite qu'ils veulent tester les portugais au lieu de dire les travailleurs du bâtiment et du nettoyage?

  • Porto57970 le 16.08.2020 17:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bizarre de faire que des tests pour le bâtiment et le nettoyage ! ou la communauté portugaise est en masse.. Un test sur les portugais, en gros quoi ? C'est bien de faire des tests mais viser la communauté portugais ça fait gros.!

  • 2+2=5 et c'est normal. Lenert a dit. le 16.08.2020 15:22 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi tester? Les virus sont inactifs en été. Plus de morts pendant 3 mois à Lux. Ah oui, il faut continuer à paniquer les gens et leur faire croire qu'on s'occupe d'eux. "je teste car je veux protéger ma graaand-mèère." Je comprend que Macron bloque tout un pays car il veut protéger sa femme qui est fragile avec son déambulateur Hermès, il est si amoureux. Et l'amour excuse tant de choses...Mais ici, à Lux, où nos élites sont saines, je comprends pas.

  • Chris le 16.08.2020 12:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou est ce que je peux me tester quand je rentre des vacances ?

  • Moumouche le 16.08.2020 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    Les tests devraient être fait directement lundi matin, avant d'entrer en contact avec des collègues. Cela éviterait peut être plus vite la transmission