Coronavirus en Allemagne

17 septembre 2020 18:07; Act: 18.09.2020 12:48 Print

Elle passe le test et va faire la fête: 710 exposés

Une employée dans un hôtel allemand n’a pas attendu le résultat du test pour sortir boire des verres. Positive, elle a infecté au moins 25 personnes et fait fermer l’établissement.

Sur ce sujet
Une faute?

Une Américaine de 26 ans risque entre six et mois et 10 ans de prison pour avoir refusé de se mettre en quarantaine après avoir passé le test de dépistage du Covid-19. Yasmin, qui était positive, a participé à une fête dans un hôtel de Garmich-Partenkirchen (Bavière) et exposé 710 personnes. Pour l’heure, 25 individus ayant côtoyé la jeune femme pendant cette soirée ont été infectés.

Originaire de Floride, Yasmin travaille dans cet hôtel réservé aux membres de l’armée américaine en mission en Allemagne. Souffrant de maux de gorge, la jeune femme a passé un test à son retour de vacances en Grèce, mais n’a pas jugé bon d’attendre le résultat avant d’aller faire la fête avec ses collègues, les 3 et 4 septembre derniers. Dans une série de SMS, Yasmin les remercie d’avoir participé à sa «corona party», raconte le Daily Mail. «Je ne savais pas que j’avais le corona quand nous sommes sortis», leur a-t-elle assuré.

Vingt-cinq collègues de l’Américaine ont été testés positifs, et la station de Garmisch déplorait 59 cas mardi. L’hôtel a dû fermer ses portes pour deux semaines. Selon un ancien employé, la jeune femme avait donné une conférence devant des hauts gradés sur la stratégie à suivre pour stopper la propagation du virus. Cet ex-salarié affirme toutefois que les responsables de l’hôtel ont également leur part de responsabilité, tant leur gestion de la situation a été calamiteuse.

Yasmin, elle, a supprimé ses comptes sur les réseaux sociaux. Quant aux autorités bavaroises, elles sont consternées. Le gouverneur, Markus Soeder, a estimé que ce cas était «l’exemple-type de la stupidité». «Une telle irresponsabilité doit être punie», a-t-il ajouté, suggérant qu’une bonne grosse amende soit infligée à la jeune femme.

De six mois à dix ans de prison

Porte-parole de l’armée américaine, Daniel Wrenn a rappelé que les règles édictées par la Bavière s’appliquaient également aux citoyens américains. «Nous nous concentrons actuellement sur l’identification complète et précise des personnes de contact ainsi que sur des tests supplémentaires pour limiter la propagation du Covid-19», a-t-il fait savoir à Bild.

Selon l’avocat Arndt Kempgens, Yasmin risque gros: «Cela peut aller jusqu’à une responsabilité pénale pour lésions corporelles volontaires et dangereuses, selon l’article 224 du code pénal. La peine va de six mois à dix ans de prison», a-t-il indiqué.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tânia le 17.09.2020 18:42 Report dénoncer ce commentaire

    Eh bien elle servira de modèle... 10 ans la fera réfléchir, elle et tout ceux qui ne prennent pas la vie des autres au sérieux

  • murdok le 17.09.2020 19:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement ils sont nombreux dans ce cas beaucoup prennent cela avec de la légèreté et ce qui peut arriver aux autres ne les intéresse pas .Et plus cela va durée plus le relâchement sera important.

  • madiou le 18.09.2020 12:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Myaa, faut il arrêter de vivre pour autant? Non, non et non! Vous n’arrêtez pas de vivre mais vous évitez de mettre en danger les autres. Il vaut mieux prévenir que guérir.

Les derniers commentaires

  • marre le 18.09.2020 18:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi j ai attendu mon résultat avant de sortir.trop d ègoisme des jeunes qui ne réfléchissent pas a leurs familles grands parents ca me révolte il faudrait les envoyer dans les cliniques voir comment ca se passe et les laisser la 1 mois.mauvaise éducation ils ne pensent qu a eux boire boire et s amuser c est tout rien d autre.révoltant les sanctions pas assez forte

  • mvo le 18.09.2020 16:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous êtes vraiment des soumis et les casques à pointes sont encore plus cons. Un violeur prend 10 ans au Max et la pauvre femme qui a envie de s’amuser risque cela. Monde de merde avec des robots soumis. Vive la révolution ☕️????

  • letzdeb le 18.09.2020 16:40 Report dénoncer ce commentaire

    Et que ce passe-t-il s'il y a des morts à cause de ce contact avec la dame?

  • Angelo51 le 18.09.2020 16:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On pourrait au moins attendre si elle a fait des victimes et combien pour fixer la peine mais non alors on ne serait plus en démocratie populaire.

    • @Angelo51 le 18.09.2020 16:50 Report dénoncer ce commentaire

      On ne saura jamais. On a en a trouve 25, certainement pas tous. Ceux ci ont certainement contaminé d'autres gens. etc. Elle a demarré une chaine de contamination par pur egoisme. Et son tweet montre qu elle s en fout completement en plus.

  • caherine le 18.09.2020 15:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    aucun respect. ce n'est pas que la santé des gens qu'elle a mis en danger mais leur business aussi. tt ça pour une fête. ce n'est pas normale de ne pas pourvoir rester chez sois 24h.