Coronavirus

22 mars 2020 22:07; Act: 23.03.2020 10:06 Print

En Corée du Sud, le succès du cinéma en plein air

Face au coronavirus, le cinéma en plein air s'est imposé comme le mode de distraction adopté par des Sud-coréens soucieux de se changer les idées, sans prendre de risques.

storybild

Ce cinéma drive-in près de Séoul rencontre un grand succès. (photo: AFP/ed Jones)

Sur ce sujet
Une faute?

En pleine épidémie de coronavirus, le cinéma en plein air s'est imposé comme le mode de distraction adopté par des Sud-coréens soucieux de se changer les idées, sans prendre de risques. Alors que le nombre d'entrées dans les cinémas traditionnels sud-coréens a chuté au cours des derniers semaines, un cinéma drive-in près de Séoul rencontre un grand succès. Les cinéphiles peuvent y regarder un film, confortablement installés dans leur voiture, garée devant un écran géant extérieur. «Nous avons enregistré une hausse des ventes de 10 à 20% et les week-ends nous fonctionnons à guichets fermés», se félicite Park Dong-ju.

«Nous avons vraiment plus d'appels et de demandes de renseignements sur Internet depuis l'épidémie de coronavirus», fait remarquer le propriétaire. «Ouvert toute l'année» peut-on lire sur son site Internet au moment où la plupart des cinémas du monde entier ont été contraints de fermer temporairement leurs portes et que le pays enregistre près de 8 900 cas de Covid-19.

«En sécurité» dans le drive-in

Choi Jin-young, une employée de 22 ans qui travaille dans un hôpital, explique avoir attendu deux heures pour pouvoir acheter des billets. «Je voulais profiter de la vie culturelle avec mon petit ami mais comme les cinémas constituent un risque et qu'il est inquiétant d'y aller, je suis venue ici», explique-t-elle.

Park Ji-seung, 24 ans, dit éviter de sortir en raison de l'épidémie de nouveau coronavirus mais se sent «en sécurité» dans ce drive-in. Le Premier ministre Chung Sye-kyun a demandé que les églises, les gymnases et les lieux de divertissement soient fermés 15 jours. Il a invité la population à opter pour le télétravail et à éviter toutes les sorties extérieures. Des dizaines d'événements (concerts de musique K-pop, matches...) ont été annulés ou reportés.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Belge d'URSS/Russie, une fois le 22.03.2020 23:04 Report dénoncer ce commentaire

    Oui c'est une bonne idée mais ça ne va pas dans tous pays, par exemple chez nous en URSS/Russie seulement les riches ont des voitures, beaucoup sont pauvres et n'ont pas de voitures, ils vont faire quoi alors ???

Les derniers commentaires

  • Le Belge d'URSS/Russie, une fois le 22.03.2020 23:04 Report dénoncer ce commentaire

    Oui c'est une bonne idée mais ça ne va pas dans tous pays, par exemple chez nous en URSS/Russie seulement les riches ont des voitures, beaucoup sont pauvres et n'ont pas de voitures, ils vont faire quoi alors ???