Coronavirus en Italie

20 mars 2020 22:41; Act: 20.03.2020 22:43 Print

En sous-​​estimant le virus, il a condamné son père

Atteint du coronavirus, un Turinois livre un témoignage poignant depuis son lit d'hôpital. En négligeant les consignes, il pense avoir infecté son papa, qui en est mort.

Sur ce sujet
Une faute?

Très durement touché par la crise du coronavirus, les Italiens sont de plus en plus nombreux à exhorter les pays à voisins à ne pas sous-estimer la dangerosité du virus. Gianni Zampino est l'un d'entre eux, et son témoignage poignant devrait agir comme un signal d'alarme pour ceux qui considèrent encore le Covid-19 comme une petite grippe. Masque sur le visage, le Turinois s'exprime depuis sa chambre d'hôpital. «J'ai sous-estimé ce virus, je croyais que c'était une manoeuvre politique, militaire, une blague», admet-il sans détour.

Gianni l'avoue: lorsque les premiers symptômes du coronavirus – fièvre et toux sèche – sont apparus, il a préféré les ignorer. Responsable d'une entreprise de trottinettes électriques, l'Italien «ne voulait pas laisser ses équipes». Il a multiplié les trajets entre Turin et Milan. Jusqu'au jour où, au lendemain d'une journée passée dans la capitale lombarde, il s'est évanoui en se levant. «Et puis, le mardi, j'ai commencé à avoir des difficultés respiratoires», raconte-t-il à Brut.

«Un message de condoléances m'est arrivé et là j'ai tout de suite compris»

Hospitalisé depuis une dizaine de jours, Gianni vit un enfer: «Ce n'est pas une grippe normale. La maladie entre en toi, elle prend possession de toi et elle prend tes poumons», témoigne-t-il. En plus de son combat contre la maladie, le Turinois doit gérer un lourd sentiment de culpabilité. Car sans le savoir, le jeune homme a certainement infecté son papa âgé de 76 ans. «Au fond de moi, je savais que s'il était contrôlé positif au Covid-19, avec sa dialyse, il ne survivrait pas. Alors j'ai fait en sorte de ne rien savoir et un jour, un message de condoléances m'est arrivé et là j'ai tout de suite compris. Ce virus a tué la personne qui m'est la plus chère dans ma vie, mon père.»

Malade, en deuil, Gianni exhorte ses compatriotes et les habitants des pays voisins à respecter les consignes de sécurité: «Restez à la maison, avec votre famille, sortez des jeux de société, regardez des films, lisez un livre», implore-t-il. Le Turinois ajoute: «Ce n'est pas un jeu, je passe mes nuits avec un respirateur. Ma vie s'est effondrée, et je ne souhaite à personne d'endurer la souffrance que j'ai endurée. On dirait un film d'horreur, mais malheureusement ce n'en est pas un.» Vendredi, le bilan du coronavirus en Italie s'élevait à plus de 3400 morts.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Carolo le 21.03.2020 11:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bettel n’a rien fait de moins au contraire il a réagi plus rapidement que ses voisins .

  • Inquiète le 20.03.2020 23:59 Report dénoncer ce commentaire

    En tant qu infirmier mon compagnon doit aller travailler.Pour ma part je souffre d une maladie cardio-vasculaire et donc si je contracte la maladie,la probabilité de complications est plus importante.Est ce que son employeur peut mettre la pression sur lui? Dans son secteur les protections ne sont presque pasfournie et il y a déjà des cas testés positifs et de ses collègues déjà malades.De l extérieur cela semble très mal géré.Dans une semaine à ce rythme tout le personnel sera malade.on à discuté de l hôtel mais pour combien de temps et on dit quoi à notre fille.au min c est 14jours+le travai

  • métier le 21.03.2020 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien le métier qu'il a choisi. Etant moi même infirmier, je ne vois pas ma fille de 7 mois ni mes parents depuis 2 semaines. C'est dur mais les autres ont aussi besoin de nous

Les derniers commentaires

  • Luxo le 21.03.2020 15:29 Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement son père était sous dialyse! Au lieu d'incriminer le virus, il serait préférable de se demander pourquoi ce malade avait besoin d'une dialyse? Et pourquoi Gianni est obèse?

  • paulo le 21.03.2020 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et en a contaminé combien d autres?

  • paulo le 21.03.2020 13:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    en attendant il a continué à contaminer des gens ainsi que son entourage

  • cocou le 21.03.2020 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    encore un qui c'est prit pour un super héros, et au final à tuer son père.....

    • LeProf le 21.03.2020 14:24 Report dénoncer ce commentaire

      Bon, voyons voir: "encore un qui c'est prit pour un super héros, et au final à tuer son père....." Mamm oh Mamm: encore un qui s'est pris pour un super héro, et au final a tué son père.....

  • Paulus le 21.03.2020 11:56 Report dénoncer ce commentaire

    Il a même le moral pour balancer une vidéo. Du grand art!

    • @Paulus le 21.03.2020 13:00 Report dénoncer ce commentaire

      Il avertit les gens !! Pour que cela ne se reproduise plus.