Recherche

25 mars 2020 09:41; Act: 26.03.2020 11:27 Print

Et si c'était le remède contre le coronavirus?

Un oncologue italien emprunte des voies pour le moins inhabituelles dans la lutte contre le Covid-19, en utilisant un médicament contre les rhumatismes.

storybild

Un médicament contre les rhumatismes pourrait être la clé dans la lutte contre le coronavirus. (photo: DPA)

Sur ce sujet
Une faute?

Le tocilizumab pourrait-il être LE médicament contre le coronavirus? C'est en tous cas ce que semble penser Paolo Ascierto. Cet oncologue italien a introduit l'utilisation de ce médicament habituellement administré aux patients atteints de polyarthrite rhumatoïde pour lutter contre le Covid-19. Manifestement avec succès.

Paolo Ascierto aurait, dans un premier temps, administré le tocilizumab à dix patients atteints du coronavirus, dont sept étaient sous respiration artificielle, comme le rapporte la station de radio allemande Deutschlandfunk. Cinq des sept patients en détresse respiratoire aiguë, «ont présenté des signes d'une nette amélioration au niveau respiratoire grâce au traitement», selon le spécialiste. La fonction pulmonaire des trois patients qui n'étaient pas sous assistance respiratoire se serait, par ailleurs, également améliorée. L'une des patientes, chez qui la maladie était déjà très évoluée, n'aurait pas survécu, malgré le traitement. Un seul des autres patients qui avait bénéficié du principe actif n'aurait pas montré de signe d'amélioration.

«Ce n'est pas un remède miracle, mais un bouclier»

Une première étude sur le tocilizumab serait déjà en cours à Naples, comme l'a relaté Deutschlandfunk. Selon Paolo Ascierto, le médicament aurait également été testé sur 21 patients en Chine et donné lieu à «de bons résultats». Une étude menée à l'échelle mondiale sur l'efficacité du tocilizumab devrait démarrer début avril. Le médicament devrait être testé sur 330 patients atteints du Covid-19.

Comme le souligne le médecin spécialiste italien, le médicament contre les rhumatismes «n'est pas un remède miracle» contre le coronavirus. Il convient de le considérer davantage comme «un bouclier» qui empêche la saturation des services d'urgence. «Si nous arrivons à empêcher les complications et à réduire le nombre de patients qui nécessitent une aide respiratoire, alors ce serait déjà une bonne chose», conclut-il.

(sw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Idi Amin Dada le 25.03.2020 23:40 Report dénoncer ce commentaire

    A combien la boite? La Nivaquine, c'est 5 euros la boite dans toutes les superettes de Bamako, et ça marche déjà à Marseille et à Strasbourg

  • xbock le 25.03.2020 23:16 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ne pas essayer du vigra sur dix patient

  • lulu25 le 26.03.2020 06:58 Report dénoncer ce commentaire

    Les français parlent beaucoup trop, au lieu d'agir, pour chaque chose problématique nous avons auparavant des mois et des mois de débat sur les plateaux TV car chaque ministre, chaque spécialiste de la chose veut son moment de gloire, je suis choquée de voir en ce moment des médecins qui passent leur journée sur les plateaux TV alors qu'il y a tant à faire dans les hôpitaux.

Les derniers commentaires

  • trésor le 26.03.2020 10:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chlorine Dioxyde solution..???? Chlordioxid Lösung (CDL) 0,3%

  • Citoyen 57 le 26.03.2020 10:11 Report dénoncer ce commentaire

    Actuellement il y a une liste de 97 médicaments qui sont testés par des biologistes français...

  • Le Catalan le 26.03.2020 09:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Bonne nouvelle: c'est le protocole de tout essai clinique. C'est le respect de ce protocole et de la démarche scientifique qui nous sortira de ce pétrin. Beaucoup de scandale sanitaire ont eu lieu car des études de toxicologie n'avaient pas été menée à bien. Bien que ce virus tué des gens, Il serait beaucoup plus dangereux de rompre ces protocoles et d'administrer des médicaments non testés. Même si c'est dur, il faut être patient...

  • @ngolo le 26.03.2020 07:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous devez encore être le seul a ne as avoir compris que le coronavirus en soit, n'est pas nouveau. Cette forme du coronavirus, le covid-19, est nouveau. Fait enquêter mieux que ça, si tu veux être conspirationiste. ;)

  • Pierre Henri le 26.03.2020 07:00 Report dénoncer ce commentaire

    Attention car ça commence aussi à être la course au "remède" miracle qui ne sort d'on ne sait où, pour lequel il n'y aucun test grandeur nature, avec des résultat pas spécialement concluant. Compte tenu de la crise, les pauvres malheureux se jetteront dessus au plus grand plaisir des industries pharmaceutiques qui peuvent ainsi écouler des stock de produits. Il ne faut pas se laisser embobiner non plus par des médecins qui soit disant ont testé X ou Y médicaments sur 10 patients... il peut aussi avoir été approché par l'industrie pharmaceutique pour vanter un médicament.

    • Quentin le 26.03.2020 07:57 Report dénoncer ce commentaire

      Que voulez-vous Pierre Henri? Les chercheurs cherchent, ils font leur boulot, en exploitant le maximum de pistes possible. Ça fonctionne toujours comme ça habituellement, sauf que habituellement la presse n’en fait pas écho chaque jour, et que la population habituellement n’est pas en état de panique générale. Laissez les chercheurs, les médecins faire leur travail, et arrêtez de critiquer sans arrêt les firmes pharmaceutiques qui, quoique vous en pensez, contribuent à la recherche médicale. Avez-vous d’autres solutions à proposer Pierre Henri, allez-y elles seront bienvenues.

    • dadani le 26.03.2020 08:13 Report dénoncer ce commentaire

      et ensuite ces médicaments ne seront plus disponibles pour ceux qui sont traités pour leur utilisation de base !

    • Citoyen 57 le 26.03.2020 10:11 Report dénoncer ce commentaire

      A Quentin sauf que pour certains laboratoires un cachet à 0 ,04 euros disponible immédiatement et qui soulage n'est pas rentable par rapport au prix d'un vaccin dans 6 à 12 mois .Par ailleurs et çà sort dans la presse avec une enquete policiere: un medecin de Nantes travaillant pour le compte de laboratoires français envoyait des menaces à Raoult pour qu'il cesse ses travaux sur la chloroquine!!!