Épidémie

21 janvier 2021 11:24; Act: 21.01.2021 11:42 Print

Il a soigné le premier patient Covid-​​19 en Europe

L'infectiologue Denis Malvy, fut à Bordeaux le soignant du premier patient Covid en Europe. Le membre du Conseil scientifique sent qu'on est à un «tournant» de l'épidémie.

storybild

Sans (trop d')aigreur, Denis Malvy se souvient avoir été catalogué au début «parmi les alarmistes». (photo: AFP/Nicolas Tucat)

Sur ce sujet
Une faute?

Le 22 janvier 2020, quand le patient - un conseiller vinicole revenu de Wuhan, sa ville natale - est admis dans son service, le Pr Malvy est face à «l'hypothèse très forte d'un cas importé de Covid».

Il appelle sa directrice «Gestion des risques» au CHU. «Vous allez me haïr, par la peur et la pression que je vous apporte». Cela voulait dire: «ça va être quelque chose de très très fort pour notre CHU, pour le pays. Et ça va se reproduire pas seulement dans le Sud-Ouest, pas seulement en France, pas seulement en Europe».

Catalogué «parmi les alarmistes»

Au chevet du patient zéro, le Pr Malvy et son collègue Duc Nguyen n'éprouvent pas de «panique». «On est grave. On se dit qu'on va relever le challenge, que ça fait partie de notre vie, c'est le métier qu'on a choisi. Mais on sent qu'on est face à quelque chose qui va nous "engager"».

Sans (trop d')aigreur, il se souvient avoir été catalogué au début «parmi les alarmistes». «On trouvait qu'on en faisait trop. On me disait "attendez, vous avez quelques cas importés, mais le problème c'est en Chine, jamais ça n'arrivera"». Il entend encore «les sachants et demi-sachants parler de "grippette". C'était très blessant, pour nous qui voyions arriver des patients d'emblée en réanimation, dans des états vite épouvantables».

Le Covid comme la grippe?

Aurait-on pu mieux faire? «Oui. On a de la marge» admet-il, citant «le problème des masques pas géré comme il aurait dû être, sans reconnaître le manque de stock», les «fissures» héritées de choix antérieurs, telle la tension sur des médicaments produits ailleurs.

Dans l'immédiat, Denis Malvy sent qu'on est «à un tournant» de la pandémie, une «course poursuite entre la vaccination et l'expansion des variants». Mais refuse de rejoindre «les prophètes» qui déjà assurent, ou écartent, une 3e vague. «Il faudrait tenir jusqu'à mai-juin. Le vaccin fera son taf, mais adossé aux mesures barrières. Les variants se cassent les dents sur la distanciation».

À terme, le sexagénaire qui se souvient d'un oncle, d'une tante, décédés de la grippe, pense que le Covid deviendra un jour comme elle. Un mal «qu'on a fini par s'approprier dans notre quotidien, vécue comme une maladie saisonnière, avec ses populations vulnérables gérées, sa vaccination adaptable». Une de ces «maladies qui tuent beaucoup (10 000 par an pour la grippe) mais qu'on néglige».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • toutçapourça le 22.01.2021 07:08 Report dénoncer ce commentaire

    pas difficile de prevoir un nouveau virage vu qu'on tourne en rond

  • joe le 30.01.2021 05:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je voudrais que le vaccin soit fait en priorité à ton tour tout le corps médical médecin infirmière je suis en aide-soignante même les gens qui nettoie les hôpitaux que tous ces gens là soit il va d’abord vacciner et ensuite tout ce qui traîne dans la rue tous les SDF et pour terminer tous les militaires et quand je dis militaire c’est flics et compagnie et après on verra peut-être plus clair quant aux écoles je vois pas pourquoi qu’on assiste pour garder l’école ouverte de toute façon les gosses ça prendra rien à toi des circonstances comme ça

  • Proud le 21.01.2021 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @maskarade: oui mais importe de Chine!

Les derniers commentaires

  • joe le 30.01.2021 05:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je voudrais que le vaccin soit fait en priorité à ton tour tout le corps médical médecin infirmière je suis en aide-soignante même les gens qui nettoie les hôpitaux que tous ces gens là soit il va d’abord vacciner et ensuite tout ce qui traîne dans la rue tous les SDF et pour terminer tous les militaires et quand je dis militaire c’est flics et compagnie et après on verra peut-être plus clair quant aux écoles je vois pas pourquoi qu’on assiste pour garder l’école ouverte de toute façon les gosses ça prendra rien à toi des circonstances comme ça

  • toutçapourça le 22.01.2021 07:08 Report dénoncer ce commentaire

    pas difficile de prevoir un nouveau virage vu qu'on tourne en rond

  • Proud le 21.01.2021 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @maskarade: oui mais importe de Chine!

  • luis le 21.01.2021 18:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le canal de Suez ça a tué beaucoup plus que la grippe espagnole. renseigner vous et les suicides en France a cause de Gustave Eiffel qui a ruiné la plupart des ménages françaises qui ont envesti dans le canal de Suez mais trompé par Eiffel. complexe le monde et les hommes politiques

    • @luis le 21.01.2021 19:49 Report dénoncer ce commentaire

      Vous comparez des résultats qui sont arrêtés avec des résultats ouverts.Comparez plutôt cela avec la famine dans le monde contre laquelle on ne fait rien.Mais ça c'est dérangeant.Décès Covid 15000/jour et décès famine 25000/jour dont 10000 enfants.Rien de complexe la dedans juste de l’égoïsme.

  • Angelo51 le 21.01.2021 14:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sauf que pour la grippe on n’a pas tué l’économie mondiale. La grippe espagnole du siècle dernier a fait d’énormes ravages et ses épisodes plus tardifs ont eu l’avantage d’être gérés par des humains et non des technocrates semi-robotisés psycho-rigides. Il n’y avait pas d’Europe «unie» non plus.

    • @angelo51 le 21.01.2021 19:52 Report dénoncer ce commentaire

      si une machine gérait le problème. Tout serait ouvert et on laisserait les personnes fragiles sans assistance.Une espèce cherche a survivre. Une colonie d'abeilles ou de fourmis aurait sacrifié les membres malade pour le bien de la colonie. Donc dire que ce sont des semi-robotisé est faux. Excusez moi mais si on regarde le cout bénéfice, j'ai du mal a comprendre pourquoi on vaccine des gens de plus de 85ans qui touchent une retraite.

    • @Angelo51 le 22.01.2021 09:52 Report dénoncer ce commentaire

      En 1918, c'etait la guerre en Europe. Alors quand on peut faire tuer 30.000 hommes en 1 jour sur un front de 20 km, des morts de maladie ca n'impressionne pas tant que ca. Et concernant l'economie, elle etait deja detruite - les gens manquaient de nourriture. Il n'y avait pas d'Europe "unie" et vous trouvez que le resultat etait meilleur? Sinon aux Etats Unis, les mesures ont été: lavage des mains, interdiction des rassemblements, « shelter-in-place » soit "restez chez vous", port du masque, mise en quarantaine, fermeture d'écoles et lieu de divertissement, interdiction de services religieux.