France

25 mars 2020 07:38; Act: 25.03.2020 09:51 Print

Il viole le confinement et se retrouve en prison

En libération conditionnelle, un homme de 35 ans est retourné derrière les barreaux pour avoir enfreint les règles du confinement à plusieurs reprises.

storybild

Les contrôles de police se multiplient pour faire respecter le confinement (photo d'illustration). (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un homme de 35 ans, verbalisé à huit reprises pour ne pas avoir respecté les obligations de confinement liées au coronavirus, a été condamné mardi à quatre mois de prison ferme et écroué dans la Loire. Selon le parquet de Saint-Étienne, cet habitant du Chambon-Feugerolles était sous le régime de la libération conditionnelle mais est retourné derrière les barreaux au centre de détention de La Talaudière, déclaré coupable de «mise en danger de la vie d'autrui» par le tribunal correctionnel.

Son casier judiciaire portait déjà la mention de seize condamnations pour usage de stupéfiants, voyages sans titre de transport, vol, recel et outrage.

La répression se durcit

Dans le même département, un habitant de Saint-Chamond âgé de 19 ans, jugé pour des faits similaires en comparution immédiate, a écopé de quatre mois de prison avec sursis probatoire pendant deux ans. Déjà connu de la justice lui aussi, il avait été verbalisé à 10 reprises par la police ces derniers jours dans le cadre du contrôle du confinement de la population.

La France est entrée mardi pour deux mois en état d'urgence sanitaire, régime qui durcit notamment la répression en la matière. La violation des règles de confinement est punie d'une amende de 135 euros, 1 500 euros en cas de récidive «dans les 15 jours» et dans le cas de «quatre violations dans les trente jours», le délit est «puni de 3 700 euros d'amende et six mois de prison au maximum».

«La constitution de ce délit sera donc beaucoup plus rapide et automatique, ce qui devrait favoriser la mise hors d'état de nuire des individus concernés», estime le procureur de la République à Saint-Étienne, David Charmatz. À Albertville (Savoie), le parquet a placé mardi en détention provisoire un homme de 26 ans après cinq verbalisations, dans l'attente de sa comparution devant le tribunal en fin de semaine, selon la presse régionale.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • mesde le 25.03.2020 08:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et ben là il sera bien

  • K-soc le 25.03.2020 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore un qui a tout compris et qui sait mieux que les autres... 4 mois ferme ne sont pas suffisants pour ce genre d'homme

  • Hypocrite le 25.03.2020 09:55 Report dénoncer ce commentaire

    Il a un casier long comme mon bras et il était dehors peinard, comme quoi "liberté conditionnelle" ne veut absolument rien dire !

Les derniers commentaires

  • franco maroco le 25.03.2020 14:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quel dommage que vous puissiez encore faire des généralités, non tt les français ne sont pas les mêmes, et heureusement d'ailleurs, cette pandémie est censé nous faire tirer des leçons sur la solidarité face au soins et l'égalité face à l'épidémie

  • madiou le 25.03.2020 11:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le mettre en prison est trop indulgent comme peine, il est tout simplement logé et nourri aux frais de l’état. Qu’on l’envoie servir pour une bonne cause puisqu’il aime bien sortir. Je dirais qu’on le condamne à faire chauffeur d’ambulance dans les hôpitaux

  • Français56 le 25.03.2020 10:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Confinement entre 4 murs pendant 4 mois

  • arnaud le 25.03.2020 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il était en conditionnel ça veux dire qu' il sortais de prison justement

  • luxo le 25.03.2020 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La discipline des Français ...

    • Luludesvilles le 25.03.2020 11:15 Report dénoncer ce commentaire

      @luxo: c'est bien on progresse avec ce genre de remarques racistes et stupide. J'espère que vous profiterez de la discipline d'un frontalier (quel que soit son pays d'origine) lorsqu'il viendra vous administrer des soins à l'hopital...J'ai honte d'être luxembourgeois quand je lis ce genre de commentaire!!

    • Luxembourgeois le 25.03.2020 12:52 Report dénoncer ce commentaire

      @ Luludesvilles: Malheureusement tu dois bien le reconnaître les Français ne savent rien respecter. C'est viscéral chez eux suffit qu'on interdise pour qu'ils le fassent c'est dans leurs mentalité.