Soldats/Corée du Nord

11 septembre 2020 07:48; Act: 11.09.2020 10:00 Print

Ils ont ordre de tuer pour stopper le coronavirus

Les forces spéciales nord-coréennes, installées à la frontière avec la Chine, ont reçu ordre de «tirer pour tuer», afin d'empêcher le coronavirus d'entrer dans leur territoire.

storybild

La Corée du Nord, particulièrement vulnérable en raison d'un système médical défaillant, a affirmé jusqu'à présent ne pas avoir enregistré sur son sol de cas de Covid-19. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le chef des forces américaines en Corée du Sud, le général Robert Abrams, a affirmé, lors de la conférence en ligne, que Pyongyang avait donné pour instruction de «tirer pour tuer» à sa frontière avec la Chine, afin d'empêcher le nouveau coronavirus d'entrer dans son territoire. La Corée du Nord, particulièrement vulnérable en raison d'un système médical défaillant, a affirmé jusqu'à présent ne pas avoir enregistré sur son sol de cas de Covid-19. Le pays a fermé ses frontières fin janvier avec la Chine, son principal allié, au moment où l'épidémie explosait, imposant des restrictions drastiques à sa population.

Une nouvelle «zone tampon d'un ou deux kilomètres» a été instaurée, selon le militaire. «Ils ont là-bas les forces spéciales nord-coréennes. Des forces d'intervention. Ils ont reçu des ordres de "tirer pour tuer"», a-t-il affirmé, expliquant que les autorités de Pyongyang avaient dû faire face à l'essor de la contrebande, après la fermeture de la frontière.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grand Maître le 11.09.2020 12:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et le COVID ne pourrait il pas le faire disparaître !

  • Observer le 11.09.2020 16:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous on tire sur les cochons qui pourraient être infectés de peste!

  • Eschois le 11.09.2020 17:05 Report dénoncer ce commentaire

    Mais c'est horrible! Et ici ça se Plaint parce qu'il faut porter un masque...

Les derniers commentaires

  • Faut pas confondre le 11.09.2020 23:51 Report dénoncer ce commentaire

    Ils ne veulent pas le Covid alors qu'ils ont déjà à leur tête le Con Vide...

  • Fèkeniouz le 11.09.2020 22:29 Report dénoncer ce commentaire

    Evidemment quand un officier américain déclare n'importe quoi, c'est "parole d'évangile" et tout le monde applaudit, comme avec les armes de destructions massives et autres balivernes!

  • bigbang le 11.09.2020 17:23 Report dénoncer ce commentaire

    Et qu'est ce qui se passe si c'est lui qui l'attrape ??

    • Et si ? le 11.09.2020 23:52 Report dénoncer ce commentaire

      Et si il l'avait déjà ?? La frontière est une passoire. Qu'on ne se foute pas de moi en prétextant qu'il n'est toujours pas passé chez eux... surtout pas avec leur construction d'un hôpital en grande hâte il y a quelques mois... ou bien ils anticiperaient encore mieux que nous ?? Ce serait un comble...

  • jessy 57 le 11.09.2020 17:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pauvre peuple..

  • Eschois le 11.09.2020 17:05 Report dénoncer ce commentaire

    Mais c'est horrible! Et ici ça se Plaint parce qu'il faut porter un masque...